Découvrir la Route des Vins d’Alsace

1

La Route des Vins d’Alsace est un des plus beaux itinéraires touristiques de France. Elle sillonne le vignoble d’Alsace sur 170 kilomètres, de Marlenheim au Nord à Thann au Sud. Entre montagne et plaine, la route traverse de nombreux villages et bourgs, dont les plus célèbres sont Obernai, Ribeauvillé, Riquewihr, Kaysersberg et Colmar.


Suivez le parcours de la Route des Vins d’Alsace

Inauguré en 1953, l’itinéraire touristique le plus pittoresque de France s’est frayé un chemin dans le vignoble. Entre les contreforts des Vosges (le Piémont) et la plaine d’Alsace, la Route serpente entre vignes et villages sur 170 kilomètres.

La route est particulièrement fréquentée pendant la saison estivale et la période de Noël.

Plusieurs villes et villages traversés par la route attirent les foules de visiteurs : Obernai, Riquewihr, Kaysersberg, Colmar, Éguisheim. D’autres localités, moins connues, méritent que l’on s’y attarde. Nos coups de cœur incluent : Wangen, Bœrsch, Rosheim, Barr, Mittelbergheim, Andlau, Dambach-la-Ville, Saint-Hippolyte, Bergheim, Ribeauvillé, Hunawihr, Zellenberg, SigolsheimKientzheim, Niedermorschwihr, Turckheim, Gueberschwihr, Rouffach, Guebwiller, Soultz-Haut-Rhin et Thann.


Découvrez les villes et villages de la Route des Vins

Route des Vins d'Alsace

Les communes viticoles d’Alsace sont appréciés pour leur authenticité et leur charme. Ceci est dû à leur riche patrimoine historique et culturel.

Certains de ces villages sont ceints de remparts médiévaux dont les portes fortifiées en contrôlent toujours l’accès (Bergheim, Kientzheim, Rosheim, Turckheim). Parfois, d’étroites ruelles sont bordées de belles demeures à colombages de la Renaissance. Leurs porches aux arcades cintrées mènent sur une discrète cour intérieure. Ici et là, les toits servent d’appui aux nids de cigognes. En été, on ne manquera pas de se rafraîchir aux vieilles fontaines, souvent situées à l’ombre d’églises paroissiales ancestrales. Au charme des rues principales s’ajoutent de magnifiques enseignes en fer forgé.

Ces communes viticoles rivalisent les unes avec les autres par le fleurissement exceptionnel de leurs monuments et bâtiments.

N’oublions pas de mentionner les centaines de châteaux en ruine qui se dressent sur les collines sous-vosgiennes (Ribeauvillé, Kaysersberg, Andlau). Ces vestiges du passé surveillent encore les alentours, fidèles à leur poste !


Plongez dans l’histoire du vignoble d’Alsace

Riquewihr

Rue du Général de Gaulle © French Moments

Bénéficiant d’un micro-climat, le vignoble d’Alsace est protégé à l’Ouest par la barrière naturelle des Vosges. À l’Est, la plaine du Rhin s’étend jusqu’au massif de la Forêt-Noire en Allemagne. Les Romains, qui ont introduit la culture de la vigne en Alsace et dans les régions du Rhin Supérieur, connaissaient la position privilégiée au pied des Vosges. Car les collines du vignoble sont baignées de soleil et protégées des vents et de la pluie par la montagne des Vosges. Colmar et ses alentours sont ainsi reconnus pour être une des régions les plus ensoleillées de France. Les niveaux de précipitation que l’on y recense figurent parmi les plus bas de tous les vignobles du territoire français.

Route des Vins d'Alsace

Le vignoble d’Alsace à Hunawihr © French Moments

Une fois les Romains partis, ce sont les ordres monastiques qui, au Moyen-Âge, ont contribué au développement de la vigne dans la région. Les vins d’Alsace étaient exportés dans les pays nordiques via le Rhin. Au 16e siècle, on estime que la surface du vignoble alsacien était deux fois plus étendue que celle d’aujourd’hui.


Les cépages d’Alsace

De nos jours, ces vignes produisent des vins réputés, dont les fameux Alsace Grands-Crus. Les sept cépages autorisés en Alsace sont le Gewurztraminer, le Muscat, le Pinot blanc, le Pinot gris, le Pinot noir, le Riesling et le Sylvaner.

La Route des Vins est un parcours idéal pour les amateurs de vins. Ceux-ci pourront aller à la rencontre des viticulteurs et déguster leurs produits dans les caves viticoles.


Célébrez Noël sur la Route des Vins

Riquewihr

Riquewihr à Noël © French Moments

Et quand vient la période de Noël, les communes viticoles sortent leurs plus beaux habits de lumière. Les marchés de Noël ouvrent leurs portes à Obernai, Riquewihr, Kaysersberg, Colmar et Éguisheim dans une ambiance féérique. Entre illuminations, gourmandises, concerts et expositions, les villes et villages font partager à leurs visiteurs les coutumes et traditions locales de l’Avent.


Comment se rendre sur la Route des Vins ?

  • La Route des Vins est facilement accessible en voiture depuis les trois grandes villes alsaciennes de Strasbourg, Colmar et Mulhouse.
  • Visiter chacune des 73 communes de la Route des Vins peut prendre beaucoup de temps ! Il est préférable de se concentrer sur des tronçons de la route. Par exemple : Thann à Rouffach, Colmar à Châtenois, Châtenois à Obernai ou Obernai à Marlenheim. La partie de la route la plus visitée se trouve à proximité de Colmar : les Perles du vignoble (Kaysersberg, Riquewihr, Ribeauvillé…).
  • Le TGV-Est vous mène à Strasbourg en moins de 2 heures (1h46 pour les plus rapides !) et certains trains poussent même sur Colmar.
  • Si vous êtes marcheurs, pourquoi ne pas parcourir la route en suivant en partie le GR5 puis ses variantes ?

Vous avez aimé cet article ? Merci de le partager sur Facebook ou twitter !

  • LA ROUTE DES VINS : tous les articles

  • Share.

    About Author

    Pierre a grandi en Alsace, Lorraine et Allemagne avant de s’établir en Australie. Passionné de la France et de sa culture, il a fondé French Moments, une organisation initialement basée à Sydney qui promeut notre beau pays au public anglophone. En 2014, il est revenu s’installer en Île de France avec son épouse Rachel et sa petite fille Aimée. Professeur d’économie et de management en BTS, Pierre est également formateur de français en langue étrangère et guide touristique à Paris.

    Un commentaire

    1. Pingback: Route des vins d'Alsace, les villages à découvrir | 38000 Km

    Leave A Reply


    *