Turckheim : une cité historique d’Alsace incontournable

6

Turckheim est une localité typiquement alsacienne située sur la prestigieuse Route des Vins d’Alsace, à deux pas de Colmar. Vous découvrirez un bourg pittoresque tel que vos rêves se l’imaginent : maisons de la Renaissance, vieilles fontaines, fortifications médiévales percées de trois portes fortifiées… le tout au pied de coteaux produisant un vin estimé, le Brand. Petit coup de projecteur !

Vue générale de Turckheim © French Moments

Vue générale de Turckheim © French Moments

Turckheim : le nom d’une mémorable bataille

On a du mal à croire que c’est ici que le maréchal de Turenne (1611-1675) remporta l’une de ses plus éclatantes victoires face aux Impériaux en surnombre.

En juillet 1674, le militaire français ordonne le ravage du Palatinat, mais dès l’automne, l’armée impériale menace à nouveau l’Alsace.

Strasbourg, qui est encore une ville libre (et donc non rattachée à la France), a fait la promesse de rester neutre.

Mais elle facilite le passage du Rhin en ouvrant le pont de Kehl aux Impériaux. 

Une armée de 30 000 Autrichiens et 20 000 Brandebourgeois envahissent l’Alsace. Turenne ne peut compter que sur 20 000 hommes. 

Toutefois, il réussit à mater un corps ennemi à Entzheim, près de Strasbourg (site de l’actuel aéroport). 

La ruse de Turenne

Puis le maréchal français se retire par le col de Saverne et semble abandonner la province. Mais tout n’est que ruse. Il fait défiler son armée le long des Vosges, du nord au sud, divisée en petits détachements pour dérouter les espions.

Turenne rompt ainsi avec la tradition établie jusqu’alors de ne pas engager les hostilités pendant les mois d’hiver. 

Le froid est intense, les chemins sont impraticables, mais les troupes ne bronchent pas. La confiance des soldats français en Turenne est totale. 

La Bataille de Turckheim

Le 27 décembre, toutes ses forces sont réunies près de Belfort. Il force alors les Impériaux dispersés dans leurs quartiers d’hiver. 

En dix jours seulement, le grand capitaine les écrase à Mulhouse et à Colmar, les vainc devant Turckheim (5 janvier 1675) et les repousse au-delà du Rhin. 

Turenne et Bataille de Turckheim

C’est cette remarquable campagne d’Alsace que Napoléon admirait tant. 

Le triomphe de Turenne suscite un enthousiasme immense en France. On raconte que quand le modeste Turenne arrive à Versailles, il est tout embarrassé par les acclamations de la Cour.


Que voir à Turckheim ?

Turckheim se situe à 7 km à l’ouest du centre-ville de Colmar, au pied d’un coteau couvert de vignes. En venant de Niedermorschwihr par la D10.7, la descente au milieu du vignoble donne une belle impression du site.

Sentier des Toits © French Moments

Vue générale de Turckheim du sentier des toits © French Moments

Quand je visite Turckheim, j’ai l’habitude de me garer sur le parking de la place de la République, à l’entrée de la partie historique.

Pour complémenter votre visite, voici trois guides offerts par le site de la commune de Turckheim et l’OT de Colmar :

Les fortifications de Turckheim

Au 14e siècle, suivant l’adhésion de Turckheim à la Décapole alsacienne, on fortifia la Ville Libre impériale. La cité historique en a conservé trois portes fortifiées :

La porte de France

La porte de France (Niedertor) est une tour massive et quadrangulaire qui remonte à 1330 pour ses parties basses. Il faut l’imaginer munie d’un pont-levis et d’une herse, disparus depuis. Au sommet se trouve un nid de cigognes.

Porte de France, Turckheim © French Moments

Porte de France © French Moments

La porte ouvrait l’accès au sud de l’Alsace et à la Suisse, et plus particulièrement au commerce extérieur avec “l’étranger”.

Le gardien était chargé de fermer les deux battants après l’angélus du soir. Le lendemain, il les rouvrait à l’angélus du matin. La tradition voulait que la porte reste fermée le dimanche jusqu’à la fin de la messe.

La porte de Munster

La porte de Munster (Obertor) date du 14e siècle et ouvrait l’accès à la vallée de Munster, et au-delà, par le col de la Schlucht, à la Lorraine.

Porte de Munster, Turckheim © French Moments

Porte de Munster © French Moments

Observez les fenêtres : elles sont ornées de coquilles Saint-Jacques, ce qui signifie qu’elle se situait sur la chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Toutefois, la porte fut associée au triste sort des 26 femmes accusées de sorcellerie entre 1572 et 1626. D’où son surnom de “Porte des Supplices”. C’est de la porte de Munster qu’elles quittaient la ville pour rejoindre le lieu-dit Wann, où elles étaient brûlées vives.

Plus tard, en 1675, c’est par cette porte que le maréchal Turenne et son armée entrèrent à Turckheim.

Enfin, la petite cloche qui se trouve tout en haut dans le campanile servait à donner l’alerte en cas d’orage. Elle est toujours intacte.

La porte du Brand

La porte du Brand (Öltor) est la plus défensive des trois portes de Turckheim. C’est ainsi la plus austère. Massive et sans décoration particulière, la porte était équipée d’un herse et d’un pont-levis franchissant un fossé qui est toujours visible aujourd’hui.

Porte du Brand, Turckheim © French Moments

Porte du Brand © French Moments

L’édifice doit son nom au vignoble du Brand auquel elle donne l’accès. Pendant les vendanges, on laissait ses portes battantes exceptionnellement ouvertes.

En 1850, elle échappa à la démolition grâce à la mobilisation des habitants.

La Place Turenne

La porte de France s’ouvre sur la jolie place Turenne, entourée de maisons anciennes.

Place Turenne © French Moments

Place Turenne © French Moments

Turckheim : Place Turenne © French Moments

Maisons de la Renaissance, place Turenne © French Moments

Le corps de garde

Sur la gauche se dresse la façade rose du corps de garde.

Corps de garde, Turckheim © French Moments

Corps de garde © French Moments

Tour à tour halles au grain (“Laube”) et hôtel de ville (“Herrenstube”), il devint en 1575 le siège des corporations de la cité. C’est dans ses murs qu’on se réunissait et que se trouvait le poêle, mot générique pour décrire les ustensiles de cuisine et vaisselles nécessaires à la vie des corporations. On y trouvait également les objets pour les processions.

Remarquez l’aigle impérial à deux têtes sur la façade qui rappelle le statut de Ville Libre d’Empire de Turckheim, également membre de la Décapole alsacienne. Et plus haut, la jolie petite horloge. Tout en haut du toit, le petit campanile abrite une cloche de 1658.

La fontaine de la place Turenne

La fontaine qui se trouve devant le Corps de Garde porte le nom de “Stockbrunnen”.

Corps de garde, Turckheim © French Moments

Corps de garde et fontaine © French Moments

C’est le seul point d’eau alimenté par une source. Elle est citée dans un règlement municipal datant de 1667. On défendait aux habitants d’y laver leur linge et d’y abreuver les animaux. Il semble que la fontaine actuelle date du 18e siècle.

L’hôtel de ville de Turckheim

L’imposant bâtiment de l’hôtel de ville fut construit en 1598 pour abriter le siège du prétoire de la justice de l’ancienne ville impériale.

Hôtel de Ville de Turckheim © French Moments

L’Hôtel de Ville © French Moments

Hôtel de Ville de Turckheim © French Moments

L’entrée de l’Hôtel de Ville © French Moments

L’hôtel des Deux-Clefs

Cette magnifique maison à colombage date de 1620. Elle abritait l’hostellerie municipale. Ce charmant logis possède un magnifique oriel en bois sculpté s’élevant sur trois niveaux. Hortense de Mancini y séjourna en 1671.

Hôtel des Deux-Clefs de Turckheim © French Moments

Hôtel des Deux-Clefs © French Moments

L’ancienne auberge “Au Bœuf Rouge”

Rue Wickram, derrière le corps de garde, se dresse le bâtiment Renaissance de 1621. Un remarquable oriel décore sa façade. On doit sa construction à un marchand savoyard. 

L’église Sainte-Anne

L’église Sainte-Anne remonte à 1190 (porte d’entrée romane, première travée de l’église qui sert actuellement de chapelle Baptismale et base du clocher).

Eglise Sainte-Anne de Turckheim © French Moments

L’église Sainte-Anne © French Moments

La nef et le chœur sont une reconstruction de style néo-classique de 1838.

Nef de l'église Sainte-Anne © Ralph Hammann - licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons

La nef de l’église Sainte-Anne © Ralph Hammann – licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons

L’orgue Silbermann de 1755 provient de l’ancienne abbaye cistercienne de Pairis. 

Le clocher supporte une flèche pointue couverte de tuiles vernissées de couleur vert et jaune.

Le célèbre artiste alsacien Hansi (1873-1951) a souvent représente le village et son église ; pour lui, le clocher était le plus beau d’Alsace.

Vue de Turckheim par Hansi

La Grand’Rue

La place Turenne donne accès à la Grand’Rue, qui s’étire toute en longueur jusqu’à la porte de Munster.

Grand'Rue de Turckheim © French Moments

La Grand’Rue © French Moments

La rue est bordée de plusieurs maisons à colombages des 16e et 17e siècles, certaines sont ornées de beaux oriels en pierre, signe d’une époque florissante.

Turckheim, Place Turenne © French Moments

Maison à colombages avec oriel © French Moments

Grand'Rue de Turckheim © French Moments

Oriel en pierre, Grand’Rue © French Moments

Grand'Rue de Turckheim © French Moments

Maisons de la Renaissance, Grand’Rue © French Moments

Grand'Rue de Turckheim © French Moments

Maisons à colombages, Grand’Rue © French Moments

Il faut prendre le temps d’observer ces petits détails du petit patrimoine : poteaux corniers, statues sculptées en bois, etc.

Grand'Rue de Turckheim © French Moments

Poteau cornier sculpté en bois © French Moments

Grand'Rue de Turckheim © French Moments

Petit angelot assis sur un tonneau © French Moments

La Grand’Rue est reliée à une série de ruelles pittoresques qui rejoignent la rue des vignerons : rue des Bénédictins, rue des forgerons, rue brûlée, rue étroite.

Grand'Rue de Turckheim © French Moments

Statue en bois d’un forgeron au carrefour de la Grand’Rue et de la rue des Forgerons © French Moments

Turckheim, Alsace © French moments

Des maisons alsaciennes au cachet fou ! © French moments

Turckheim, Alsace © French moments

Une des rues latérales © French moments

Prendre de la hauteur avec le sentier des toits

C’est un inconditionnel lorsque je visite Turckheim !

Sentier des Toits © French Moments

Le Sentier des Toits © French Moments

Le sentier des toits est un itinéraire dans le vignoble qui commence et se termine par la porte de Munster.

Sentier des Toits © French Moments

Près de la porte de Munster, départ du sentier des toits © French Moments

Il offre des points de vue uniques et magnifiques sur les toits de Turckheim, l’entrée de la vallée de Munster, Colmar et la plaine d’Alsace. Au loin se profile déjà la Forêt-Noire en Allemagne.

Sentier des Toits © French Moments

Les toits de Turckheim © French Moments

Sentier des Toits © French Moments

La porte de Munster © French Moments

Sentier des Toits © French Moments

Les toits de Turckheim © French Moments

Sentier des Toits © French Moments

Le long du sentier des toits © French Moments

Colmar vu du Sentier des Toits © French Moments

Colmar et la Forêt-Noire vus du sentier des toits de Turckheim © French Moments

D’une longueur de 1,4 km, il vous faudra environ 1h pour parcourir le circuit. Le départ se trouve à la porte de Munster. On rejoint la porte du Brand par le sentier dit Kapellengraben. Enfin, le retour s’effectue par la rue du Vogel.


Le veilleur de nuit de Turckheim

On ne peut pas explorer Turckheim sans mentionner son veilleur de nuit, le personnage emblématique de l’ancienne ville impériale.

Auberge du veilleur de nuit à Turckheim © French Moments

Auberge du veilleur de nuit à Turckheim © French Moments

Il s’agit d’une vieille tradition (plus de 500 ans !) dans laquelle le dernier veilleur de nuit d’Alsace effectue sa ronde nuit. Habillé en costume d’époque, portant la tricorne, une hallebarde, un cor et une lampe, il parcourt les rues de la ville à la tombée de la nuit.

  • La ronde de nuit a lieu tous les soirs à 22h, du 1er mai au 31 octobre.
  • Pendant l’Avent, la veilleur de nuit est de service du 1er au 23 et du 26 au 31 décembre.
  • Le départ du parcours a lieu au Corps de Garde.

Pour en savoir plus sur la tradition du veilleur de nuit…


A découvrir aux alentours de Turckheim

Si vous choisissez de vous baser à Turckheim pendant votre séjour dans la région, vous n’aurez que l’embarras du choix pour vos excursions.

Quelques sites à proximité :

Niedermorschwihr

Niedermorschwihr, Alsace © French Moments

Vue du village du vignoble © French Moments

Un discret petit village perdu dans les vignes. Niedermorschwihr et ses belles maisons à colombages méritent une visite à deux pas de Turckheim. A voir : le singulier clocher tors de son église. En savoir plus…

Eguisheim

Rue du rempart à Eguisheim © French Moments

Maisons à colombages à Eguisheim © French Moments

Voici un des villages les plus célèbres d’Alsace, bâti tout en rond autour du château des comtes de Dabo. En savoir plus…

Château du Hohlandsbourg

Prendre de la hauteur en Alsace

Le château du Hohlandsbourg © French Moments

La forteresse des Habsbourg surveille encore aujourd’hui l’entrée de la vallée de Munster. Vue à couper le souffle sur la plaine d’Alsace, la Forêt-Noire et la région de Colmar.

Colmar

La maison Pfister à Colmar © French Moments

La maison Pfister à Colmar © French Moments

Destination incontournable de l’Alsace, Colmar est également la capitale des vins d’Alsace. Son patrimoine architectural et culturel est très riche : les maisons Renaissance de la rue des marchands (dont la Maison Pfister), l’Ancienne Douane, le quartier de la Petite-Venise alsacienne et le musée Unterlinden et ses fabuleuses collections. En savoir plus…


Où séjourner dans les alentours ?

Turckheim se situe le long de la Route des Vins d’Alsace, à l’ouest de Colmar. De ce fait, les possibilités d’hébergement sont nombreuses. Parcourez la carte ci-dessous ou cliquez sur ce lien pour explorer la région :



Booking.com


Pour en savoir plus

Sites de référence

Deux épingles pour Pinterest

Turckheim Pinterest © French MomentsTurckheim Pinterest © French Moments

Avez-vous visité Turckheim ? Si oui, qu’est-ce qui vous a plu dans sa découverte ? Dites-moi tout ci-dessous 🙂


 

Share.

About Author

Pierre a grandi en Alsace, en Lorraine et en Allemagne avant de s’établir en Australie. Passionné de la France et de sa culture, il a fondé French Moments, une organisation initialement basée à Sydney qui promeut notre beau pays au public anglophone. En 2014, il est revenu s’installer en Europe avec son épouse Rachel et sa petite fille Aimée. Professeur d’économie et de management en BTS, Pierre est également formateur de français en langue étrangère et guide touristique. Après avoir résidé quelques années en Ile de France et en Savoie, il promeut aujourd'hui la France depuis l'East Sussex en Angleterre.

6 commentaires

  1. Hey ! Merci pour cet article, j’ai vécu à Turckheim étant petite mais je ne connaissait pas tout son historique, hormis l’histoire du veilleur de nuit! C’est un village magnifique! Tu as dû te régaler à aller faire toutes ces belles photos!

  2. Merci pour cette belle visite guidée dans notre Alsace natale. Je connais très bien Turckheim et ses environs, mais tu m’as appris de nombreux détails sur ces faits historiques. Bravo pour ce beau résumé, qui me refait voyager dans cette belle région, en attendant de pouvoir y repasser quelques semaines de vacances… 🙂

  3. Merci beaucoup pour cette belle découverte ! Je ne connaissais pas du tout Turckheim mais ça a l’air très mignon. Je ne suis allée qu’une fois en Alsace et j’étais petite donc je commence à ne plus trop m’en souvenir…😅 J’aimerais vraiment beaucoup y retourner, cette région est si belle j’adore !! 😍

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.