La place Stanislas à Nancy, la plus belle place d’Europe

0

Bienvenue à nouveau sur le blog Mon Grand-Est ! Comme ce n'est pas la 1ère fois que vous venez ici, vous voudrez sans doute lire mon guide pour découvrir 20 sites incontournables dans le Grand-Est cliquez ici pour télécharger le guide gratuitement ! 🙂

Grâce au chef d’œuvre de la place Stanislas, Nancy mérite bien son surnom de « Ville aux Portes d’Or ». Car sur ce site classé à l’Unesco, tout est d’or ! Ici, la tradition classique est brillamment rehaussée d’un brin de folie rococo. En visite dans le Grand-Est, il faut absolument découvrir la magnificence de la place Stanislas, une des plus belles places d’Europe, sinon la plus belle !


Un peu d’histoire

Stanislas Leszczynski

Stanislas Leszczynski

La place a pris le nom de Stanislas Leszczyński (1677-1766), ancien roi de Pologne puis duc de Lorraine et de Bar de 1737 à sa mort.

Stanislas souhaitait unir la Ville-Vieille médiévale à la Ville-Neuve du 16e-17e siècle. L’espace laissé vacant entre les deux villes fut l’occasion pour l’ancien roi de Pologne de construire une place destinée à honorer son gendre, Louis XV.

Construite entre 1751 et 1755, son chantier nécessita la présence simultanée de 400 ouvriers. La première pierre fut posée le 18 mars 1752 (au pavillon Jacquet). À son inauguration en 1755, Stanislas lui donna le nom de Place Royale. Celle-ci avait une signification particulière : elle proclamait l’issue politique irréversible de la Lorraine. Ce lieu majestueux glorifiait le roi de France à qui, à la mort de Stanislas, devait échoir le duché de Lorraine.

Pour son 250e anniversaire, la place fut restaurée dans sa configuration d’origine. L’inauguration de la place rénovée eut lieu en 2005 en présence des Présidents français et polonais et du Chancelier allemand. Depuis, la place et ses alentours sont devenus complètement piétonniers.


S’orienter sur la place Stanislas

(conseil : choisissez l’option satellite pour la carte, vous y verrez plus clair !)

Itinéraires

  afficher les options

Les pavillons de la place Stanislas

Place Stanislas

Pavillons sur la place Stanislas © French Moments

La place a la forme d’un quadrilatère de dimension modeste : 124,50 m sur 106 m. Elle est bien plus petite que d’autres places royales aménagées en France au 18e siècle (notamment les places de la Concorde et Vendôme à Paris).

Les pavillons de la place

La place est bordée par sept pavillons, conçus par l’architecte Emmanuel Héré. Quatre pavillons de même hauteur bordent la place à l’ouest et à l’est.

  • le pavillon Jacquet, seul bâtiment privé bordant la place
  • le pavillon du musée des Beaux-Arts, anciennement Académie de médecine et Théâtre de la Comédie. Il contient les riches collections du musée dont plusieurs objets de la verrerie Daum France au sous-sol.
  • le pavillon de l’hôtel de la Reine, anciennement hôtel de l’Intendance. Aujourd’hui un hôtel 4 étoiles.
  • le pavillon de l’Opéra-Théâtre, anciennement évêché

Le pavillon de l’hôtel de ville est le plus long. Il ferme la place au sud.

Deux pavillons bas à un étage ferment la place au nord. Ce sont les « basses faces ». Ces bâtiments étaient destinés à cacher les fossés et les remparts qui séparaient la Ville-Vieille et la Ville-Neuve. Ils sont séparés par la courte rue Héré qui mène à l’Arc de Triomphe.

Place Stanislas

Pavillon de l’opéra de Lorraine © French Moments

Tous les pavillons comportent un rez-de-chaussée composé de grandes arcades en plein cintre. Il est séparé des étages supérieurs par un bandeau mouluré. Un ordre de pilastres corinthiens embrasse les deux étages suivants. Les hautes fenêtres du premier étage sont en plein cintre alors que celles du second étage, plus petites, sont à arcs surbaissés. Les fenêtres comportent de petits balcons rehaussés à la feuille d’or.

Au-dessus de tous les bâtiments courent des balustrades supportant des trophées militaires, des pots-à-feu et des putti. Si vous avez des jumelles, regardez-les en détails. Certains de ces enfants jouent de la musique, d’autres partent à la chasse, et enfin il y a en a qui vous regardent du haut du bâtiment, appuyés sur des palmiers.

L’hôtel de ville

Place Stanislas, Nancy © French Moments

La longue façade de l’hôtel de ville de Nancy © French Moments

Le bâtiment le plus remarquable de la place est celui de l’hôtel de ville. C’est le plus long (98 m). Pour rompre la monotonie de ce bâtiment classique, Héré a introduit trois avant-corps : au centre à chacune des deux extrémités. Légèrement en saillie, ils sont ornés de pilastres accouplés.

Le fronton de l’avant-corps central contient les armoiries de Stanislas, encadrées d’aigles et de trophées. Il est surmonté d’une horloge encadrée dans des volutes retombant sur les rampants du fronton. L’horloge est flanquée de deux statues de femmes assises : la Justice et la Prudence. Ce sont les symboles du magistrat municipal. Tout en haut flottent rois drapeaux : celui de l’Union européenne à gauche, de la France au centre et de la Lorraine à droite.

Place Stanislas, Nancy © French Moments

La façade de l’hôtel de ville de Nancy © French Moments

De tous les balcons de Jean Lamour présents sur la place (il y en a 45 !), celui du 1er étage de l’hôtel de ville est le plus richement orné. Sa rambarde contient les armoiries de la famille Leszczyński.

Au-dessus de la fenêtre du premier étage de l’avant-corps central se trouve une sculpture des armoiries de Nancy. Elles sont tenues par un génie et une femme symbolisant la ville.


Les grilles rehaussées d’or

Place Stanislas © French Moments

Les grilles rehaussés d’or à l’entrée de la place © French Moments

L’accès à la place Stanislas est ornée de huit grilles en fer forgé, dorées à la feuille d’or.

  • Les plus élaborées sont les grilles doubles situées de chaque côté de l’hôtel de ville. Elles sont surmontées de vases de fleurs rehaussés d’or.
  • Celles qui accueillent le visiteur par les rues Stanislas et Sainte-Catherine sont de simples panneaux mais tout aussi belles.

Les grilles majestueuses servent de support aux lanternes qui s’allument à la tombée de la nuit.

Place Stanislas

La place Stanislas à Noël © French Moments

Regardez attentivement les grilles. On y voit les signes de la France alors même que Nancy n’était pas encore officiellement française:

  • Les chiffres du roi Louis XV
  • Les feuilles de chêne qui symbolise la force (sur les pilastres)
  • Des blasons à la fleur de lis.
  • Les coqs gaulois qui tiennent dans leur bec les réverbères de façade.

Les fontaines de la place

Fontaine d'Amphitrite © French Moments

Les statues de Guibal de la fontaine d’Amphitrite © French Moments

Deux magnifiques fontaines rococo ont été disposées dans les angles nord de la place. Elles font partie d’un remarquable ensemble à trois arcades en ferronnerie, dorées à la feuille. Cette œuvre du serrurier Jean Lamour relie les basses faces aux pavillons latéraux. Les portiques ne sont pas droits : ils forment un profil concave dit « en tour creuse ».

Les portiques centraux sont encadrés de trophées décorés de médaillons en bas-relief. Ils représentent Mars et Minerve, Apollon et Cérès. Ils sont surmontés du blason du roi de France (les trois lys) et de la couronne royale.

Les statues, coulées en plomb, sont l’œuvre de Barthélémy Guibal.

  • A gauche, la fontaine de Neptune, dieu de la Mer. La divinité romaine brandit un trident. Il est entouré de tritons et de marmousets. Les petits portiques abritent deux fontaines basses composées de génies.
Place Stanislas, Nancy © French Moments

Fontaine de Neptune, Place Stanislas © French Moments

  • A droite, la fontaine d’Amphitrite, déesse de la mer. La légende raconte que le sein nu de la statue fut moulé sur celui de la marquise de Boufflers. Celle-ci n’était qu’autre que la maîtresse royale de Stanislas ! Les petits portiques n’ont plus de fontaines depuis longtemps et permettent l’accès au parc de la Pépinière.
Place Stanislas, Nancy © French Moments

Fontaine d’Amphitrite, Place Stanislas © French Moments

De beaux arbres ont été plantés derrière les grilles des fontaines. Leurs feuillages rendent le site particulièrement charmant en toute saison. Je vous recommande de venir admirer ces fontaines dès la tombée de la nuit !


La statue de Stanislas le Bienfaisant

Place Stanislas, Nancy © French Moments

La statue de Stanislas © French Moments

La statue de Stanislas date de 1831, année pendant laquelle la place prend son nom définitif. Coulée par le fondeur Soyer, elle doit sa création à une souscription dans les départements de la Meurthe, de la Meuse et des Vosges.

Elle mesure 4,13 mètres et pèse 5 400 kg. Sur le socle figurent l’inscription : « À / Stanislas le Bienfaisant / La Lorraine reconnaissante / 1831 Meurthe – Meuse – Vosges ».

A l’origine se dressait une statue de Louis XV.  Le souverain était représenté vêtu à l’antique. Son regard était tourné vers la rue Stanislas, c’est-à-dire en direction de la France. Contrairement à l’actuelle statue de Stanislas dont le regard (et le doigt) semble pointer vers le portrait de Louis XV sur l’arc de triomphe. Aux quatre coins du socle étaient représentées : la Clémence, la Force, la Justice et la Prudence. Elle fut détruite à la Révolution.


L’Arc de Triomphe

Arc Héré à Nancy © French Moments

L’arc Héré vu depuis la place Stanislas à Nancy © French Moments

La place Stanislas est séparée de la Place de la Carrière par un magnifique arc de triomphe. Œuvre d’Emmanuel Héré, il fut construit en l’honneur de Louis XV. Pour l’édifier, l’architecte s’inspira de l’arc de Septime Sévère à Rome.

Le monument est surmonté de la Renommée tenant le médaillon représentant Louis XV. Le texte en latin inscrit en-dessous signifie : « Terreur des ennemis, fauteur des traités. Gloire et amour de son peuple ».


La place by night

Place Stanislas, Nancy © French Moments

La place Stanislas commence à s’illuminer © French Moments

La magie opère sur la place Stanislas à la tombée de la nuit grâce à un système lumineux installé depuis 2005.

En été, la place accueille le spectacle “Rendez-Vous place Stanislas“. Le son et lumière retrace l’histoire de Nancy avec une explosion de couleurs et de motifs.

Tous les ans, la tradition veut qu’un grand sapin coupé dans les Vosges soit installé au centre de la place puis décoré de mille lumières.

Début décembre, la place accueille les festivités de la Saint-Nicolas où plus de 100 000 personnes sont rassemblées.


Accéder à la place Stanislas

Place Stanislas

Soleil couchant sur la place Stanislas et la cathédrale de Nancy © French Moments

La place est situé au cœur de Nancy et il ne sera pas difficile de la trouver à l’aide d’un plan de ville.

L’arrêt de tramway le plus proche est “cathédrale” (ligne 1). Rejoindre la place en marchant 250 mètres le long de la rue Maurice Barrès (qui fait suite à la rue du Préfet Claude Eyrignac).

De la place de la gare, vous pouvez emprunter en ligne droite soit la rue Henri Poincaré- rue Gambetta (700 m), soit en parallèle la rue Stanislas (750 m).

Pour toute autre information pratique, visitez le site de l’Office de Tourisme.


Avez-vous visité la place Stanislas à Nancy ? Qu’en avez-vous pensé ? Laissez votre commentaire ci-dessous. 🙂

Une épingle pour Pinterest ?

Découvrez la place Stanislas à Nancy © French Moments Découvrez la place Stanislas à Nancy © French Moments

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Share.

About Author

Pierre a grandi en Alsace, Lorraine et Allemagne avant de s’établir en Australie. Passionné de la France et de sa culture, il a fondé French Moments, une organisation initialement basée à Sydney qui promeut notre beau pays au public anglophone. En 2014, il est revenu s’installer en Île de France avec son épouse Rachel et sa petite fille Aimée. Professeur d’économie et de management en BTS, Pierre est également formateur de français en langue étrangère et guide touristique à Paris.

Leave A Reply

*