Découvrir la porte des Allemands à Metz

0

La porte des Allemands est une porte fortifiée de Metz qui ressemble à un petit château fort. Elle franchit la rivière dans un décor de carte postale. La porte est le plus important vestige des remparts médiévaux de Metz. 


Ma première visite à la Porte des Allemands

Porte des Allemands

Porte des Allemands, Metz © French Moments

Je la voyais souvent sur des cartes postales, cette fameuse porte des Allemands. Mais comme elle était située à l’est de Metz alors que nous habitions dans la banlieue ouest, nous n’avions aucune raison de s’y aventurer. Mais, plus de 35 ans plus tard, l’environnement a bien changé : la porte des Allemands est le point de départ d’une superbe promenade le long des anciens remparts de Metz au bord de la Seille (c’est le nom d’un affluent de la Moselle). Lorsque je l’ai vue pour la première fois, c’est comme si j’avais trouvé un petit trésor. Voici mon reportage photo !


Un peu d’histoire

Porte des Allemands

La porte des Allemands vers 1900

D’où lui vient son nom ? Sa situation au départ de la route menant vers l’Allemagne ? L’occupation allemande entre 1871 et 1918 ? Que nenni !

La porte des Allemands a emprunté son nom à l’ordre teutonique des Frères hospitaliers. Au 13e siècle, ceux-ci avaient établi un hospice dans une rue adjacente. Le bâtiment n’existe plus aujourd’hui car il fut détruit en 1552 lors du siège de Metz par Charles Quint.

La construction de la porte des Allemands a commencé en 1230 pour se terminer vers au 16e siècle. Une restauration entreprise par l’architecte allemand Paul Tornow en 1892 lui a redonné un peu de sa grandeur passée. On lui doit le décor néo-gothique des créneaux.

La porte servait à défendre l’entrée dans la ville de Metz par la route venant de la Sarre à l’Est (donc de l’Allemagne). C’était aussi un porte d’entrée de prestige : en 1473, l’empereur du Saint-Empire Frédéric III arriva à Metz par la Porte des Allemands, sous les acclamations des habitants.

Au 16e siècle. une herse à la base du pont fut ajoutée pour empêcher toute navigation sous la porte.


A quoi ressemble la porte des Allemands ?

Porte des Allemands

La porte des Allemands vues du boulevard André Maginot © French Moments

La particularité de l’emblématique porte des Allemands est d’être à la fois un pont et une porte fortifiés.

La porte est flanquée de deux portes et de quatre tours rondes.

  • Côté ville, les deux tours sont surmontées d’un toit en poivrière couvert d’ardoises. Elles datent du 13e siècle.
  • Côté campagne (aujourd’hui quartier de Bellecroix), les deux tours massives sont surmontées de mâchicoulis. Elles ont été construites au 15e siècle par Henry de Raconval. Elles sont plus puissantes que celles côté ville car les tours devaient résister aux tirs de boulets en métal.
  • Entre les deux paires de tours, la terrasse était occupée par l’artillerie. Sur le côté droit court une galerie voûtée sous croisées d’ogives. Elle donne accès à des salles voûtées.

L’édifice a toujours fière allure avec ses puissants contreforts et ses voûtes sombres enjambant la Seille.

Porte des Allemands

La porte enjambant la Seille © French Moments

Le châtelet faisait autrefois partie du formidable système de fortification de Metz. L’enceinte s’étendait sur sept kilomètres et comprenait 18 portes et 38 tours.


Infos pratiques

  • La porte se situe boulevard André Maginot. Cliquez ici pour localiser le monument sur google maps.
  • Des places de parking payantes sont situées le long du boulevard André Maginot, à l’amont et à l’aval du monument.
  • Depuis la rénovation de la porte en 2014, il est possible de visiter librement et gratuitement le monument. Ouvert l’après-midi de 14h à 17h (19h en été) du mardi au dimanche.
  • De la porte vous pouvez vous promener paisiblement le long des fortifications de la ville en suivant le circuit des remparts.

Vous avez aimé cet article ? Ce serait top de votre part de la partager sur les réseaux sociaux ! 🙂

Share.

About Author

Pierre a grandi en Alsace, Lorraine et Allemagne avant de s’établir en Australie. Passionné de la France et de sa culture, il a fondé French Moments, une organisation initialement basée à Sydney qui promeut notre beau pays au public anglophone. En 2014, il est revenu s’installer en Île de France avec son épouse Rachel et sa petite fille Aimée. Professeur d’économie et de management en BTS, Pierre est également formateur de français en langue étrangère et guide touristique à Paris.

Leave A Reply


*