Monter sur la cathédrale de Strasbourg

0

Combien de marches pour arriver à la plate-forme de la cathédrale de Strasbourg ? Exactement 332 marches, pas une de moins (ou pas une de plus surtout !). Est-il nécessaire de faire tout cet effort pour la vue ? Faut-il être en bonne forme pour l’ascension ? Ayant monter sur la cathédrale de Strasbourg moi-même, je réponds à toutes ces questions.


Où se trouve l’entrée de la montée ?

Entrée de la plateforme 66

L’entrée de l’ascension © French Moments

L’accès se trouve au sud de la cathédrale sur la place du Château. Vous y remarquerez la loge-caisse pour acheter votre billet d’entrée. Il y a des panneaux indicateurs, vous ne pourrez pas la manquer. La montée est limitée à une capacité maximale de 50 personnes.


Être en bonne forme pour monter sur la cathédrale

Cathédrale de Strasbourg

Vue de la plateforme et de la flèche de la cathédrale de Strasbourg © French Moments

Comme vous pouvez vous en douter, il n’y a pas d’ascenseur pour atteindre la plate-forme. Celle-ci est située à 66 mètres du plancher des vaches. Il est donc recommandé d’être en bonne forme pour gravir les 332 marches de l’escalier en colimaçon. Et aussi ne pas souffrir du vertige. Attention : pas de toilettes sur la plate-forme ! Et dernière recommandation, on ne permet pas de faire son pique-nique en-haut : il est interdit de manger et boire pendant la visite.


La vue, oui. Mais quelle vue ?

D’abord, la montée (ou la descente) par l’escalier en colimaçon vous permettra de découvrir la cathédrale sous un angle différent. C’est comme si vous étiez au cœur de l’édifice. Si vous êtes assez attentifs, quelques trésors du sanctuaire se dévoileront. Des arcs-boutants, des pinacles, des statues, des gargouilles, la tour de la croisée (19e siècle)… bref les beaux éléments de l’art gothique. Regardez ce que j’ai découvert :

Puis, une fois sur « la plate-forme 66 » (pour 66 mètres de hauteur), vous pourrez apprécier la majestueuse flèche unique de la cathédrale dans toute sa splendeur.

Flèche cathédrale de Strasbourg

La flèche de la cathédrale © French Moments


Alors la vue, ça vaut le coup ?

Vous pouvez en juger par les photos que nous avons prises. J’ai toujours été attiré par les belvédères et les beaux points de vue, alors oui, elle me plaît ! Pourtant, je me rappelle que lorsque j’étais enfant, tout le dispositif de sécurité n’existait pas et l’on pouvait s’approcher des balustrades. Les barrières de sécurité réduisent un peu la visibilité mais ne sont pas si gênantes.

On peut admirer les fameux toits rouges et orangés de Strasbourg.

Plus loin, le regard porte sur les faubourgs de la ville et ses banlieues.

Panorama de la cathédrale de Strasbourg

En direction du quartier universitaire de Strasbourg © French Moments

Sans oublier le quartier des institutions européennes et le célèbre Parlement européen dont on ne peut manquer l’imposante structure.

Panorama de la cathédrale de Strasbourg

Le quartier Impérial et le Parlement européen © French Moments

Enfin, la région de Strasbourg : la plaine du Rhin évoluant entre Vosges et Forêt-Noire. Quant à voir les Alpes, c’est peut-être un peu trop loin…

On ne peut que regretter de ne pas pouvoir aller plus haut, sur la flèche. Certains l’ont fait (souvent sans autorisation), mais le rooftopping ce n’est pas pour moi !


Les horaires d’ouverture de la montée à la plate-forme

  • du 1er avril au 30 septembre, tous les jours de 9h30 à 20h (dernière montée à 19h30)
  • du 1er octobre au 31 mars, tous les jours de 10h à 18h (dernière montée à 17h30)
  • Fermé les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre.

Combien coûte le prix de la montée ?

En 2016 le prix pour monter sur la cathédrale de Strasbourg est de :

  • 5.00 € au tarif normal,
  • 3,50 € en tarif réduit (scolaire et jeune de 5 à 18 ans, étudiant, accompagnateur des groupes scolaires, jeunes et étudiants)
  • 4,00 € pour les groupes de 20 personnes et +.

C’est gratuit pour certains veinards :

  • membres du Ministère de la Culture sur présentation de leur badge,
  • membres des “Amis de la Cathédrale” sur présentation de la carte de membre,
  • guides-interprètes sur présentation de leur carte de guide agréé,
  • journalistes sur présentation de leur carte de presse.

Le financement des travaux

L’argent récolté du prix de la montée sert à financer les travaux de conservation et de restauration de la cathédrale.


Mes Bons plans pour monter sur la cathédrale

  • La montée est gratuite pour tous le premier dimanche de chaque mois et lors des Journées Européennes du Patrimoine.
  • Si la vue de la vieille-ville vous intéresse pour prendre des photos, venez au bon moment de la journée – quitte à monter deux fois s’il le faut 🙂 – pour éviter les contre-jours.
  • Le matin : toute la partie ouest de la Grande Île (quartiers des places Kléber et Gutenberg, Petite-France, Ponts Couverts, Vosges)
  • L’après-midi : toute la partie est de la Grande Île (Palais Rohan, quartier de la Place Broglie, Quartier Impérial, Institutions Européennes, Forêt-Noire).
  • Bien sûr, il faut éviter si possible les jours d’affluence (weekends en été surtout).

Vous avez eu assez de courage pour monter sur la cathédrale de Strasbourg ? Faites-nous signe en commentant votre ascension ! Dites-nous si va en valait la peine et si vous avez d’autres recommandations.

Share.

About Author

Pierre a grandi en Alsace, Lorraine et Allemagne avant de s’établir en Australie. Passionné de la France et de sa culture, il a fondé French Moments, une organisation initialement basée à Sydney qui promeut notre beau pays au public anglophone. En 2014, il est revenu s’installer en Île de France avec son épouse Rachel et sa petite fille Aimée. Professeur d’économie et de management en BTS, Pierre est également formateur de français en langue étrangère et guide touristique à Paris.

Leave A Reply


*