Qui est Saint-Nicolas, le distributeur des friandises ?

0

Célébré dans l’Est et le Nord de la France, mais également dans de nombreux pays européens, Saint-Nicolas a l’image d’un homme bienveillant distribuant des friandises aux enfants sages. Malgré l’omniprésence du Père Noël, la tradition de la Saint-Nicolas tient bon dans nos régions. Dès lors que je mentionne le personnage, on me demande “mais qui est Saint-Nicolas ?” Pour celles et ceux qui ne sont pas familiers avec le Saint, vous trouverez dans cet article quelques informations pour apprendre à mieux le connaître.


Qui est Saint-Nicolas ?

Si vous voulez une réponse toute simple et rapide : c’est l’ancêtre du Père Noël !

Pour une version longue de la réponse à “Qui est Saint-Nicolas“, il faut remonter très loin… aux 3e et 4e siècles après Jésus-Christ.

Qui est Saint-Nicolas ?

Nicolas de Myre © French Moments

La vie de Saint-Nicolas est entourée de légendes. Le vrai personnage s’appelle Nicolas de Myre. Il naquit dans une famille chrétienne aisée vers 260 après Jésus-Christ à Patare en Lycie (aujourd’hui en Turquie). Nicolas était l’héritier d’une grande fortune. Quand il était jeune, il ne montrait pas d’intérêt à jouer avec les autres enfants. Il préférait assister aux réunions chrétiennes de sa localité.

Depuis son jeune âge, Nicolas avait gagné une réputation d’homme généreux. Les traits de sa personnalité furent à l’origine de plusieurs légendes. Il aurait ainsi :

  • évité à trois jeunes filles pauvres le recours à la prostitution,
  • à trois soldats officiers condamnés à morts d’être innocentés et
  • à sauver des matelots d’une mort certaine lors d’une tempête.

Nicolas, l’évêque de Myre

En 303, à son retour d’un pèlerinage en Terre Sainte, son oncle, l’évêque de Myre, mourut. Alors que l’assemblée d’évêques priait pour désigner le successeur, une voix divine leur recommanda d’élire le premier homme qui franchirait le seuil de l’église. Et ce fut Nicolas qui entra le premier…

qui est Saint-Nicolas

Saint-Nicolas (basilique de Saint-Nicolas de Port) © French Moments

Une fois nommé évêque, Nicolas de Myre gagna le respect de son entourage. Il plaidait les causes perdues en de nombreuses occasions, notamment pour faire baisser les taxes auxquels étaient soumis les fidèles. On le voyait sur le terrain en train de donner à manger aux plus pauvres.

Sous le règne de l’empereur Dioclétien (284-305), une vague de persécution contre les chrétiens gagna l’empire. Saint-Nicolas fut aussi soumis à des persécutions pour sa foi. Saint-Nicolas mourut en le 6 décembre 345 au grand âge de 75 ans dans la ville de Myre.


À quoi ressemble Saint-Nicolas ?

Qui est Saint-Nicolas

Saint-Nicolas visite une école en Lorraine © French Moments

L’image qu’on en a aujourd’hui ne ressemble certainement en rien au personnage de Nicolas de Myre !

Dans la tradition lorraine, on représente Saint-Nicolas comme un homme mince et élancé, portant une longue barbe blanche. Le saint homme est vêtu d’habits de soie et une mitre d’évêque couronne sa tête. ll tient dans sa main gauche la crosse épiscopale. Il est souvent accompagné d’un âne gris qui porte les paniers remplis de friandises et de cadeaux.

Le saint homme est accompagné du Père Fouettard, la terreur des enfants méchants !


Où est célébré Saint-Nicolas ?

Qui est Saint-Nicolas ?

Saint Nicolas est célébré dans le nord-est de la France : en Alsace et en Lorraine, ainsi que dans certaines parties de la Franche-Comté. Dans le nord, la région des Hauts-de-France n’est pas en reste, particulièrement dans les départements limitrophes de la Belgique.

Mais d’autres pays en Europe célèbrent également la Saint Nicolas, notamment la Belgique, l’Allemagne, les Pays-Bas et l’Autriche.


Quand célèbre-t-on la Saint-Nicolas ?

Séjour à Nancy pour la Saint-Nicolas : le spectacle pyrotechnique sur la Place Stanislas © French Moments

Séjour à Nancy pour la Saint-Nicolas : le spectacle pyrotechnique sur la Place Stanislas © French Moments

Les célébrations de la Saint Nicolas ont généralement lieu le 6 décembre, date de la mort du saint. C’est l’occasion de grandes réjouissances, un peu comme si l’on fêtait Noël par anticipation ! Des parades et des événements culturels ont lieu dans plusieurs villes du Nord et de l’Est.

La plus célèbre de ces réjouissances est sans conteste la Saint-Nicolas à Nancy. Chaque année, elle attire des centaines de milliers de visiteurs. Au programme : une grande parade dans les rues du centre-ville et de nombreux événements. Le majestueux feu d’artifice qui était lancé sur la place Stanislas est annulé depuis 2015 et cette tradition semble être définitivement abandonnée.


De qui Saint-Nicolas est le patron ?

Qui est Saint-Nicolas ?

Qui est Saint-Nicolas ? © French Moments

Saint-Nicolas est le patron des enfants, des marins et des marchands… et des avocats du barreau de Paris.

Saint-Nicolas est le Protecteur de la Lorraine depuis la Bataille de Nancy en 1477. Il est aussi le protecteur de la Russie (pensez à Nicolas II, dernier tsar de Russie).

Il est également le saint patron de plusieurs villes : Amsterdam, Bari (Italie), Eupen (Belgique), Fribourg (Suisse), Houilles (Yvelines, près de Paris). Il est fêté lors d’une grande foire agricole à Évreux en Normandie

Plusieurs paroisses en France ont choisi Saint-Nicolas comme patron : 95 en Picardie, 86 en Champagne-Ardenne, 66 dans le Nord-Pas-de-Calais et 65 en Lorraine.


De Saint-Nicolas au Père Noël

En néerlandais, Saint-Nicolas devient Sinterklaas (notez la ressemblance dûe à l’origine latine). Lorsque des familles hollandaises émigrèrent aux États-Unis au 19e siècle, elles emportèrent dans leurs valises la tradition de Saint-Nicolas. Progressivement, Saint-Nicolas/Sinterklaas devint Santa Claus. En français, on a choisi de dissocier les deux personnages en le nommant : le Père Noël.


Vous avez rencontré Saint-Nicolas ? Faites-nous en part en laissant un petit commentaire ! 🙂

 

  • SAINT-NICOLAS : tous les articles

  • Share.

    About Author

    Pierre a grandi en Alsace, Lorraine et Allemagne avant de s’établir en Australie. Passionné de la France et de sa culture, il a fondé French Moments, une organisation initialement basée à Sydney qui promeut notre beau pays au public anglophone. En 2014, il est revenu s’installer en Île de France avec son épouse Rachel et sa petite fille Aimée. Professeur d’économie et de management en BTS, Pierre est également formateur de français en langue étrangère et guide touristique à Paris.

    Leave A Reply


    *