Le Plateau des Glières : un Site naturel et historique

0

Lorsque nous avions emménagé dans la région d’Annecy, on nous avait dit que le plateau des Glières était un site incontournable de la région. En venant de Thorens-Glières, la route grimpe les impressionnants escarpements calcaires des montagnes en 10 virages en épingle à cheveux. Soudain, on arrive sur le plateau où les hauts pâturages alternent avec les conifères et les crêtes rocheuses. Au col des Glières, le Mémorial rappelle les combats acharnés entre la Résistance française et l’armée allemande pendant la Seconde Guerre mondiale. A plusieurs reprises, nous y sommes montés pour une sortie en famille. Le dépaysement était toujours au rendez-vous !

Où se situe le Plateau des Glières ?

Le plateau des Glières fait partie du massif des Bornes, dans les Alpes françaises de Haute-Savoie.

Plateau des Glières © French Moments

Les pelouse du Plateau des Glières © French Moments

Le plateau calcaire se situe entre La Roche-sur-Foron et Annecy, toutes deux distantes de 30 km.

Administrativement, le site appartient aux communes du Glières-Val-de-Borne (Le Petit-Bornand, Entremont) et de Filière (Thorens-Glières).

En fait, le Plateau des Glières n’est pas un plateau à proprement dit mais une vallée plate à une altitude de 1400-1500 m entre les montagnes des Auges et des Frêtes.

L’alpage destiné au pâturage des vaches est parsemé d’anciennes fermes et de chalets, dont certains ont été transformés en restaurants ou en gîtes.

Plateau des Glières © French Moments

Le Plateau en été © French Moments


Séjourner près du plateau

Voici quelques idées d’hébergement pour séjourner dans la région de Thorens-Glières, aux portes du Plateau.

Vous pouvez également parcourir la carte ci-dessous :



Booking.com


Un plateau rocheux et sablonneux

Plan du Plateau des Glières

Panneau informatif au Plateau (sentier nature)

Les longues étendues herbeuses du plateau dégagent de larges perspectives sur les montagnes alentours.

  • Le plateau proprement dit abrite différents milieux ouverts : des tourbières, des prairies de fauche, des pâturages et différents types de pelouses.
  • Les versants (montagnes des Auges et des Frêtes) se composent essentiellement de forêts d’épicéa sur lapiaz et de forêts de hêtre à plus faible altitude. 
  • Puis, disposées de part et d’autres du plateau, des barres rocheuses de calcaire marquent une rupture de pente.
  • Sur les sommets et les crêtes, on trouve des pelouses sèches et quelques pinèdes.

Le mot “Glière” signifie un plateau rocheux et sablonneux sans rivière. C’est vrai, curieusement vous ne verrez pas beaucoup d’eau là-haut !

Plateau des Glières © French Moments

Au Plateau © French Moments

Mais où est donc passée l’eau ?

A ce sujet, un panneau informatif le long du Sentier nature indique :

Le plateau des Glières reçoit beaucoup d’eau (environ 1750 mm).

Curieusement, on ne rencontre que peu de ruisseaux ou de torrents : où est passée l’eau ?

Le plateau des Glières est constitué de terrains sédimentaires d’origine marine.

Le réseau d’eau superficiel est bien développé lorsqu’il occupe le fond des vallées comblées par des terrains imperméables (schistes gréseux), responsables de tourbières et zones marécageuses. Par contre, ce réseau est presque inexistant sur les zones de calcaires très fissurées et creusées (lapiaz) qui permettent l’infiltration directe des précipitations.

Grâce au phénomène de dissolution des calcaires par les eaux de pluie chargées de gaz carbonique, l’eau creuse des puits, des galeries et des salles.

Dans la montagne des Frêtes, ces vides souterrains s’organisent suivant des axes d’écoulement qui viennent alimenter une rivière souterraine située sous le plateau des Glières. Cette rivière canalise les eaux jusqu’à la résurgence de Morette au niveau de la vallée du Fier (près de Thônes).

Plateau des Glières © French Moments

Sur le plateau © French Moments


Les Glières autrefois

Avant la construction de la route, la montée au plateau se faisait à pied ou, en hiver, avec des luges et traîneaux tirés par les chevaux. C’était l’unique moyen pour ravitailler les habitants.

Plateau des Glières © French Moments

Vieux chalet (et sonnailles !) au Plateau © French Moments

Car, en 1914, il existait 120 maisons et granges sur le Plateau des Glières. 150 personnes y vivaient à l’année. Jusqu’à l’aube de la Seconde guerre mondiale, on y trouvait plusieurs cafés, deux épiceries, une école et deux scieries.


La Résistance au Plateau des Glières

Le monument national de la Résistance se dresse légèrement en contrebas du col des Glières. Ce mémorial blanc a été conçu en 1973 par Émile Gilioli pour rappeler le souvenir des résistants locaux qui ont combattu ici contre la Wehrmacht.

Monument national du Plateau des Glières © French Moments

Le monument national © French Moments

Du 31 janvier au 26 mars 1944, quelques 465 hommes se sont réunis sur le plateau des Glières pour organiser la Résistance locale contre le régime collaborationniste de Vichy. Ils recevaient des parachutages d’armes de la Royal Air Force.

Le site isolé présentait un certain nombre d’avantages. Ainsi, il était peu accessible par la route, ce qui rendait difficile pour l’ennemi de planifier une attaque.

Par deux fois, en février et mars 1944, les forces de sécurité de Vichy ne parvinrent pas à éliminer la Résistance des Glières. Puis, le 26 mars 1944, la 157e division alpine de l’armée allemande obligea les résistants à battre en retraite. On dénombra 129 morts parmi les membres de la Résistance.

La Résistance locale se reconstitua et finit par reprendre possession du plateau des Glières. Avec d’autres groupes de résistants, le Maquis des Glières contribua à la libération de toute la région. La Haute-Savoie est alors le premier département français libéré sans l’aide des forces alliées.

Un sentier balisé (Sentier histoire) vous conduit autour des zones de parachutage de 1944. Ses panneaux informatifs renseignent sur la vie des hommes qui ont combattu dans des conditions de froid intense.

La crypte du Mémorial

Le monument national de la Résistance est un symbole de victoire, d’espoir et de résistance.

Autour d'Annecy - Plateau des Glières © French Moments

Le monument national © French Moments

Il fut érigé à la mémoire de tous ceux qui ont participé à la Résistance française. Il contient une crypte de Gilioli dans laquelle vous pouvez entrer. Elle fait écho à l’extérieur du monument.

Monument national au Plateau des Glières © French Moments

La crypte (ou l’intérieur du monument) © French Moments

L’intérieur du monument abrite des œuvres d’art. Elles ont toutes été offertes par le sculpteur du monument, Émile Gilioli (1911-1977).

C’est André Malraux qui a inauguré le monument le 2 septembre 1973.

Le mât central du drapeau

A côté du monument se trouve le mât central.

Plateau des Glières © French Moments

Le mât central © French Moments

Un panneau informatif indique :

Au sommet de ce mât, avait été hissé le drapeau de la France, marqué de la croix de Lorraine.

Ici, se rassemblèrent des maquisards de chacune des sections à trois moments décisifs.

  • Le 20 février : le Bataillon compte alors environ 320 maquisards. Tom Morel leur remet solennellement le fanion qui porte la devise : VIVRE LIBRE OU MOURIR.
  • Le 13 mars : le Lieutenant Jourdan a remplacé Tom, tué dans la nuit du 9 mars avec l’adjudant Georges Decour. Ils sont inhumés au pied du mât, après avoir reçu les honneurs militaires. Leurs corps seront transférés dès le mois de mai à Morette.
  • Le 18 mars : le capitaine Anjot vient prendre le commandement des 465 hommes que compte désormais le Bataillon. En uniforme d’officier du 27ème BCA, il passe les hommes en revue et fait lever les couleurs. Huit jours plus tard, ce sera l’attaque allemande. Les couleurs seront descendues du mât par Alphonse Métral, au moment du décrochage le 26 mars à 22 heures, et cachées dans la vallée.

Activités de plein air sur le Plateau de Glières

Le Plateau des Glières offre un large éventail d’activités de plein air.

En hiver

Plateau des Glières en hiver © B. Brassoud - licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons

Le Plateau des Glières en hiver (au fond, le Jura) © B. Brassoud – licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons

L’activité principale en hiver est le ski de fond. Le Plateau des Glières donne accès à plus de 30 pistes damées de tous niveaux de difficulté. Les autres activités comprennent les raquettes à neige et une piste de luge pour les enfants.

En été

Autour d'Annecy - Plateau des Glières © French Moments

Balade estivale au Plateau des Glières © French Moments

En été, les activités de plein air comprennent la randonnée et la spéléologie. Un certain nombre de randonnées accompagnées sont organisées pour découvrir la faune et la flore locales, ainsi que le patrimoine de la Résistance.

Plateau des Glières © French Moments

Panneaux de randonnées © French Moments

Cet endroit est idéal si vous venez avec des enfants ! Ainsi, en juillet 2017, nous avions suivi le sentier de découverte (Sentier nature) à travers l’alpage. C’est la meilleure façon de découvrir le Plateau des Glières.

Le Sentier Nature

Le Sentier Nature qui commence au Col des Glières vous prendra de 1h à 1h50.

Plateau des Glières © French Moments

Le long du sentier nature © French Moments

Notre fille Aimée (4 ans à l’époque) a beaucoup aimé observer les vaches (avec leurs cloches), des fourmilières, des grands pins, un ruisseau alpin. Nous en avons même profité pour remplir un pot de myrtilles sauvages.

Cueillette de myrtilles - Haute-Savoie © French Moments

Une cueillette de myrtilles improvisée ! © French Moments

Le son lointain des cloches des troupeaux de vaches d’Abondance contribue certainement à l’atmosphère alpine.

Vache abondance © French Moments

Une vache abondance © French Moments

Tout au long du parcours, 12 panneaux informatifs vous expliquent la diversité et la beauté naturelles du Plateau des Glières.

Plateau des Glières © French Moments

Un des 12 panneaux informatifs sur le sentier nature © French Moments

Cliquez ici pour télécharger l’itinéraire du Sentier Nature.

Le hameau des Auges

C’est ma randonnée préférée sur le plateau des Glières. Son parcours nous fait traverser plusieurs zones d’alpages.

Je me gare au parking situé près du restaurant Gautard (prendre la petite route goudronnée du chemin du Collet), à 1390 m. Ce lieu-dit s’appelle Paccot-Sud.

Plateau des Glières © French Moments

Le parking au lieu-dit Paccot-Sud © French Moments

Le panneau balisé nous informe que la montée aux chalets des Auges prendra 1h20.

Plateau des Glières © French Moments

Début de la randonnée © French Moments

La montée au Pas du Loup à travers alpages et forêts

Le chemin monte en suivant un ruisseau dans les Alpages jusqu’au chalet des Mouilles (1500 m).

Chalet des Mouilles © French Moments

Le chalet des Mouilles © French Moments

Un beau paysage pastoral s’offre à nous : c’est l’alpage des Mouilles.

Alpage des Mouilles © French Moments

L’Alpage des Mouilles © French Moments

Au Plan des Mouilles (1525 m), le sentier rejoint celui qui part de la Maison du Plateau.

Plan des Mouilles © French Moments

Au Plan des Mouilles © French Moments

Plus loin, le sentier entre dans la forêt d’épicéas.

Forêt du Plateau des Glières © French Moments

La forêt de la montagne des Auges © French Moments

Il est aménagé sur quelques mètres pour nous permettre de traverser la zone humide à pied sec.

Forêt du Plateau des Glières © French Moments

Passage aménagé dans la forêt humide © French Moments

Puis le sentier commence à grimper sérieusement !

Forêt du Plateau des Glières © French Moments

Montée dans la forêt vers le plan du Loup © French Moments

On atteint le Plan du Loup (Nord) à 1670 m. Il prend l’apparence d’un cirque sur lequel s’étend les pelouses alpines.

Plan du Loup © French Moments

Plan du Loup © French Moments

Puis le chemin grimpe encore plus haut au lieu-dit du Pas du Loup.

Plan du Loup © French Moments

Le cirque du Plan du Loup © French Moments

Pas du Loup © French Moments

L’arrivée au Pas du Loup © French Moments

La vue du Pas du Loup

Du Pas du Loup, la vue est magnifique et s’étend sur le plateau des Glières, les Préalpes, la Sous-Dine et le Parmelan, ainsi que les Monts Jura au loin.

Pas du Loup © French Moments

La vue sur le plateau des Glières et le Jura du Pas du Loup © French Moments

On atteint vite une crête avec une autre vue fabuleuse, cette fois-ci sur l’est : la chaîne des Aravis et le mont Blanc.

Pas du Loup © French Moments

La vue du Pas du Loup sur les Aravis et le mont Blanc © French Moments

Le chemin rural dit des Auges nous amène au hameau des Auges. Il suit la crête de la montagne des Auges avec, en toile de fond, le Pic de Jallouvre (2408 m).

Pic de Jallouvre © French Moments

Le pic de Jallouvre (2408 m) © French Moments

C’est là où pâturent des troupeaux de vaches abondance et des moutons. C’est l’alpage des Auges.

Vache abondance © French Moments

Une vache abondance dans l’alpage des Auges © French Moments

Selon la saison, on observe une flore typiquement alpine : la gentiane jaune, l’orchis, le trolle d’Europe, la centaurée, la soldanelle des Alpes et la gentiane printanière.

Gentiane, alpage des Auges © French Moments

Gentiane, alpage des Auges © French Moments

Le hameau des Auges

Avant 1944, le hameau comptait 12 chalets qui appartenaient à des propriétaires privés.

Hameau des Auges © French moments

Le hameau des Auges © French moments

Ce site connut de nombreuses attaques aériennes allemandes pendant la Seconde guerre mondiale. Puis, en mars 1944, les chalets furent brûlés par la Wehrmacht pour ne pas abriter de maquisards.

A partir de 1967, les propriétaires reconstruisirent huit d’entre eux à l’aide des dommages de guerre. Les chalets servent aujourd’hui de résidences secondaires.

Hameau des Auges © French moments

Dans le hameau des Auges © French moments

Ils offrent tous une vue sur les Aravis et le mont Blanc !

Hameau des Auges © French moments

Vue sur le mont Blanc ! © French Moments

Avec des jumelles, on peut admirer les glaciers étincelants du massif :

Vue sur le mont Blanc de l'alpage des Auges © French Moments

Vue sur le mont Blanc de l’alpage des Auges © French Moments

J’ai même aperçu le mont Pourri (3779 m), un des plus hauts sommets du massif de la Vanoise :

Mont Pourri - Montagne des Auges © French Moments

Vue sur le mont Pourri (Vanoise) © French Moments


Planifiez votre visite aux Glières

La zone de hauts pâturages du plateau des Glières est accessible depuis Thorens-Glières par la vallée de l’Usillon (D55).  La route pavée sinueuse a été ouverte en 1967 et se termine au col des Glières. C’est là que se trouve un grand parking. Du col, le chemin de terre continue jusqu’à Chez la Jode où il rejoint la route secondaire goudronnée qui descend vers Le Petit-Bornand-les-Glières.

Se restaurer au plateau

Il y a un certain nombre de chalets ouverts sur le plateau qui fournissent de la bonne nourriture et/ou du fromage d’alpage (reblochon ou tomme de Savoie). Dans l’un d’eux, nous avons acheté un reblochon au lait cru.

Reblochon © French Moments

Aimée et le reblochon acheté dans une ferme au Plateau © French moments

Nous n’avons pas (encore) essayé les restaurants du plateau. Toutefois, les gens du coin nous ont dit que le restaurant Gautard (121 Route du Plateau, 74570 Thorens-Glières) était leur préféré.

Le Tour de France au Plateau des Glières

En montant sur le plateau, nous avons vu quelques cyclistes grimper courageusement les épingles à cheveux raides. En effet, en 2018, le site a accueilli pour la première fois le Tour de France. Etape extrêmement populaire de la course cycliste, le Plateau des Glières fut à nouveau inclus dans la Grande Boucle de 2020.

Tour de France Thorens Glières © French Moments

Le Tour de France de passage à Thorens Glières le 17 juillet 2018 © French Moments

Guides et cartes

Si vous êtes intéressé par la randonnée dans la région, procurez-vous le guide de randonnée du Massif des Bornes-Aravis sur Amazon :

Vous pouvez également acheter la carte IGN (celle que je me suis procuré avant de m’installer dans la région) numéro 3430ET (La Clusaz – Le Grand-Bornand) qui couvre le Plateau des Glières.

Une épingle pour Pinterest :

Plateau des Glières © French Moments

Vous avez aimé ce que vous avez lu ? Si oui, partagez cet article sur Facebook, Twitter ou Pinterest !


 

Share.

About Author

Pierre a grandi en Alsace, en Lorraine et en Allemagne avant de s’établir en Australie. Passionné de la France et de sa culture, il a fondé French Moments, une organisation initialement basée à Sydney qui promeut notre beau pays au public anglophone. En 2014, il est revenu s’installer en Europe avec son épouse Rachel et sa petite fille Aimée. Professeur d’économie et de management en BTS, Pierre est également formateur de français en langue étrangère et guide touristique. Après avoir résidé quelques années en Ile de France et en Savoie, il promeut aujourd'hui la France depuis l'East Sussex en Angleterre.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.