Découvrir le Sundgau au Sud de l’Alsace

0

Le Sundgau, c’est ce petit pays d’Alsace méridionale aux portes de Mulhouse, Bâle et Belfort. Ce territoire constitué de vallons boisés est traversé par de jolies routes sinueuses reliant d’élégants villages. À l’extrémité sud, les collines sundgauviennes laissent place aux contreforts du Jura. Le Sundgau, ce sont ces villages et leurs maisons à colombages coquettement entretenues, les chapelles fleuries, les vergers alternant avec de vastes prairies, les forêts mystérieuses parsemées d’une multitude d’étangs poissonneux… Cette contrée tout en relief, je l’ai habitée pendant de nombreuses années. Et c’est un plaisir de vous la faire découvrir !


Le Sundgau : un terroir d’exception en Alsace

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le Sundgau est parsemé de petits villages au charme suranné. Sur la route champêtre, le clocher d’une église apparaît au loin, signalant la présence d’un village entre deux buttes. Son centre regroupe des maisons à colombages patiemment restaurées qui rivalisent de beauté. Avec leurs fenêtres fleuries, ces habitations pimpantes à pans de bois possèdent des caractéristiques qui les distinguent des autres maisons alsaciennes. Ici, les coutumes villageoises demeurent vivantes. Les villages ont fondé leur richesse sur l’élevage et une agriculture en harmonie avec la nature. Cette tradition rurale perdure encore aujourd’hui.


Des vergers aux forêts parsemées d’étangs

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le Sundgau, c’est la patrie des forêts et d’ombreuses vallées, d’anciennes chapelles perdues sous les futaies, d’étangs cachés dans des brumes magiques où se complaisent des myriades d’oiseaux…

Des ceintures de vergers assurent le lien entre le village et la campagne vallonnée. Au printemps, certains abords de villages, avec leur pommiers en fleurs, ont un air de campagne normande. Entre deux villages, les vergers et les prairies alternent avec de vastes étendues boisées. Car la forêt est omniprésente dans le Sundgau. Forêts de hêtres, de chênes et de sapins cachent de nombreux étangs où règne la carpe. Au fil des saisons, la campagne sundgauvienne est parée de couleurs changeantes, pour le plus grand bonheur des amateurs de nature.


Une terre de légendes et de croyances

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Des églises ou chapelles dédiées à saint Imier, saint Léger, sainte Appoline, saint Fridolin, saint Morand, ou encore saint Wendelin rappellent des croyances ancestrales et peu connues. Cette terre de tradition catholique est, de par son relatif isolement, connue pour son attirance pour la sorcellerie et le fantastique. De fortes superstitions séculaires se révèlent ici et là, sur les façades des maisons, les calvaires, les sites de villages disparus pendant la guerre de Trente Ans…


Altkirch, capitale du Sundgau

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Altkirch, petite cité, à caractère médiévale, est construite sur un éperon rocheux dominant la vallée de l’Ill. Aujourd’hui sous-préfecture du Haut-Rhin, elle remplit le rôle de capitale du Sundgau. Chaque année, Altkirch accueille fin novembre la foire de la Sainte-Catherine (le rendez-vous des marchands de l’Est de la France) et en décembre la Forêt Enchantée.


La cité historique de Ferrette et le Jura alsacien

Ce diaporama nécessite JavaScript.

À l’extrémité sud de l’Alsace, la petite cité de Ferrette marque l’entrée dans le Jura alsacien, un petit massif enclavé dans le Jura suisse. Elle s’accroche au flanc d’un énorme rocher de calcaire blanc, coiffé des ruines des deux châteaux des comtes de Ferrette. En 1324, la fille du comte de Ferrette épousa Albert II de Habsbourg. À partir de cette date et jusqu’en 1648, le Sundgau partagea la destinée de l’Autriche. Le centre du bourg a conservé ses coquettes rues tortueuses.


Découvrez le Sundgau :

Itinéraires

  afficher les options

Avez-vous visité le Sundgau ? Si oui, qu’est-ce qui vous a plu dans la découverte de ce terroir alsacien ? Laissez un commentaire ci-dessous 🙂

  • SUNDGAU : tous les articles

  •  

    Share.

    About Author

    Pierre a grandi en Alsace, Lorraine et Allemagne avant de s’établir en Australie. Passionné de la France et de sa culture, il a fondé French Moments, une organisation initialement basée à Sydney qui promeut notre beau pays au public anglophone. En 2014, il est revenu s’installer en Île de France avec son épouse Rachel et sa petite fille Aimée. Professeur d’économie et de management en BTS, Pierre est également formateur de français en langue étrangère et guide touristique à Paris.

    Leave A Reply


    *