Découvrir le quartier de la Petite Venise de Colmar

31

Une rivière canalisée servant de fil conducteur à de charmantes ruelles sinueuses que relie une série de ponts. Voici la Petite Venise de Colmar, un site touristique incontournable en Alsace. J’ai déjà évoqué Colmar lors de précédents articles et celui-ci vous emmène le long de ce quartier colmarien pittoresque dans le cadre du rendez-vous interblogueurs #EnFranceAussi lancé par Sylvie du blog Le coin des Voyageurs. Ce mois-ci, Malicia du blog Un pied dans les nuages a suggéré le thème “Ponts”. Et justement, les ponts de la Petite Venise de Colmar ne manquent pas d’attraits, offrant des points de vue magnifiques. Suivez le guide !


Comprendre le quartier de la Petite Venise de Colmar

Le canal de la place de l'Ancienne Douane, Colmar © French Moments

Le canal de la place de l’Ancienne Douane, Colmar © French Moments

La France recense plusieurs de ces “Petites Venise“. Des quartiers évoquant plus ou moins les vénérables canaux de Venise : Annecy, Sète, Martigues, Pont-Audemer, la Ferté-Bernard, la Petite-France de Strasbourg. Pour beaucoup, il s’agit d’anciens quartiers où il ne faisait pas bon vivre. Dans le passé, les odeurs pestilentielles des tanneries colmariennes bordant la Lauch canalisée auraient fait fuir les touristes. Aujourd’hui, on ne s’en doute pas tant il est agréable de flâner le long des ruelles pittoresques.


Le torrent de montagne de la Lauch

La Lauch est une rivière de montagne qui prend sa source à 1200 mètres d’altitude sur les hauteurs du village de Linthal (versant alsacien des Vosges). A l’issue du Florival, le cours d’eau traverse Guebwiller avant de s’orienter vers le nord en direction de Colmar. La Lauch canalisée arrose ainsi le quartier de la Krutenau, lui donnant le nom de Petite-Venise de Colmar. Après un périple de 50 km, la rivière se jette dans l’Ill au nord de la ville.

Le quartier de la Krutenau s’est développé au Moyen Age sur d’anciens marécages. Il désigne d’anciens lieux de cultures maraîchères au faurbourg de la ville. Le quartier médiéval fut habité par les vignerons, les maraîchers-bateliers. Ces derniers acheminaient leurs récoltes en barques au marché couvert sur le quai de la Poissonnerie.

Le quartier a gardé son aspect pittoresque. Il comprend de nombreuses maisons à colombages aux façades colorées datant du 14e au 18e siècles.


L’itinéraire de découverte de la Petite Venise de Colmar

A chaque fois que je visite la Petite Venise de Colmar, j’emprunte toujours le même itinéraire. La carte ci-dessous vous en donnera le tracé.

L’exploration de la Petite Venise de Colmar commence et se termine aux abords du bâtiment historique du Koïfhus, l’Ancienne Douane de Colmar.

  • Longueur : 1150 mètres
  • Durée de la balade : environ 1h

1. Le Koïfhus et la place de l’Ancienne Douane

Marché de Noël de Colmar

Décorations de Noël à l’Ancienne Douane de Colmar © French Moments

Commençons notre itinéraire par l’édifice historique du Koïfhus…

Le Koïfhus est un édifice médiéval chargé d’histoire.

Le rez-de-chaussée servait d’entrepôt où l’on taxait les marchandises qui entraient et sortaient de la ville. A l’étage, la grande salle d’apparat était le siège du conseil de la Décapole. Cette ligue unique, constituée de dix villes impériales alsaciennes, perdura de 1354 à 1679.

La place de l’Ancienne Douane

Curiosités de Colmar

La statue de Schwendi © French Moments

La place de l’Ancienne Douane est ornée en son centre par une statue représentant Lazare de Schwendi (1522-1583), seigneur du château tout proche du Hohlandsbourg et général de Charles Quint et Maximilien II. On le voit brandir un plant de vigne. La légende raconte que Schwendi introduisit le cépage de Tokay en Alsace. La statue fut sculptée par Bartholdi en 1898.

Le ruisseau canalisé traverse la place en direction de la Petite Venise, rendant l’endroit charmant !

De la place de l’Ancienne Douane, prendre la rue des Tanneurs qui longe un petit canal.


2. Le quartier des Tanneurs

Les façades de la rue des Tanneurs © French Moments

Les façades de la rue des Tanneurs © French Moments

Sur la gauche, la rue est bordée par de hautes maisons serrées le long du canal. Les combles de ces maisons à colombages des 17e et 18 siècles abritaient les greniers dans lesquels séchaient les peaux. Affecté à l’activité des tanneurs jusqu’au 19e siècle, le quartier a été restauré dans les années 1970.

Franchir le pont sur la Lauch pour atteindre le quai de la Poissonnerie. Longer le cours d’eau sur la droite.


3. Le quai de la Poissonnerie

Le quai de la Poissonnerie, Colmar © French Moments

Le quai de la Poissonnerie, Colmar © French Moments

C’est ici qu’habitaient les pêcheurs de la ville. Regroupés avec les bateliers, ils formaient une des plus puissantes corporations de Colmar. On y entreposait les poissons pêchés dans des viviers et on organisait leur vente le long du quai.

En 1706, le quartier subit un tragique incendie qui détruisit une quarantaine de maisons. De 1978 à 1981, ces maisons furent restaurées, permettant de révéler le colombage qui était dissimulé sous le crépi. Depuis, les façades jettent leurs reflets aux couleurs pimpantes dans les eaux de la rivière.

Petite Venise de Colmar © French Moments

La Petite Venise alsacienne de Colmar au printemps © French Moments

Franchir le prochain pont pour découvrir le marché couvert et la fontaine du petit vigneron.


4. Le marché couvert de Colmar

Le marché couvert de Colmar bordé par la Lauch © French Moments

Le marché couvert de Colmar bordé par la Lauch © French Moments

Le marché couvert de Colmar est un des plus réputés d’Alsace. Le bâtiment actuel a été construit en 1865 par l’architecte Louis-Michel Boltz. Cet édifice en brique et pierre de taille soutenu par des colonnes de fonte est coiffé d’une charpente métallique. Son style architectural tranche avec les maisons à colombages alignées de l’autre côté du canal. L’entrée principale est située rue des Écoles.

La statue du Petit Vigneron de Bartholdi à Colmar © Arnaud Fuchs

La statue du Petit Vigneron de Bartholdi à Colmar © Arnaud Fuchs

Le bâtiment est flanqué d’une fontaine monumentale au croisement des rues des Écoles et des Vignerons. La statue intégrée dans la niche est celle d’un petit vigneron chantant la gloire des vins d’Alsace. Conçue en 1869, elle est l’œuvre du sculpteur Bartholdi, natif de Colmar. Il s’agit en fait d’une copie, l’originale étant conservée au musée Bartholdi, au 30 rue des marchands à Colmar.

Retourner sur ses pas, franchir à nouveau le pont et longer le quai de la Poissonnerie sur la droite. Celui-ci devient la rue de la Poissonnerie au bout d’une centaine de mètres.


5. La rue de la Poissonnerie

Rue de la Poissonnerie, Colmar © French Moments

Rue de la Poissonnerie, Colmar © French Moments

La rue de la Poissonnerie prolonge le quai de la Poissonnerie. Des maisons à colombages bordent cette rue des deux côtés. Etroite et piétonne, la rue de la Poissonnerie donne à ce coin de Colmar un charmant aspect villageois.

La rue de la Poissonnerie débouche sur la rue de Turenne.


6. La rue de Turenne

Rue de Turenne à Colmar © French Moments

La rue de Turenne à Colmar © French Moments

La rue de Turenne porte le nom de Henri de la Tour d’Auvergne (1611–1675), vicomte de Turenne et Maréchal de France en 1643. C’est par cette rue que Turenne entra triomphalement dans la ville en 1674.

C’est ici le fameux quartier de la Krutenau, où s’affairaient maraîchers et vignerons au Moyen-Age.

On y remarque quelque chose d’intéressant : le côté Sud (numéros pairs) aligne les maisons des maraîchers tandis que le côté Nord (numéro impairs) révèle des maisons patriciennes.

Tourner à droite et se tenir au milieu du pont.


7. Le Pont de l’abreuvoir

Colmar : la Petite Venise alsacienne © French Moments

Le pont de l’abreuvoir, Colmar © French Moments

Egalement connu sous le nom de Tränkbrücke, ce pont offre un joli point de vue sur le quartier de la Petite-Venise de Colmar. La rivière est resserrée entre deux rangées de vieilles maisons. Le spectacle est magnifique en toutes saisons : en été avec un abondant fleurissement des maisons à pans de bois, à Noël avec de jolies illuminations.

Faire demi-tour et tourner à droite, rue de la Herse.


8. La rue de la Herse

La rue de la Herse, Colmar © French Moments

La rue de la Herse, Colmar © French Moments

Encore une de ces petites rues colmariennes qui a gardé un aspect villageois. Pour peu, on se croirait dans un de ces villages du vignoble.

Au bout de la rue, tourner à droite vers le passage de la Petite-Venise.


9. Le passage de la Petite-Venise

Colmar : la Petite Venise alsacienne © French Moments

Colmar : le passage de la Petite Venise alsacienne © French Moments

Ce petit passage vous permet de longer pendant quelques dizaines de mètres la Lauch. C’est ici que se trouve l’embarcadère de Sweet Narcisse pour une balade en barque (infos plus bas dans l’article).

Cet endroit est généralement un peu moins fréquenté par les hordes de touristes. Vous pourrez ainsi observer des poules d’eau, des cygnes, des colverts et même des ragondins !

Monter les marches pour atteindre le pont Saint-Pierre.


10. Le pont Saint-Pierre

Petite-Venise de Colmar © French Moments

La Petite-Venise de Colmar © French Moments

Le pont Saint-Pierre offre à mon humble avis la plus jolie vue sur la Petite Venise de Colmar. La Lauch canalisée est bordée de chaque côté de maisons à colombages et de végétation avec le clocher de la collégiale Saint-Martin à l’arrière-plan dans l’axe de la rivière.

De l’autre côté du pont, le cours de la Lauch s’enfonce dans la végétation, seulement accessible lors d’une promenade en barque.

Franchir le pont et tourner la première rue à droite, la rue du manège. Atteindre la place des six montagnes noires.


11. La place des Six Montagnes noires

La place des Six Montagnes Noires, Colmar © French Moments

La place des Six Montagnes Noires, Colmar © French Moments

Quel drôle de nom a cette place, me direz-vous ! En fait, il fait référence à une vieille auberge (Zum Schwarzenberg : à la Montagne Noire), aujourd’hui disparue. 

Au centre de la place trône la fontaine Roesselmann, œuvre de Bartholdi (1888). La fontaine érigée en pierre blanche est surmontée d’une statue en bronze du prévôt Jean Roesselmann. Ce personnage historique fut destitué vers 1260 sous l’influence de l’évêque de Strasbourg. Exilé, il revint dans la ville en se cachant dans un tonneau. Il perdit sa vie en 1262 lors de la défense de Colmar contre l’armée de l’évêque strasbourgeois. Les traits du visage de la statue de Bartholdi empruntent ceux d’un autre résistant, Hercule Jean-Baptiste de Peyerimhoff, maire de Colmar de 1855 à 1877. A la suite de l’annexion de l’Alsace-Moselle par l’Allemagne en 1871, celui-ci fut contraint de démissionner sous la pression des autorités allemandes.

L’Hostellerie Le Maréchal est située dans une grande demeure à pans de bois datant de 1565. L’hôtel de charme classé 4 étoiles abrite également le restaurant gastronomique A l’Échevin. Pour en savoir plus.

Prendre la rue Saint-Jean.


12. La maison des chevaliers de Saint-Jean

Maison des Chevaliers de Saint-Jean, Colmar © French Moments

La Maison des Chevaliers de Saint-Jean, Colmar © French Moments

La demeure au 3 rue Saint-Jean est un beau clin d’œil à Venise ! La Maison des Chevaliers de Saint-Jean évoque effectivement les palais vénitiens avec ses deux ailes perpendiculaires encadrant une cour intérieure. Admirez la façade percée de fenêtres à meneau. Deux galeries superposées comportant cinq arcades cintrées relient les deux parties de la demeure. Elles sont surmontées d’une jolie balustrade en pierre.

On ne sait pas pourquoi on l’appelle Maison des Chevaliers de Saint-Jean car elle ne leur a jamais appartenu. La maison que vous voyez est en réalité la reconstitution au 19e siècle d’un édifice construit originellement en 1608.

Continuer tout droit pour atteindre la place du marché aux fleurs.


13. La place du marché aux fruits et la maison Kern

Colmar Alsace

La maison Kern à Colmar © French Moments

En arrivant sur la place, juste à gauche se dresse une maison typique de la Renaissance allemande : la Maison Kern. Construite en 1594, elle comporte un beau pignon à volutes orné d’ailerons et de pinacles. Son nom est celui de son ancien propriétaire, Georges Kern (1820-1898), directeur d’une usine à gaz.

La place est bordée par le bâtiment néo-classique du tribunal de grande instance. Construit de 1754 à 1771, il fut d’abord le siège du Conseil Souverain d’Alsace. Il s’agissait d’une instance de l’Ancien Régime comprenant une cour supérieure de justice et un parlement provincial. Remarquez les fleurs de lys en bas-relief sur le fronton triangulaire.

Prenez le temps d’observer une réplique du célèbre Manneken-Pis de Bruxelles. Il se situe dans un léger renfoncement du mur du bâtiment, côté rue des Augustins. La statue de la fontaine a été offerte par la Ville de Bruxelles à la Ville de Colmar pour commémorer le 4e anniversaire de la Libération de Colmar.

Statue du Manneken-Pis Colmar © Arnaud Fuchs

La statue du Manneken-Pis à Colmar © Arnaud Fuchs

L’inscription gravée sur le socle de la statue évoque les souffrances communes endurées par les deux villes  pendant la Seconde guerre mondiale :

En la quatrième année de la Libération Adolphe Max étant bourgmestre de Bruxelles et Charles Sengel maire de Colmar, cette reproduction du plus vieux bourgeois de Bruxelles fut remise à la Ville de Colmar en souvenir des souffrances communes sous l’oppression allemande et en hommage à l’inaltérable gaieté belge à la vaillante bonne humeur alsacienne.

Rejoindre le Koïfhus par la Grand-rue.


14. Fin du parcours devant l’Ancienne Douane

Noël à Colmar

La rue des marchands à Noël © French Moments

Le parcours de la Petite Venise de Colmar prend fin à l’entrée d’un autre quartier historique. La rue des marchands s’enfonce dans le tissu urbain médiéval de la ville, groupé autour de la Collégiale Saint-Martin. C’est là que vous admirerez d’autres belles demeures dont la fameuse Maison Pfister, un joyau de la Renaissance en Alsace.


Une belle promenade en barque dans la Petite Venise de Colmar

Colmar : la Petite Venise alsacienne © French Moments

Colmar : la Petite Venise alsacienne © French Moments

La visite de la Petite Venise peut se faire à bord de barques à fond plat. La promenade tranquille sur la Lauch rejoint les alentours du pont Saint-Pierre au marché couvert. Pour être franc, je n’ai jamais embarqué à bord d’une barque à Colmar. Laurène du blog Mon Week-End en Alsace recommande Sweet Narcisse.  Vous trouverez tous les détails sur la promenade en barque sur leur site web.


Noël à la Petite Venise de Colmar

Quai de la Poissonnerie, Petite Venise de Colmar © French Moments

Le quai de la Poissonnerie une belle nuit de décembre © French Moments

La Petite Venise de Colmar se transforme en un quartier féerique à l’approche de Noël. En suivant ce même parcours, vous serez émerveillé par l’ambiance d’un Noël d’antan brillamment reconstituée. Du marché de Noël de la place de l’Ancienne Douane à celui de la place des Six Montagnes Noires, les quais et ruelles de la Petite Venise deviennent des itinéraires encore plus pittoresques dès la tombée du jour.

J’apprécie particulièrement les décorations et illuminations de ce quartier réalisées avec bon goût et jamais tape-à-l’œil. La tradition de Noël en Alsace y est admirablement respectée pour le plaisir des petits et des grands !


Pour en savoir plus sur la Petite Venise de Colmar

Vous trouverez ci-dessous une liste de site web et de blogs sur la Petite Venise de Colmar :

Le canal de la place de l'Ancienne Douane, Colmar © French Moments

Le canal de la place de l’Ancienne Douane, Colmar © French Moments


Si vous trouvez que mes articles vous plaisent ou vous ont rendu service, n’hésitez pas à les partager sur Twitter ou Facebook. Cela me ferait super plaisir, et en plus cela me motive à continuer à en écrire davantage ! 🙂

Découvrez les articles de ma participation à l’événement interblogueurs #EnFranceAussi. Cliquez sur le lien ici pour les lire !


Tentez votre chance pour gagner le cadeau du mois !

GeoGuide Plus beaux weekends plein sud

Le partenariat entre l’opération #EnFranceAussi et Gallimard Loisirs a pour but d’offrir un géoguide à un de nos lecteurs et blogueurs participants. Ce mois-ci, il s’agit du Géo Guide Les plus beaux week-ends plein sud incluant 25 escapades dans la France méridionale. Pour avoir une chance de le gagner, il vous suffit de laisser un commentaire :

  • ci-dessous ou sur un autre blog participant à l’opération
  • ET aussi sur la page Facebook de #EnFranceAussi (en indiquant le blog sur lequel vous avez laissé votre commentaire).
  • Avant le 31 mai !

Le règlement du jeu est disponible chez Sylvie ici.


Share.

About Author

Pierre a grandi en Alsace, Lorraine et Allemagne avant de s’établir en Australie. Passionné de la France et de sa culture, il a fondé French Moments, une organisation initialement basée à Sydney qui promeut notre beau pays au public anglophone. En 2014, il est revenu s’installer en Île de France avec son épouse Rachel et sa petite fille Aimée. Professeur d’économie et de management en BTS, Pierre est également formateur de français en langue étrangère et guide touristique à Paris.

31 commentaires

  1. Quel bel article encore une fois. Tu as le don de nous faire découvrir des endroits magnifiques ! Dommage que je n’ai pas pris le temps de visiter plus cette région du Grand-Est lorsque j’y étais encore..

    • Merci beaucoup Anne-Sophie ! C’est un endroit que j’ai découvert après plusieurs années passées dans la région, comme quoi le quartier n’est pas aussi connu qu’on le pense ! Joli mois de mai à toi ! 🙂

  2. Mais qu’est-ce que c’est beau ! J’adore cette région que je ne connais pas assez. Ça me donne envie d’explorer ! Magnifique ambiance et plein de belles choses à découvrir. Comme toujours merci pour ton article super complet !

    • Merci Charlène pour ton gentil commentaire. Oui, c’est un quartier plein de charme et puis à Noël, c’est enchanteur ! A bientôt ! 🙂

  3. C’est beau – je suis séduite par la balade en barque ! Je n’imaginais pas que c’était possible à Colmar. Encore un joli coin à visiter ! Merci au guide et aussi pour les photos.

    • Et en plus la balade en barque est excellente, les “gondoliers” locaux racontent l’histoire du quartier et des anecdotes. Merci beaucoup Christine pour ton gentil commentaire et à bientôt !

  4. Mais quelle merveille ! C’est splendide.
    Euh je vais te piquer une ou deux photos et les imprimer pour me faire un petit cadre (C’est pas volé hein puisque je te préviens avant de le faire. Et tu me les dédicaceras. )
    Pour 2018 je suis un peu coincée et nous n’allons pas beaucoup “bouger”. Mais c’est décidé en 2019 je débarque en Alsace. Après, qui sait sur un coup de tête peut être avant.
    Merci Pierre pour cet article sublime.

    • Hahaha!!! Mais bien sûr que tu peux les imprimer… (quel honneur d’ailleurs ! 🙂 ) Si tu voyages en Alsace en 2019, dis-le moi au cas où tu aurais besoin d’aide ! A bientôt Sabrina ! 🙂

  5. Un très bel article qui me rappelle de bons souvenirs. Si je retourne à Colmar je me servirai de ton parcours car je n’ai pas emprunté toutes les rues lors de notre visite l’été dernier… Une balade en barque me tenterait bien aussi. Et le must serait une découverte dans les temps de Noël ! Bref, c’est un quartier que j’ai vraiment adoré, et qui mérite vraiment qu’on s’y attarde ! Merci pour cette découverte de la Petite Venise de Colmar en ta compagnie, et toutes ces jolies photos qui donnent envie ! J’adore ! Joli mois de mai à toi Pierre.

    • Merci beaucoup Sylvie pour ta gentillesse ! Je pense que j’ai réussi mon pari, celui de rendre les ponts de la Petite Venise attractifs hahaha 🙂 Je vais aller faire un tour sur les ponts de ton blog très bientôt 🙂

  6. J’ai reconnu les maisons de ta balade, j’avais fait le même parcours lors de mes deux passages à Colmar à la période de Noël et justement tu en parles en fin d’article. On reconnait bien les maisons et les bâtiments, même sans leurs ornements.

    • Oui c’est une balade classique !! La plupart des photos ont été prises au printemps mais en été ce sont les géraniums qui décorent les façades… et c’est magnifique 🙂

  7. Super ce quartier de la petite Venise de Colmar, que j”ai visité il y a déjà bien longtemps ! Merci pour ton article bien commenté, à bientôt.

  8. Pingback: Découverte de l'A40 : secrets de viaducs titanesques - Experiences en famille

  9. J étais à Colmar il y a 3 ans de mémoire, à la période de Noël C était tellement noir de monde que je suis allée très vite me perdre dans les villages alentours.
    Jusque là j en avais gardé un souvenir bof si en plus on ajoute l hotel hors de prix et misereux dans lequel j ai logé lol.
    Et bien figures toi que je suis en train de changer d avis, et j ai à nouveau envie de découvrir vette ville en été (et de naviguer dans les canaux)

    • Oui c’est vrai que ces lieux touristiques peuvent être envahis par les foules à la belle saison et surtout à Noël. Pour ma part, j’ai toujours essayé d’éviter ces périodes pour préférer visiter Colmar au printemps ou à l’automne. Ou alors en jour de semaine pendant la période de l’Avent… Si la pluie ne dérange pas trop, alors là il y a encore moins de monde 🙂 !!!

  10. Vraiment un très bel article qui donne envie de retourner à Colmar. Je connais Colmar en automne et en hiver, j’aimerais beaucoup découvrir cette ville toute fleurie comme sur certaines de tes photos.

    • Merci Sophie, si tu as envie d’y retourner, c’est que j’ai réussi mon pari ! 🙂
      Si tu y retournes à la belle saison, tu seras émerveillée par la profusion de fleurs aux bords des fenêtres, c’est un beau spectacle ! A bientôt !

  11. J’aime beaucoup ce quartier de Colmar ! J’y suis retourné l’automne dernier et c’était magnifique 🙂 j’ai fait la balade en barque avec ma grand mère de 90 ans et on a beaucoup aimé cette façon de redécouvrir le quartier ! Par contre je suis passée à cote de certains bâtiments et rues qui avaient l’air très intéressant ! Dommage !

    • Merci Mathilde pour ton commentaire… Je pense qu’avec la balade en barque c’était déjà une belle façon de découvrir Colmar. Et il faudra revenir une prochaine fois pour découvrir les autres petits coins sympas 😉

Leave A Reply

*