Que découvrir à Seebach en Alsace ?

1

Le village de Seebach tout au nord de l’Alsace est réputé pour ses belles maisons à colombages sagement alignées le long de ses rues. Abondamment fleuri à la belle saison, cette localité de l’Outre-Forêt a gardé de son passé un cachet pittoresque typiquement alsacien. C’est pour moi l’un des plus beaux villages d’Alsace que je vous invite à découvrir grâce à ce petit reportage photo


Petite présentation de Seebach

Seebach, Alsace © French Moments

Le village de Seebach © French Moments

Seebach, c’est en fait deux villages. En 1974, Oberseebach a absorbé Niederseebach pour ne former qu’une seule commune : Seebach. La localité abrite une population d’environ 1700 habitants, les Seebachois et les Seebachoises.

Elle tient son nom au cours d’eau qui le traverse tout en longueur : le Seebach. En allemand, « Seebach » signifie le ruisseau du lac.

Le village est réputé pour ses maisons à colombages sagement alignées le long des rues. Cela fait de Seebach une sorte de village-rue.


Petite histoire des villages de Seebach

Seebach, Alsace © French Moments

La mairie de Seebach © French Moments

Le site de Seebach fut occupé par les Celtes il y a plus de 2000 ans. La première mention écrite des villages de Niederseebach et Oberseebach date de 967. Ils étaient la propriété de l’abbaye de Wissembourg.

L’histoire se compliqua lorsque le duc de Deux-Ponts se querella avec l’abbaye de Wissembourg. L’Électeur palatin vint au secours de l’abbaye de Wissembourg et reçu en remerciement la partie nord d’Oberseebach. En conséquence, les villages appartenaient :

  • à l’abbaye de Wissembourg pour la partie sud d’Oberseebach (Unterdorf),
  • à l’Électeur palatin pour la partie nord d’Oberseebach (Oberdorf) et
  • au duc de Deux-Ponts pour Niederseebach.

Cette particularité fut déterminante lors de la Réforme. Tous les villages adoptèrent la nouvelle foi protestant à l’exception du quartier Unterdorf d’Oberseebach qui appartenait à l’abbaye de Wissembourg. A Oberseebach, la mairie actuelle servait de limite entre les deux quartiers de confession protestante (au nord) et catholique (au sud). Cette « géographique confessionnelle » perdure encore aujourd’hui.

A l’instar des villages alsaciens, Seebach souffrit beaucoup de la guerre de Trente Ans. La population chuta à 200 survivants. On introduit des familles suisses pour repeupler le village. Les maisons furent reconstruites et celles que nous voyons aujourd’hui datent d’une période allant de 1750 à 1820.

Seebach français

Seebach, Alsace © French Moments

Devant la mairie de Seebach © French Moments

A l’issue de la guerre de Trente Ans, l’Alsace devint française. Les pressions du roi très-catholique sur les protestants d’Alsace furent particulièrement fortes en 1679. Les temples protestants furent réquisitionnés pour le culte catholique. Le pasteur et l’instituteur protestant de Seebach durent fuir devant la menace. Ce n’est qu’en 1780 que la situation s’améliora pour les protestants de Seebach suite à un jugement du Conseil d’État favorable à leur cause. En 1783, une « maison de prières » ouvrit dans une maison à colombages. Un petit clocher lui fut ajouté en 1829. Le sanctuaire fut endommagé pendant la Seconde guerre mondiale et reconstruit en 1953.


Découverte de Seebach

 

Les maisons à pans de bois

Seebach, Alsace © French Moments

Rue des églises © French Moments

La rue des Églises et la rue des Forgerons sont les deux principaux axes de Seebach. C’est le long de ses deux rues que sont alignées de belles maisons à pans de bois. En flânant le long des rues, vous remarquerez rapidement une belle homogénéité des maisons à colombages. Une des raisons avancées est que leur construction est le fait de charpentiers de même famille.

Les fermes à colombages

Prenez le temps d’observer ces fermes en U ou L précédées de petits jardinets bien entretenus où poussent des lilas ou des arbres fruitiers. Les bâtiments sont encadrent une cour intérieure rectangulaire. La maison d’habitation a pignon sur rue. Elle présente un auvent de protection et des toits pentus permettant à la neige de s’évacuer plus facilement. Les autres bâtiments de la ferme abritent le poulailler, la porcherie, l’étable et autres remises. Contrairement aux façades pimpantes des maisons du vignoble alsacien, celles de Seebach sont toutes blanches.

L’édifice le plus ancien de Seebach est une maison (dite Jaeger) datant de 1720.

La mairie

Seebach, Alsace © French Moments

La mairie de Seebach © French Moments

La mairie date de 1731. Contrairement à nombre de mairies en Alsace, celle de Seebach n’a pas été bâtie tout en pierre. Seul le rez-de-chaussée est en grès, le 1er étage est à pans de bois. Le toit de ce bâtiment de plan rectangulaire est surmonté d’un campanile hexagonal.

Les églises

Seebach, Alsace © French Moments

Rue des églises © French Moments

L’église mixte Saint Wendelin de Niederseebach est un lieu de culte partagé par les catholiques et les protestants. Il s’agit d’une église simultanée. L’autel dans le chœur est réservé aux catholiques. Celui en-dehors du chœur est celui des protestants.

Au centre du village d’Oberseebach se trouve l’église Saint-Martin. La tour clocher date du 17e siècle tandis que la nef et le chœur ont été reconstruits en 1766.


La fête paysanne de la Streisselhochzeit

Célébré tous les ans en été, c’est l’un des événements festifs incontournables de la région. Il s’agit de la reconstitution d’un grand mariage paysan en Alsace. Le mariage de Georges et Bawele avec costumes et traditions d’antan. Streisselhochzeit signifie en dialecte alsacien, le bouquet de mariage (Streissel pour bouquet et hochzeit, le mariage. Ce weekend de célébration inclut chansons, danses folkloriques, stands de recettes locales traditionnelles. Le programme complet sur le site officiel de l’événement.


Pour en savoir plus sur Seebach

Seebach, Alsace © French Moments

Venir à Seebach © French Moments


Poursuivre la visite aux alentours

Seebach est situé tout au nord de l’Alsace, près de la frontière allemande. Il s’agit d’un bon point de chute pour découvrir :

  • En France : Wissembourg, Hunspach (un des plus beaux villages de France), les Vosges du Nord et ses châteaux (Fleckenstein, Falkenstein, Lichtenberg…), la Forêt de Haguenau. Le long des routes de l’Outre-Forêt, vous traverserez de charmants petits villages (Hoffen, Trimbach, Buhl…).
  • En Allemagne : la ville de Karlsruhe, la Deutsche Weinstraße (Route du Vin du Palatinat, entre Wissembourg et Bockenheim an der Weinstraße), la ville historique de Spire (Speyer en Allemand) dont dépendait autrefois Seebach.

Si vous trouvez que mes articles vous plaisent ou vous ont rendu service, n’hésitez pas à les partager sur Twitter ou Facebook. Cela me ferait super plaisir, et en plus cela me motive à continuer à en écrire davantage ! 🙂

Inspiré ? Quelques épingles pour Pinterest :

Découvrez Seebach en Alsace © French Moments Découvrez Seebach en Alsace © French Moments

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Share.

About Author

Pierre a grandi en Alsace, Lorraine et Allemagne avant de s’établir en Australie. Passionné de la France et de sa culture, il a fondé French Moments, une organisation initialement basée à Sydney qui promeut notre beau pays au public anglophone. En 2014, il est revenu s’installer en Île de France avec son épouse Rachel et sa petite fille Aimée. Professeur d’économie et de management en BTS, Pierre est également formateur de français en langue étrangère et guide touristique à Paris.

Un commentaire

Leave A Reply


*