Découvrir la Vallée de Kaysersberg dans les Vosges

2

Nous sommes ici en pays welche, c’est-à-dire dans une partie de l’Alsace où la langue et la culture sont traditionnellement romanes. La Vallée de Kaysersberg dans les Vosges a été creusée par la rivière Weiss et abrite plusieurs lacs glaciaires, d’épaisses forêts et des prairies. Un vrai paradis pour ceux qui aiment la moyenne montagne. Je vous en dis un peu plus sur la Vallée de Kaysersberg et ses sites incontournables.


La Vallée de Kaysersberg

Itinéraires

  afficher les options

La Weiss est le fil conducteur de la vallée. Longue de 24 kilomètres, elle prend sa source près du col du Linge et du lac Blanc à 845 mètres d’altitude.

vallée de Kaysersberg

Vallée de Kaysersberg © French Moments

Entre le col du Bonhomme et le débouché de la vallée vosgienne à Kaysersberg, la rivière Weiss est doublée d’un axe routier stratégique. Au Moyen-Âge, il s’agissait d’une voie de communication importante entre le duché de Lorraine et la plaine d’Alsace. L’accès était contrôlé côté plaine par le château de Kaysersberg. De 1871 à 1918, le col du Bonhomme était devenu la frontière entre la France et l’Allemagne. Aujourd’hui, l’axe routier est encore emprunté par de nombreux véhicules même si son importance s’est considérablement réduit depuis l’ouverture du tunnel Maurice-Lemaire en 1976.


Les villages de la Vallée de Kaysersberg

vallée de Kaysersberg

Vallée de Kaysersberg © French Moments

De la Route des Crêtes à Kaysersberg, la vallée inclut de paisibles communes rurales : Fréland, Labaroche, Lapoutroie, Le Bonhomme et Orbey.

Le cœur du village est regroupé autour de l’église paroissiale. À l’écart, de nombreux hameaux, chapelles et fermes isolées se fondent dans le paysage. La plupart des habitations éparpillées sur les versants de la montagne sont devenues des maisons de vacances.

Les habitants parlent traditionnellement le patois lorrain, c’est la raison pour laquelle on les appelle, côté alsacien, les Welches.


La vallée côté nature

La Vallée de Kaysersberg est intégralement incluse dans le Parc naturel régional des Ballons des Vosges, créé en 1989.

vallée de Kaysersberg

Vallée de Kaysersberg © French Moments

Comme toutes les vallées voisines, celle de Kaysersberg offre aux randonneurs des centaines de kilomètres de sentiers balisés. On y découvre un paysage typiquement vosgien, composé de forêts, de chaumes, de lacs de montagne et de petits ruisseaux. Les vaches vosgiennes sont ici chez elles. Leur lait servira à la fabrication du fromage vosgien à la renommée internationale : le munster.

Un conseil : pour avoir une vue panoramique sur ces jolis paysages vosgiens, montez à la tour du Faudé sur les hauteurs d’Orbey.

Tour du Faudé © Bernard Chenal - Travail personnel, GFDL from Wikimedia Commons

Tour du Faudé © Bernard Chenal – Travail personnel, GFDL from Wikimedia Commons

Vous pouvez découvrir la vallée en hiver depuis la station du lac Blanc. Le domaine skiable comprend plusieurs kilomètres de pistes de ski (alpin et nordique). Pour en savoir plus, visitez le site officiel de la station.


Les lieux de mémoire de la Vallée de Kaysersberg

Le Linge © Bernard Chenal - Travail personnel, GFDL from Wikimedia Commons

Le Linge © Bernard Chenal – Travail personnel, GFDL from Wikimedia Commons

Située dans la zone frontalière de la ligne des crêtes des Vosges, la vallée de Kaysersberg a été le théâtre de combats acharnés entre les Français et les Allemands. Ces lieux de mémoire sont :

  • le Linge. Ce champ de bataille de la Première guerre mondiale situé près du col du Linge est tristement célèbre pour ses terribles affrontements entre le 20 juillet et le 15 octobre 1915 qui causèrent la mort de 17 000 soldats. Le musée mémorial du Linge à Orbey rassemble des objets militaires et personnels des deux camps. Des vestiges des tranchées sont également visibles.
  • La Nécropole nationale du col du Wettsein est consacrée au souvenir des soldats français tués lors de la Bataille du Linge. Plus de 2664 soldats reposent dans ce lieu de quiétude.

Continuez votre voyage par la découverte de Kaysersberg, Kientzheim et Sigolsheim ou du massif vosgien le long de la Route des Crêtes.

Pour en savoir plus sur les possibilités d’hébergement, les restaurants et autres attractions, rendez-vous sur le site de l’Office de Tourisme de la Vallée de Kaysersberg.

Cet article sur la Vallée de Kaysersberg vous a plu ? Si oui, partagez-le sur Facebook ou twitter 🙂

Ce diaporama nécessite JavaScript.


 

Share.

About Author

Pierre a grandi en Alsace, Lorraine et Allemagne avant de s’établir en Australie. Passionné de la France et de sa culture, il a fondé French Moments, une organisation initialement basée à Sydney qui promeut notre beau pays au public anglophone. En 2014, il est revenu s’installer en Île de France avec son épouse Rachel et sa petite fille Aimée. Professeur d’économie et de management en BTS, Pierre est également formateur de français en langue étrangère et guide touristique à Paris.

2 commentaires

  1. Wow c’est vraiment beau ! Je mets ça sur ma to-do pour le jour où je rentrerai en France. Le paysage est splendide et j’imagine que ça doit l’être encore plus à l’heure d’un coucher de soleil automnal !

    A bientôt
    Laury

Leave A Reply


*