Les plus belles pistes cyclables d’Alsace

12

Les beaux jours sont de retour. Il est temps de partir à la découverte de nos belles régions de France avec le rendez-vous mensuel #enFranceaussi. Justement, ce mois-ci, il est question de Cyclotourisme avec Mathilde du blog Voyager en photos. Et pour explorer l’Alsace, le vélo apparaît comme une évidence. Toutefois, pour suivre de beaux itinéraires en famille, exit les bords de route jugés trop dangereux. Dans cet article, je vous dévoile les plus belles pistes cyclables d’Alsace. Tous en selle pour de belles découvertes en perspective !

[Pour en savoir plus sur le RV du collectif #EnFranceAussi, c’est tout en bas de l’article !]


Pourquoi l’Alsace est un terrain idéal pour des vacances à vélo ?

L’Alsace a de quoi être fière !

Maison à Colmar prête à accueillir le Tour de France ! © French Moments

Maison à Colmar prête à accueillir le Tour de France ! © French Moments

Non seulement, elle accueille régulièrement le Tour de France avec enthousiasme.

Mais surtout, la région a été précurseur en France dans l’intégration d’aménagements cyclables en ville et à la campagne. Ceci est dû à de nombreuses raisons :

  • la tradition rhénane (et donc allemande) de la pratique du vélo.
  • la topographie de la province. La majeure partie de l’Alsace s’étend sur la plaine du Rhin. C’est là que se trouvent les grandes villes régionales : Strasbourg, Colmar et Mulhouse. C’est donc un terrain plat qui ne peut que favoriser la pratique du vélo !
  • la présence de nombreux canaux et anciennes lignes ferroviaires qui ont permis par la suite de développer des itinéraires cyclables.
  • une météo favorable, surtout en été. Colmar est ainsi une des villes les plus sèches de France.

Pour apprécier le patrimoine et les paysages alsaciens, pas besoin d’être une machine à pédale ! D’ailleurs, vous ne serez jamais en danseuse sur les pistes cyclables. Nul besoin.

Pas de peloton en vue.

Pas besoin non plus de “saler la soupe” (se doper).

On prend le temps d’apprécier le parcours… en ayant cette folle sensation de ne pas sentir les pédales !

Et tant mieux si l’on rejoint la “sorcière aux dents vertes” (le bas-côté de la route, là où il y a de l’herbe !), ce sera pour mieux coincer la bulle.

Allez maintenant, entrons dans le vif du sujet !


Où faire du vélo en Alsace ?

Une des nombreuses pistes cyclables d'Alsace - à Carspach (Haut-Rhin) © French Moments

Une des nombreuses pistes cyclables d’Alsace – à Carspach (Haut-Rhin) © French Moments

Séquence vocabulaire.

Laissez-moi vous donner une petite leçon de vocabulaire (rien de très méchant, vous allez voir !)

Car il existe plusieurs termes pour désigner un itinéraire vélo. Et comme ça l’a été pour moi, vous pourriez confondre “itinéraire cyclable” et “piste cyclable” et vous retrouver à pédaler au bord d’une route…

En effet, on peut parler d’itinéraires cyclistes sur :

  • route : on emprunte une route départementale en roulant sur le bord. Pas forcément top avec des enfants…
  • voie à circulation restreinte : il s’agit souvent de petites voies (routes communales notamment) où le trafic est très faible. Il faut toutefois rester sur ses gardes en matière de sécurité, surtout à l’approche de virages où la visibilité est réduite.
  • bandes cyclables : cet aménagement de la route réservé au cycliste est marqué par une épaisse ligne blanche (ou un marquage spécifique). Il existe assez peu de bandes cyclables en Alsace et elles se trouvent surtout en ville.
  • parcours cyclables en site propre : il s’agit d’une chaussée exclusivement réservée aux cyclistes. Cette voie de circulation peut être adjacente à une route ou constituer une voie à part entière (cas des anciennes lignes ferroviaires ou chemins de halage). C’est cette dernière option qui nous intéresse ici !
Pistes cyclables d'Alsace d'Altkirch à Hirsingue © French Moments

Un parcours cyclable en site propre : la piste cyclable d’Altkirch à Hirsingue © French Moments


Comprendre les véloroutes d’Alsace

En Alsace comme dans le reste de la France, on parle de “véloroute” pour désigner un itinéraire cyclable. Celui-ci peut combiner différents types d’itinéraires, sur pistes cyclables comme au bord d’une route départementale.

Ma carte référence pour faire du vélo en Alsace est à télécharger sur le site Alsace à vélo.

Itinéraire Alsace à vélo

Page 1/2 de la carte itinéraire Alsace à Vélo (partie Bas-Rhin)

Mais je dois vous avouer qu’au début, j’ai du l’étudier quelques minutes pour bien la comprendre… Elle est effectivement très complexe et fourmille de propositions d’itinéraires.

Le problème, comme on l’a dit plus haut, c’est que si vous souhaitez vous limiter aux seules pistes cyclables d’Alsace, il va falloir potasser la carte. Car si le plan général est joliment soigné avec des itinéraires hauts en couleurs, il ne vous dit pas où sont les pistes cyclables.

Pour les trouver, il faut analyser les petits plans disséminés autour du plan général. Et trouver la légende qui va avec. Pfew… pas simple. Un conseil : remarquez la légende “véloroute des canaux” sur la gauche (voici une impression-écran).

Legende Carte Alsace a Velo

Là, maintenant, c’est plus clair ! Alors, pour suivre les pistes cyclables d’Alsace, choisissez les itinéraires avec le plus de vert et de bleu, voire avec du jaune (voies à circulation restreinte). Et si vous voyez beaucoup trop de rouge, c’est signe que l’itinéraire emprunte des routes départementales. Il vous faudra pédaler au bord de la route.

Mais il y a encore mieux !

L’astuce pour connaître l’emplacement des pistes cyclables d’Alsace

En faisant mes recherches sur le web, j’ai trouvé le nec plus ultra !

Une carte interactive mise à jour régulièrement avec toutes les pistes cyclables de France et de Navarre.

C’est L’ASTUCE du jour qui va tout changer si vous souhaitez connaître l’emplacement des pistes cyclables d’Alsace et partir faire de belles balades !

Il s’agit du site de l’AF3V (Association Française des Voies Vertes et Véloroutes).

Il recense toutes les pistes cyclables de France (et donc d’Alsace) sur une carte OpenStreetMap.

En fait, cette carte permet de s’y retrouver dans le dédale des termes cyclistes… et de ne pas pédaler dans la choucroute !

Carte AF3V

Comment faire ?

  • Sélectionnez une voie verte (ou une piste) qui vous intéresse.
  • Vous obtenez toutes sortes d’informations pratiques sur l’itinéraire.
  • Puis affichez la carte.
  • En la parcourant, vous découvrirez l’itinéraire en question et d’autres voies vertes voisines.

A ce propos, je voudrais vous présenter le délégué régional de l’AF3V pour l’Alsace et son cartographe attitré.


L’interview de Louis Holder, un passionné de vélo en Alsace !

C’est en mettant la dernière touche à cet article que je suis entré en contact avec Louis Holder.

Louis Holder en dédicace à Mulhouse

Louis Holder en dédicace à Mulhouse

Ce cyclophotographe passionné et auteur de plusieurs topoguides vélo parcourt l’Alsace dans ses moindres recoins et propose des balades guidées en vélo. J’ai eu l’idée de lui poser quelques questions pour nous donner un aperçu de sa passion. Louis a gentiment accepté l’invitation :

Bonjour Louis, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je suis né à Merxheim (le village de Merckx ?) en 1948. J’ai été successivement chef d’expédition pour une revue nationale, rédacteur d’assurance automobile et inspecteur des impôts. Je suis marié, père de 2 filles et papy de 6 petits-enfants.

J’ai toujours été très sportif (courses à pied avec quelques trophées en cross, natation, ski avec une dernière coupe européenne en vétéran militaire en 2005, alpinisme avec 2 Mont-Blanc et 300 autres sommets de plus de 3000m, orientation avec une coupe nationale militaire en binôme en 1993) et bien sûr vélo avec près de 600 000 km parcourus.

Pourquoi l’Alsace est-elle si propice au vélo ?

L’Alsace est un paradis pour les cyclistes, un terrain de jeu idéal, car c’est une région relativement plate, mais entourée de montagnes pour les plus sportifs, une région parcourue par de nombreux canaux, dont la totalité des chemins de halage est transformée en pistes cyclables. Il en est de même pour d’anciennes voies ferrées, dont le profil est forcément plus doux.

Sinon presque toutes les départementales sont agréables à rouler, car le coquet village suivant n’est jamais plus loin que 2 km.

Le paysage est toujours agréable à parcourir, même si le maïs prédomine un peu en plaine.

Est-il possible de concilier balade vélo et découverte du patrimoine ?

Tout à fait et c’est ma pratique habituelle du vélo. Je ne roule jamais pour rouler, mais pour découvrir le patrimoine.

C’est ainsi que j’ai pu faire l’inventaire de toutes les chapelles d’Alsace (environ 1500), dont je présente une page d’articles depuis 15 ans dans un hebdomadaire régional.

Mais il y a aussi les anciens moulins, les lavoirs, les châteaux, les anciennes abbayes, les musées ou les expositions artistiques, que je fréquente assidûment.

Pour les sorties en groupe, je prends si possible l’attache de l’historien local pour expliquer les monuments de son village ou ville. Ce sera encore le cas pour le circuit de la choucroute de ce mardi 30 juin.

Proposez-vous des balades guidées à vélo cet été ?

Non seulement cet été, mais pendant toute la belle saison.

Mais, en raison de la crise sanitaire nous incitant à rester en France pour mieux la connaître, j’ai préparé à l’intention de groupes d’autres régions de France une sélection des plus belles cyclodécouvertes mettant en valeur les spécificités régionales alsaciennes, comme la poterie, la verrerie, les cités médiévales, les villages pittoresques, l’Ill aux trésors, la matelote, l’asperge, le houblon, le vignoble, la carpe frite, le cèleri, la châtaigne, la choucroute, le munster, la tarte flambée, le pain d’épices, le chocolat, les microbrasseries, etc.

Je suis en permanence en train de créer de nouveaux circuits à thème et suis toujours à la recherche de curiosités et de choses insolites pour surprendre mes compagnons de vélo.

Les Cyclodécouvertes® - près de Rosheim © Louis Holder

Les Cyclodécouvertes® – près de Rosheim © Louis Holder

Quels sont vos coups de cœur vélo en Alsace ?

Il y en a tellement. A partir de 2003, année de la canicule, j’ai imaginé des circuits “fraîcheur”, dont le fil conducteur était les rivières d’Alsace.

Ces circuits testés et mis au point ont fait l’objet d’une édition en 2012 et 2014 épuisée depuis plusieurs années. Mais une réédition est en préparation, en séparant les circuits faciles de plaine et les circuits difficiles de montagne.

Sinon certaines thématiques me plaisent tout autant : exemple les circuits forestiers, le tour du Mont Sainte-Odile (la patronne de l’Alsace fêtant ses 1300 ans en 2020), les parcours reliant les jardins remarquables, la piste des forts de Strasbourg et j’en passe.

Les Cyclodécouvertes® - près de Ottrott © Louis Holder

Les Cyclodécouvertes® – près de Ottrott © Louis Holder

Merci beaucoup Louis d’avoir répondu à mes questions et pour ces quelques mots qui nous donnent tant envie de découvrir l’Alsace à vélo ! Retrouvez les balades guidées à vélo de Louis Holder et le programme des cyclodécouvertes® 2020 sur son site internet passion-vélo.eu.

Moments de convivialité à Obernai lors d'une Cyclodécouvertes® © Louis Holder

Moments de convivialité à Obernai lors d’une Cyclodécouvertes® © Louis Holder


Strasbourg : la capitale française du vélo !

Depuis les années 1970, Strasbourg porte le titre de meilleure ville cyclable de France. Le classement 2019 de Copenhagenize classe d’ailleurs la capitale alsacienne 5ème ville cyclable mondiale. Pas mal du tout !

Il faut dire que le déplacement à vélo est entré dans les habitudes chez les Strasbourgeois, comme on peut le constater sur cette photo !

Y-aurait bien encore une petite place pour mon vélo ? Place de la Gare à Strasbourg © French Moments

Y-aurait bien encore une petite place pour mon vélo ? Place de la Gare à Strasbourg © French Moments

C’est ainsi que Strasbourg est depuis longtemps un modèle pour les politiques cyclables en France.

On recense plus de 600 km d’aménagements cyclables dans la métropole de Strasbourg. C’est le premier réseau cyclable de France et son étendue permet de constituer de réels itinéraires.

Strasbourg, première ville cyclable de France, recense :

  • Plus de 600 km de pistes cyclables
  • 6500 Vélhop (le service de vélo partagé de l’Eurométropole de Strasbourg), accessibles 24h/24h dans 20 stations automatiques et 5 boutiques.

Eh oui ! Pas besoin de venir avec son propre vélo pour découvrir Strasbourg. Grâce à Vélhop, vous pourrez découvrir les incontournables de Strasbourg.

La station automatique des Velhop sur la place de la Gare à Strasbourg © Claude Truong-Ngoc - licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

La station automatique des Velhop sur la place de la Gare à Strasbourg © Claude Truong-Ngoc – licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

Tout en respectant le code de la route car la police veille… à vélo !

La police strasbourgeoise veille... à vélo ! © French Moments

La police strasbourgeoise veille… à vélo ! © French Moments

Quelques idées de découverte de Strasbourg à vélo

La cathédrale Notre-Dame et sa merveilleuse façade gothique flamboyant.

La façade de la cathédrale de Strasbourg © French Moments

La façade de la cathédrale de Strasbourg © French Moments

Les belles demeures Renaissance à pans de bois de la Petite France.

Maison Haderer et rue du bain-aux-plantes. Quartier de la Petite France © French Moments

Maison Haderer et rue du bain-aux-plantes. Quartier de la Petite France © French Moments

A proximité, le quartier très pittoresque des Ponts Couverts.

Les plus belles pistes cyclables d'Alsace - Strasbourg © Guilhem Vellut - licence [CC BY 2.0] from Wikimedia Commons

Les Ponts Couverts à Strasbourg © Guilhem Vellut – licence [CC BY 2.0] from Wikimedia Commons

Sans oublier le quartier impérial allemand (1871-1918), classé au patrimoine mondial de l’Unesco (tout comme le centre historique).

Le Palais du Rhin à Strasbourg en automne © French Moments

Le Palais du Rhin à Strasbourg en automne © French Moments

Ensuite, le quartier des institutions européennes.

Le Parlement européen à Strasbourg © French Moments

Le Parlement européen © French Moments

Enfin, le jardin des Deux-Rives et la passerelle Mimram qui franchit le Rhin entre Strasbourg et Kehl en Allemagne.


Les plus belles pistes cyclables d’Alsace

Au risque de pédaler dans la choucroute (un comble en Alsace ?), j’ai choisi de vous présenter quelques beaux itinéraires sur pistes cyclables, faciles à suivre en famille.

Nous avons justement découvert Strasbourg à vélo… profitons-en pour sortir de la ville par les pistes cyclables d’Alsace.

(Bon à savoir, les traversées des villages se font souvent sur voies partagées)

Balade vélo sur une des plus belles pistes cyclables d'Alsace près de Thann © French Moments

Balade vélo sur une des plus belles pistes cyclables d’Alsace près de Thann © French Moments


Les véloroutes autour de Strasbourg

Au départ de Strasbourg, vous avez le choix en matière de pistes cyclables, c’est le moins qu’on puisse dire !

Imaginez les belles virées qui n’attendent que vous…

Des excursions le long du Rhin jusqu’à Bâle ou Karlsruhe. La traversée des Vosges jusqu’en Lorraine.

Hoplà, voici un petit tour d’horizon.

La véloroute du canal de la Marne au Rhin

(Strasbourg-Gondrexange, 91 km)

La piste cyclable longe le canal de la Marne au Rhin jusqu’à Arzviller en Lorraine, en passant par le nord du Kochersberg et la localité de Waltenheim-sur-Zorn.

Saverne est une belle étape le long du parcours. On y découvre l’impressionnant château des Rohan de style néo-classique (18e s), ainsi que de belles maisons à colombages le long de la Grand-Rue, dont celle de la Taverne Katz.

Château des Rohan à Saverne © French Moments

Château des Rohan à Saverne © French Moments

Au-delà de Saverne, la piste s’engouffre dans la montagne des Vosges en pente douce, au pied du château du Haut-Barr.

Traversée des Vosges - canal de la Marne au Rhin © Maarten Sepp - licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

Une des plus belles pistes cyclables d’Alsace : la traversée des Vosges le long du canal de la Marne au Rhin © Maarten Sepp – licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

A 10 km de Saverne, on traverse le village de Lutzelbourg, dominé par les ruines de son château.

Château de Lutzelbourg © Gzen92 - licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons

Le château de Lutzelbourg © Gzen92 – licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons

3 km plus loin, le plan incliné de Saint-Louis-Arzviller est un curieux ascenseur à bateaux. Avec un dénivelé de 44,55 m, il permet au canal de la Marne au Rhin de franchir les Vosges dans le secteur du col de Saverne, évitant ainsi un escalier de 17 écluses étagées sur moins de 4 km.

Plan incliné de Saint-Louis-Arzviller © Gzen92 - licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

Le plan incliné de Saint-Louis-Arzviller © Gzen92 – licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

Après Arzviller, il faudra cependant suivre un tronçon au bord de la route d’une dizaine de kilomètres pour arriver à Gondrexange en Lorraine. De là, vous pouvez continuer votre route jusqu’à Sarreguemines par la véloroute de la Sarre.

La véloroute de la Sarre

(Gondrexange-Sarreguemines, 65 km)

A Gondrexange, la piste cyclable prend la direction du nord et suit le canal des Houillères de la Sarre, en passant par Harskirchen et Sarralbe.

Le Canal des Houillères de la Sarre © Bronstein - licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

Le Canal des Houillères de la Sarre © Bronstein – licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

Une fringale ? Arrêtez-vous justement à Sarralbe, dominée par les tours néo-gothique de son église Saint-Martin (1907), surnommée la cathédrale de la Sarre.

Sarralbe © Jean-Marc Pascolo - licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

Vue générale de Sarralbe © Jean-Marc Pascolo – licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

Une fois arrivé à Sarreguemines, on peut continuer sur sa lancée sur 18 km supplémentaires en direction de Sarrebruck (Saarbrücken) en Allemagne en longeant le canal de la Sarre.

Le Casino et Pavillon de Sarreguemines © Office de Tourisme de Sarreguemines - licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

Le Casino et Pavillon de Sarreguemines © Office de Tourisme de Sarreguemines – licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

La véloroute du canal de la Bruche

(Strasbourg-Soutz-les-Bains, 22 km)

Retour à Strasbourg d’où on prend la direction du sud-ouest. En suivant le canal de la Bruche, on longe le sud du Kochersberg.

Les plus belles pistes cyclables d'Alsace - Canal de la Bruche [OT Region Molsheim-Mutzig, Public Domain]

Les plus belles pistes cyclables d’Alsace – Canal de la Bruche [OT Region Molsheim-Mutzig, Public Domain]

Avant l’entrée dans Wolxheim, une alternative s’offre à vous avec une autre piste en direction de Molsheim, Mutzig et même Schirmeck dans la vallée de la Bruche (piste cyclable intermittente).

En fait, Molsheim est une charmante petite ville ancienne qui se trouve aux pieds de coteaux couverts de vignes. La localité abrite plusieurs monuments historiques dont :

  • la Metzig, bâtiment de style Renaissance (1525) construit par la corporation des bouchers.
  • l’ancienne église des Jésuites, aujourd’hui église paroissiale catholique, élevé au 17e siècle par et pour la fameuse Académie des Jésuites.
  • la tour des Forgerons, vestiges des remparts médiévaux.

Sinon, la piste continue sur Mosheim puis traverse Wasselonne avant de prendre fin à Romanswiller. Le reste du parcours jusqu’à Saverne s’effectue en grande partie sur routes départementales.

La tour fortifiée de Wasselonne © French Moments

La tour fortifiée de Wasselonne © French Moments

Strasbourg-Vignoble

Depuis la banlieue sud de Strasbourg, il est possible de rejoindre le vignoble de :

  • Ottrott par Geispolsheim, Innenheim, Griesheim, Rosheim et Bœrsch.
  • Obernai par Nordhouse, Hindisheim et Krautergersheim.

Ici aussi, la traversée des villages se fait le plus souvent en bord de route…

Pour commencer, voici Rosheim, une petite ville de vignerons dont les monuments les plus connus sont :

  • l’église romane Saint-Pierre-et-Saint-Paul,
  • la maison des païens (12e siècle, elle serait la plus vieille demeure d’Alsace),
  • le puits à chaîne de style Renaissance (1605),
  • ainsi que les trois portes fortifiées de la ville : portes du Lion, Basse et Ziglœckel.

Un peu en retrait, entre Molsheim et Obernai, se trouve le charmant petit village de Bœrsch, qui a gardé de son passé florissant ses belles portes fortifiées et un magnifique puits Renaissance à trois colonnes ornées de chapiteaux sculptés.

Autour de Strasbourg - Porte fortifiée à Bœrsch © French Moments

Autour de Strasbourg – Porte fortifiée à Bœrsch © French Moments

Enfin, Obernai est un site incontournable en Alsace. La 2e ville la plus visitée du Bas-Rhin est blottie au pied du Mont Sainte-Odile. Son centre historique s’articule autour de la belle place du marché bordée par le beffroi, l’hôtel de ville et l’ancienne halle aux blés. Autre curiosité locale : le gracieux puits Renaissance (encore un !). Ce puits aux Six-Seaux est surmonté d’un baldaquin dont la girouette date de 1579.

Strasbourg-Offenbourg

J’ai déjà évoqué le Jardin des Deux-Rives qui unit Strasbourg à Kehl en franchissant le Rhin. La passerelle Mimram qui relie les rives française et allemande est accessible aux cyclistes.

Kehl Strasbourg Rhin © French Moments

Le Jardin des Deux-Rives vu de la tour panoramique de Kehl © French Moments

Elle permet de s’aventurer en Allemagne, notamment à Offenbourg (Offenburg) le long de voies à circulation restreinte.

Offenbourg en Allemagne © wake4kake - licence [CC BY-SA 2.0] from Wikimedia Commons

Offenbourg en Allemagne © wake4kake – licence [CC BY-SA 2.0] from Wikimedia Commons

La véloroute du canal du Rhône au Rhin (partie nord)

(Strasbourg-Artzenheim, 55 km)

C’est un grand classique : la piste cyclable emprunte l’ancien chemin de halage du canal de Rhône au Rhin. Plus précisément sa partie nord, qui a été déclassée et fermée à la navigation depuis les années 1960 lors de la construction du grand canal d’Alsace.

Ainsi, l’itinéraire suit le cours du Rhin en parallèle et passe par Eschau, Sundhouse et Marckolsheim.

À Eschau, au sud de Strasbourg, ne manquez pas l’église abbatiale préromane Saint-Trophime. Elle figure parmi les plus vieilles églises d’Alsace. Les parties les plus anciennes du sanctuaire dateraient de 991.

Autour de Strasbourg - St Trophime d'Eschau © Ralph Hammann - licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons

Autour de Strasbourg – St Trophime d’Eschau © Ralph Hammann – licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons

Puis à Marckolsheim, vous trouverez quelques belles maisons à pans de bois (17e-19e siècles).

Marckolsheim : maison à pans de bois rue Clemenceau © Ralph Hammann - licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons

Marckolsheim : maison à pans de bois rue Clemenceau © Ralph Hammann – licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons

Enfin, vous pouvez également visiter la casemate de Marckolsheim Sud nº 35/3, un mémorial de la ligne Maginot.

Marckolsheim : la Casemate 35-3 © Florival - licence [CC BY 1.0] from Wikimedia Commons

Marckolsheim : la Casemate 35-3 © Florival – licence [CC BY 1.0] from Wikimedia Commons

Attention, entre Marckolsheim et Artzenheim, le revêtement n’est pas lisse comme on s’y attendrait mais très rugueux.


Les plus belles pistes cyclables d’Alsace dans le Haut-Rhin

La topographie du Haut-Rhin est légèrement moins favorable que celle du Bas-Rhin. Le département possède les plus hautes montagnes des Vosges et une région vallonnée : le Sundgau.

Commençons par la région de Colmar.

La véloroute du Canal de Colmar

(Artzenheim-Colmar, 14 km)

Vous êtes arrivés à Artzenheim ? Pas besoin de compter les pavés pour atteindre Colmar, distante d’une petite quinzaine de bornes.

Pensez donc ! Il existe un parcours de pistes cyclables en Alsace qui permet de rejoindre Strasbourg à Colmar.

Vous ne connaissez pas la capitale des vins d’Alsace ? Bon, alors, rendez-vous sur cette page pour découvrir ses principales curiosités :

  • son centre historique (rue des marchands avec la Maison Pfister, la collégiale Saint-Martin, l’Ancienne Douane),
  • sa Petite Venise.
  • puis l’Unterlinden, son musée des beaux-arts célèbre pour le retable d’Issenheim.

Faire du vélo sur la Route des Vins d’Alsace

La Route des Vins d’Alsace est un itinéraire prestigieux qui serpente dans le vignoble d’Alsace du nord au sud.

De Thann à Marlenheim, l’itinéraire aligne 180 km de routes départementales reliant des centaines de localités plus charmantes les unes que les autres.

Les stars de la Route des Vins ?

Elles sont situées autour de Colmar : Riquewihr, Kaysersberg, Ribeauvillé et Eguisheim.

Comme vous pouvez le deviner – en été, la route est très fréquentée par les automobilistes, les autocaristes et autres motards. On frôle le sur-tourisme !

Les cyclistes ne sont d’ailleurs pas en reste. Mais autant vous le dire tout de suite, il n’existe pas à proprement parler de piste cyclable longeant la fameuse route touristique (avouez que ce serait une bonne idée !)

Toutefois, on pourra se consoler par une piste cyclable reliant Sélestat à Kaysersberg.

Sélestat-Kaysersberg

C’est un itinéraire qui “prend du recul” par rapport à la Route des Vins. En fait, il la longe un peu plus à l’est, évitant d’avaler les bosses dans le vignoble (les collines sous-vosgiennes) qui demanderaient un peu plus d’effort !

Départ à Sélestat, un joyau patrimonial en Alsace. On dit souvent que Sélestat est la 3e ville d’Alsace après Strasbourg et Colmar pour la richesse de son patrimoine. Une découverte de son centre historique ne fait que renforcer cette réputation. Aussi, voyez ses églises romane (Sainte Foy) et gothique (Saint Georges), les vestiges de ses remparts (tour de l’horloge, tour des sorcières), sans oublier la vénérable Bibliothèque Humaniste.

La piste passe à l’est de villages viticoles pittoresques et charmants : Kintzheim, Saint-Hippolyte, Bergheim, Ribeauvillé, Zellenberg et Beblenheim. De bonnes étapes si vous avez un coup de pompe !

En ligne de mire, on admire à de nombreux endroits le château du Haut-Kœnigsbourg, perché à 747 m.

Château du Haut-Kœnigsbourg vu du vignoble © French Moments

Château du Haut-Kœnigsbourg vu du vignoble © French Moments

En route vers Kaysersberg-Vignoble

A Bennwihr, on suit le bord de la route département un petit moment avant de bifurquer en direction de Kaysersberg par Sigolsheim et le village fortifié de Kientzheim.

Kaysersberg est l’un de nos endroits préférés en Alsace. J’ai abondamment décris la cité historique sur le blog ici.

Maison du Forgeron Michel Herzer Kaysersberg

Le château et la Maison du Forgeron Michel Herzer à Kaysersberg © French Moments

Mulhouse, capitale cyclable de Haute-Alsace

De par sa position au bord du canal du Rhône au Rhin et proche du Rhin, Mulhouse est véritablement la capitale cyclable de la Haute-Alsace… en plus d’être la capitale européenne des musées techniques ! En effet, proche du Rhin, l’ancien Manchester français est traversé par le canal du Rhône au Rhin et son chemin de halage.

Panneau de l'EuroVelo 5 et 6 à Mulhouse © MlibFR - licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons

Panneau de l’EuroVelo 5 et 6 à Mulhouse © MlibFR – licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons

Peu à peu mais sûrement, le réseau de pistes cyclables s’étend autour de l’agglomération mulhousienne. Et qui sait, un jour pourra-t-on se rendre en vélo depuis la Tour de l’Europe au fin fond des vallées vosgiennes ? A la manière du tram-train actuel !

Que voir à Mulhouse ? Les musées techniques bien sûr (Cité du Train, Cité de l’Auto, musée de l’électricité, musée des étoffes…). La belle place de la Réunion est bordée de beaux monuments : le Temple Saint-Etienne (néo-gothique, fin 19e siècle) et l’ancienne mairie toute de rouge vêtue avec ses murs peints !

Mulhouse-Ensisheim-Ecomusée

Une piste cyclable part de Mulhouse-Nord (près d’Auchan), suit la rivière Ill un moment puis rejoint Ensisheim par Baldersheim et Battenheim.

Ensisheim abrite le Palais de la Régence, souvenir lointain d’un temps où la cité était capitale de l’Autriche antérieure jusqu’en 1648 (excusez du peu !)

Ensisheim © French Moments

Le palais de la Régence à Ensisheim © French Moments

A Ensisheim, une autre piste mène à l’écomusée d’Alsace ou à Staffelfelden.

Retour dans le passé à l’écomusée !

L’écomusée d’Alsace est un site que j’ai toujours plaisir à visiter. Il s’agit du plus grand musée de plein air de France. Il regroupe plus de 70 maisons traditionnelles d’Alsace qui étaient vouées à une destruction certaine. Mais l’écomusée ne se limite pas aux bâtisses. Une équipe de bénévoles passionnés y fait revivre les temps anciens grâce à des animations et démonstrations reproduisants les gestes et techniques du passé.

Les pistes cyclables d’Alsace dans le Sundgau

Le Sundgau est une région vallonnée et champêtre située au sud de l’Alsace. Qui dit colline dit effort physique.

Oui, par ici, ce n’est pas la plaine d’Alsace, plate à souhait…

Mais qu’on se rassure, le Sundgau est traversé par plusieurs pistes cyclables qui longent le canal du Rhône au Rhin ou d’anciennes voies ferrées. Le relief des paysages fait que les excursions ne sont jamais ennuyantes.

Heidwiller © French Moments

Vue champêtre de Heidwiller dans le Sundgau © French Moments

La véloroute du canal du Rhône au Rhin (partie sud)

(Kembs-Montreux-Jeune, 51 km)

De Kembs, la piste cyclable traverse la forêt de la Hardt pour rejoindre le centre de Mulhouse. Petit moment au bord de la route (rue de la Hardt).

Puis on passe par la gare ferroviaire puis on longe la canal du Rhône au Rhin en passant par Zillisheim, Illfurth et Dannemarie.

L’itinéraire dédié aux deux roues traverse ensuite la campagne du Sundgau et offre des vues paisibles et bucoliques sur ses villages, ses vergers, ses champs de céréales et ses forêts.

Le canal, parfois bordé d’aulnes, est parsemé de plantes d’eau : nénuphars, herbes hautes, roseaux et iris jaunes.

Un port dans le Sundgau !

De petits ports de plaisance dont celui de la base nautique de Wolfersdorf (près de Dannemarie) ajoutent un peu d’animation au parcours. Ainsi, le relais nautique de la Porte d’Alsace offre 55 places d’amarrage pour de nombreux plaisanciers allemands, suisses et français.

Relais Nautique de la Porte d'Alsace © French Moments

Relais Nautique de la Porte d’Alsace © French Moments

Puis, à la sortie du relais nautique se trouve un pont canal construit en 1834. Long de 35 m, il permet aux bateaux de franchir la Largue, affluent de l’Ill.

Pont Canal sur la Largue © French Moments

Pont Canal sur la Largue © French Moments

Mais ce sont les écluses qui vont intéresser toute la famille. A l’occasion du passage d’un bateau, petits et grands peuvent observer le déroulement du franchissement d’une écluse.

Ecluse sur le Canal du Rhône au Rhin © French Moments

Ecluse sur le Canal du Rhône au Rhin près de Heidwiller © French Moments

De plus, les petites maisons éclusières ajoutent du charme à l’endroit. Isolées au milieu de la campagne, elles étaient à l’origine destinées à la famille de l’éclusier. Les bâtisses sont souvent flanquées d’un jardin et d’arbres fruitiers.

Maison d'éclusier entre Retzwiller et Valdieu © French Moments

Maison éclusière entre Retzwiller et Valdieu © French Moments

Maison d'éclusier le long du canal du Rhône au Rhin © French Moments

Maison d’éclusier le long du canal du Rhône au Rhin © French Moments

La Trouée de Belfort au Seuil de Valdieu

C’est à l’approche de Valdieu-Lutran que la piste prend un peu de hauteur pour atteindre le “Seuil de Valdieu“. En fait, il s’agit de la fameuse Trouée de Belfort que l’on appelle aussi Porte d’Alsace ou Porte de Bourgogne (c’est selon !)

Entre Wolfersdorf et Valdieu, vous apercevrez de nombreuses écluses rapprochées qui indiquent le franchissement d’un obstacle topographique. Ce sont 12 écluses qui se succèdent sur 3 km pour franchir un seuil de 30 m.

Les écluses du canal du Rhône au Rhin entre Retzwiller et Valdieu © French Moments

Les écluses du canal du Rhône au Rhin entre Retzwiller et Valdieu © French Moments

C’est la fameuse échelle d’écluses de Valdieu, qui n’est pas sans rappeler la célèbre échelle d’écluses de Fonseranes à Béziers (mais en bien plus petit, je le conçois !).

Un site géographique majeur !

Au petit port de plaisance de Valdieu, regardez autour de vous. C’est là que se rassemblent les voies de communication entre l’Alsace et la Franche-Comté : la route, le chemin de fer et notre canal qui relie la Mer du Nord à la Méditerranée.

Les écluses du canal du Rhône au Rhin vues de Valdieu © French Moments

Les écluses du canal du Rhône au Rhin vues de Valdieu © French Moments

Même en plein hiver, la piste est praticable pour le plus grand bonheur des cyclistes ayant réussi l’ascension du col de Valdieu ! ?

Une des plus belles pistes cyclables d'Alsace : au seuil de Valdieu © French Moments

Une des plus belles pistes cyclables d’Alsace : au seuil de Valdieu © French Moments

Blague à part, ce lieu géographique (qui semble insignifiant quand on y passe !) est important pour deux raisons :

  • C’est ici que se trouve la ligne de partage des eaux entre les bassins du Rhin et du Rhône. D’un côté, les eux coulent vers la Méditerranée, de l’autre, elles prennent la direction de la Mer du Nord.
  • C’est également la frontière linguistique entre les langues germaniques et romanes. D’un côté : la commune de Valdieu-Lutran (de langue française), de l’autre : la commune de Retzwiller (de langue germanique).

Bon, honnêtement, vous n’aurez pas l’impression de passer un col ou un lieu important – l’anecdote est là pour vous en faire souvenir !

Au-delà, la Franche-Comté !

De plus, si l’envie vous en dit, vous pouvez continuer de pédaler en Bourgogne-Franche-Comté. Cette région prend le relais à Montreux-Jeune. La piste continue sans interruption jusqu’a Dampierre-sur-le-Doubs, au-delà de Montbéliard.

Le Canal du Rhône au Rhin à Damparis (Jura) © PRA - licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

Le Canal du Rhône au Rhin à Damparis (Jura) © PRA – licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

L’itinéraire cyclable continue jusqu’à Dôle par Besançon, avec toutefois des passages en bord de route. Mais on a bon espoir que ces “trous” seront comblés dans les prochaines années, permettant de se faire un petit Dôle-Mulhouse 100% sur piste cyclable.

La véloroute de la vallée de la Largue

(Dannemarie-Pfetterhouse, 19 km)

A Dannemarie, une autre alternative s’offre à vous si vous souhaitez pénétrer dans la campagne du Sundgau.

Vous emprunterez l’ancienne ligne de chemin de fer de la Largue qui reliait Dannemarie à Porrentruy en Suisse jusqu’en 1946 (1965 pour le dernier train de voyageurs entre Pfetterhouse et Dannemarie). Vous passerez par les anciennes gares de la ligne qui, depuis la fermeture, ont toutes été réhabilitées : Altenach, Mertzen, Friesen, Seppois-le-Bas (aujourd’hui accueil du camping) et Pfetterhouse.

Les plus belles pistes cyclables d'Alsace - Vallée de la Largue © French Moments

Les plus belles pistes cyclables d’Alsace – Vallée de la Largue © French Moments

Au cœur du Sundgau

L’itinéraire vous amène au cœur du Sundgau, qui fut autrefois un puissant comté aux mains des comtes de Ferrette. Saviez-vous que de 1324 à 1648, les Habsbourg possédaient la région qui faisait alors partie de l’Autriche antérieure. Mais les traces visibles de cette époque sont aujourd’hui bien rares. Il n’empêche, la piste cyclable de la Largue permet d’explorer ce beau pays rural en douceur. Elle promet une jolie balade en toute saison, même lors d’une belle journée ensoleillée d’hiver.

Les plus belles pistes cyclables d'Alsace - Vallée de la Largue © French Moments

Les plus belles pistes cyclables d’Alsace – Vallée de la Largue © French Moments

A Friesen, vous découvrirez une cinquantaine de maisons à pans de bois. Parmi elles, se trouve la maison à colombages la plus ancienne d’Alsace (49, rue Principale). La ferme monobloc serait vieille de plus de 500 ans et remonterait à 1499 (elle a toutefois subi quelques modifications depuis !)

La plus vieille maison à colombages d'Alsace - impression écran de StreetView © 2020 GeoBasis-DE/BKG © 2020 Google

La plus vieille maison à colombages d’Alsace – impression écran de StreetView © 2020 GeoBasis-DE/BKG © 2020 Google

De plus, vous longerez de nombreux étangs recouverts de nénuphars. Ils font partie du paysage sundgauvien depuis le 12e siècle. A cette époque, les moines cisterciens ont aménagé des plans d’eau pour élever des carpes. C’est pourquoi vous trouverez dans la région nombre d’auberges proposant le plat typique du Sundgau : la carpe frite.

Etangs et café de la gare à Mertzen, vallée de la Largue © French Moments

Etangs et café de la gare à Mertzen, vallée de la Largue © French Moments

Pour en savoir plus sur le Sundgau.


Les pistes cyclables d’Alsace dans les Vosges

Panorama sur les Vosges en hiver © French Moments

Panorama sur les Vosges en hiver © French Moments

Les Vosges, ça évoque quoi pour vous ?

La Planche des Belles Filles, le Grand-Ballon par la Route des Crêtes ?

Aïe aïe aïe… ça ne promet pas de balades en vélo pépère. On va mordre son guidon pour sûr ! ?

Détrompez-vous ! Car on n’a pas besoin de tenter l’ascension des ballons vosgiens pour profiter de beaux paysages. Du moment que l’on reste dans les vallées… les coups de grisou se feront rares.

Justement, la fermeture des lignes ferroviaires dans certaines vallées a permis l’introduction de pistes cyclables à leur emplacement. Et quelle aubaine ! Surtout dans une des plus belles vallées des Vosges : la vallée de la Doller.

La vallée de la Doller © French Moments

La vallée de la Doller © French Moments

La véloroute de la Vallée de la Doller

(Burnhaupt-le-Haut-Sewen, 20 km)

Cet itinéraire n’est peut-être pas le plus long des pistes cyclables d’Alsace, il n’en demeure pas moins un des plus beaux.

Il emprunte l’ancienne ligne de chemin de fer de Cernay à Sewen, fermée au service des voyageurs le 29 mai 1967 puis au service des marchandises le 3 avril 1972.

Le parcours offre de belles échappées sur les villages, tous plus coquets les uns que les autres. Et puisque nous suivons l’ancien parcours d’une voie ferrée, vous découvrirez “l’envers du décor”, c’est-à-dire des vues que l’on n’a pas l’habitude de voir en voiture. D’un côté, l’arrière des maisons avec leur jardin, de l’autre les vergers et la forêt. Comme si on prenait le train !

De la piste, on aperçoit des sommets vosgiens, dont le Ballon d’Alsace (1247 m) qui ferme la vallée. Ce sommet mythique marque la frontière entre trois provinces : l’Alsace, la Lorraine et la Franche-Comté.

A savoir : une petite portion en bande cyclable à Lauw puis au bord de la route à Masevaux.

D’autres pistes cyclables dans les vallées vosgiennes

Si pédaler dans les vallées vosgiennes vous intéresse, sachez qu’il existe des pistes cyclables dans :

  • la vallée de Sainte-Marie-aux-Mines
  • la vallée de la Bruche (par intermittence)
  • et côté lorrain, les vallées de la Moselle (Remiremont-Bussang) et de la Moselotte (Remiremont-Cornimont)
  • enfin – et on l’a vu plus haut – l’itinéraire entre Saverne et Saint-Louis au bord du canal de la Marne au Rhin

Au fil du Rhin…

Puisque nous avons souvent mentionné le Rhin, n’oublions pas la grande véloroute qui longe le fleuve.

La véloroute du Rhin

(Bâle-Karlsruhe, 200 km)

De Huningue (Haut-Rhin) à Lauterbourg (Bas-Rhin), l’itinéraire cyclable suit le Rhin, côté français (nul doute qu’il existe un itinéraire similaire le long de la rive allemande !).

L'EuroVelo 5 et 6 à Huningue au bord du Rhin © MlibFR - licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons

L’EuroVelo 5 et 6 à Huningue au bord du Rhin © MlibFR – licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons

On ne peut pas faire plus plat, ce qui rend l’excursion facile et accessible à tous… bon, il est évident qu’en famille, vous ne parcourrez que des portions de cette longue longue véloroute… Une véloroute qui vous fera passer par :

Huningue

Fortifiée par Vauban, la ville marque la frontière de Trois Pays : la France, l’Allemagne et la Suisse. Le pont qui franchit le Rhin entre Huningue et Weil détient le record du monde de la plus longue passerelle réservée aux piétons et aux vélos.

Ottmarsheim

Son église du 11e siècle est unique en son genre : il s’agit d’une copie réduite de la chapelle palatine d’Aix-la-Chapelle.

L'ancienne abbatiale romane d'Ottmarsheim © Ralph Hammann - licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons

L’ancienne abbatiale romane d’Ottmarsheim © Ralph Hammann – licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons

Neuf-Brisach

Place-forte construite par Vauban au 17e siècle face à Vieux-Brisach en Allemagne.

Strasbourg

(plus besoin de présenter à nouveau la capitale de l’Alsace !)

Les plus belles pistes cyclables d'Alsace - Strasbourg © buztanki - licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

Les plus belles pistes cyclables d’Alsace – Strasbourg © buztanki – licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

Sessenheim

Charmant village de plaine, cadre d’une idylle du poète allemand Goethe avec Frédérique, la fille du pasteur en 1770-71.

Plus belles pistes cyclables d'Alsace - Sessenheim © Gerd Eichmann - licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons

Plus belles pistes cyclables d’Alsace – Sessenheim © Gerd Eichmann – licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons

Seltz

Son église Saint-Etienne offre un curieux contraste entre la nef moderne et le chœur baroque.

Lauterbourg

Commune de France située la plus à l’est). La porte de Landau ouvre l’accès historique vers l’Allemagne (land de Rhénanie-Palatinat).

Au nord de Lauterbourg, vous pouvez rejoindre la piste cyclable en direction de Wissembourg, en parallèle à la Lauter.

Wissembourg © French Moments

Le quartier romantique du Schlupf à Wissembourg © French Moments

Cette véloroute est également accessible depuis Mulhouse.

Attention : c’est une piste cyclable “en devenir” puisqu’il reste des tronçons où la piste est encore inexistante (entre Kembs et Ottmarsheim, à Neuf-Brisach, et surtout au nord de Strasbourg)

Et si les pistes cyclables d’Alsace ne vous suffisent pas, sachez que vous pouvez continuer l’itinéraire en Allemagne en suivant le cours du Rhin : Spire, Mannheim, Mayence, Coblence, Bonn, Cologne… des villes tout aussi historiques que touristiques. Mais là, j’avoue que c’est un autre article qui s’impose ?.


L’Alsace à vélo : Infos pratiques

Quelques conseils pratiques pour découvrir les pistes cyclables d’Alsace :

  • Alsace à Vélo : c’est le nom du site référence pour faire du vélo en Alsace ! Vous y trouverez toutes les infos pratiques et des itinéraires pour découvrir la région du nord au sud.
  • Retrouvez les balades guidées à vélo de Louis Holder et le programme des cyclodécouvertes® 2020.
  • le site de l’AF3V (Association Française des Voies Vertes et Véloroutes)
  • Toutes les infos sur faire du vélo à Strasbourg. (plans et itinéraires, conseils pratiques et bon plans…)
  • N’hésitez pas à entrer dans les bureaux des offices de tourisme. Les personnes à l’accueil que j’ai rencontrées lors de mes voyages en Alsace connaissent le terrain et se feront une joie de vous aider à découvrir leur belle région.
  • Organisez ici votre hébergement en Alsace.
  • En visite dans la région Alsace ? Pensez au hashtags suivants : #visitalsace – #enfranceaussi – #frenchmoments
A Colmar @lifewjess via Twenty20 LR

A Colmar @lifewjess via Twenty20 LR

D’autres articles de blog qui peuvent vous intéresser :

Inspiré par les plus belles pistes cyclables d’Alsace ? Epinglez sur Pinterest :

Découvrez les plus belles pistes cyclables d'Alsace © French Moments

Découvrez les plus belles pistes cyclables d'Alsace © French Moments


Le Rendez-Vous #EnFranceAussi !

Pour ce rendez-vous de l’événement #EnFranceAussi, le thème choisi par Mathilde du blog Voyager en photos est « Cyclotourisme ». Ce RV interblogueurs, initié par Sylvie du blog Le coin des Voyageurs, a pour objet de (re)-découvrir les beautés de la France.

Découvrez les articles de ma participation à l’événement interblogueurs #EnFranceAussi. Cliquez sur le lien ici pour les lire !


Des liens affiliés présents dans cet article me permettent de toucher une commission sur les ventes. Toutefois, ils sont sans aucun coût supplémentaire pour mes lecteurs et m’aident à entretenir ce blog !


Share.

About Author

Pierre a grandi en Alsace, en Lorraine et en Allemagne avant de s’établir en Australie. Passionné de la France et de sa culture, il a fondé French Moments, une organisation initialement basée à Sydney qui promeut notre beau pays au public anglophone. En 2014, il est revenu s’installer en Europe avec son épouse Rachel et sa petite fille Aimée. Professeur d’économie et de management en BTS, Pierre est également formateur de français en langue étrangère et guide touristique. Après avoir résidé quelques années en Ile de France et en Savoie, il promeut aujourd'hui la France depuis l'East Sussex en Angleterre.

12 commentaires

  1. J’avais déjà envie de visiter l’Alsace. Et maintenant, je pense que je vais rajouter l’option vélo ! Beaucoup d’idées dans cet article que je garde sous le coude .

  2. Je ne pensais pas qu’il y avait tant de véloroutes en Alsace. Je trouve que ce serait bien si de nombreuses villes en France, adoptent la circulation à vélo dans leur centre, comme à Strasbourg, on aurait moins de bouchons aux heures de pointes, de pollution, les gens seraient aussi moins stressés, sans compter que c’est bon pour la santé. Merci pour cette belle découverte !

  3. Vette Martine on

    Bonjour Pierre tout d’abord merci pour ce magnifique reportage et encore trop contente que Hunspach à été élu plus beau village préféré des français .
    Pour les amateurs de vélo il y a de quoi faire , superbes balades , je ne savais pas qu’il y en avait autant des pistes cyclables en Alsace , bravo .
    Et comme toujours de très belles photos .
    Bon dimanche à vous .
    Martine

  4. j’ai hâte que les autres villes deviennent aussi propices au vélo que Strasbourg! Et si chez nous, la police circulait plus souvent à vélo, il y aurait beaucoup plus d’amendes suite au non respect du code de la route et peut-être que les automobilistes feraient enfin attention!

    • C’est pas faux Aurélie ! 🙂 Je pense que dans les prochains temps, beaucoup de choses vont changer dans la mentalité des citadins. L’utilisation du vélo pour se déplacer sera certainement de plus en plus “à la mode”. A condition toutefois que la ville ne soit pas construite sur de fortes pentes – et pour ça, il n’y a pas plus plat que Strasbourg !!

Leave A Reply

*