Découvrir le marché de Noël de Strasbourg

0

Le marché de Noël de Strasbourg est réputé être le plus ancien de France, mais également le plus célèbre. Ses quelques 300 chalets sont répartis sur une dizaine de sites, offrant des produits artisanaux, alimentaires régionaux et des décorations de Noël. Ce marché se veut avant tout authentique, traditionnel et chaleureux. Dès la tombée de la nuit, Strasbourg, auto-proclamée capitale de Noël, scintille de mille lumières dans un décor de conte de fée.


L’histoire du marché de Noël de Strasbourg

Des origines du marché de Noël du Moyen-Âge aux années 2010, l’événement possède une histoire singulière… allez, on remonte le temps.

Le marché de la Saint-Nicolas de Strasbourg

Marché de Noël de Strasbourg

Marché de Noël sur la place de la cathédrale © French Moments

Au Moyen-Âge, Strasbourg organisait un marché de la Saint-Nicolas (Klausenmärik) sur le parvis de la cathédrale. Ce type de marché était commun à de nombreuses villes du Saint-Empire romain germanique. Un marché de la Saint-Nicolas est attesté à Vienne en Autriche depuis 1294.

L’événement commercial avait lieu autour du 6 décembre, date de la fête du Saint. On y trouvait les étals de marchands de pain d’épices, de fripiers, merciers, ciriers et autres artisans.

Le marché de l’Enfant Jésus

La Réforme protestante allait changer les traditions. Le culte des saints n’était pas en odeur de sainteté chez les protestants. Le marché de la Saint-Nicolas apparaissait comme une « survivance du papisme ». Aussi, en 1570, le prédicateur protestant Johannes Flinner lança un appel à l’abandon du culte des saints du haut de la chaire de la cathédrale. Le Conseil des XXI (sorte de conseil municipal) se laissa convaincre et interdit la tenue du marché de la Saint-Nicolas. Dorénavant, les enfants devaient savoir que leurs cadeaux étaient offerts par l’Enfant Jésus, et non pas par Saint-Nicolas.

Marché de Noël de Strasbourg

Rue du Maroquin © French Moments

Toutefois, s’il y avait bien des perdants, il s’agissait des forains. Ils avaient effectivement tout à perdre de l’annulation du marché. Pour les contenter, le conseil municipal ménagea la chèvre et le chou. Il accepta d’ouvrir un marché qui aurait lieu une semaine avant le 25 décembre. Désormais centré sur la Fête de la Nativité, le marché fut renommé « Christkindelsmärik ». Ce qui signifie en français : le marché de l’Enfant Christ. Nous sommes en 1570. C’est la naissance du marché de Noël ‘moderne’. D’autres villes allemandes transformeront leur marché de Saint-Nicolas en marché de Noël : Nuremberg en 1628, Munich, Rothenbourg, Cologne…

Plusieurs déménagements…

Le site du marché de Noël changea selon les époques. A l’origine, il se tenait sur la place de la Cathédrale. En 1863, le Christkindelsmärik est organisé sur la place Kléber et est associé à la foire de Noël qui lui succède pendant 18 jours à partir de la Saint-Étienne (le 26 décembre). Le marché s’installe place Broglie à partir de 1870. C’est au 19e siècle que les étals (avec leurs draps tendus sur des montants en bois) ont été remplacés par de petits chalets en bois.

En 1991, le marché de Noël de Strasbourg se répartit sur plusieurs lieux dans le centre. Il retrouva donc la place de la Cathédrale.

Le renouveau du marché de Noël de Strasbourg

Marché de Noël de Strasbourg

Marché de Noël de la Petite France © French Moments

Lorsque j’ai effectué mes recherches sur les traditions des marchés de Noël, j’ai été surpris de découvrir que celui de Strasbourg était jusqu’aux années 1980 le seul organisé en France. Ceux de Mulhouse, Colmar, Montbéliard, Metz, et Kaysersberg sont plus récents. À l’époque, le phénomène “marché de Noël” se limitait aux pays allemands.

D’ailleurs, à la fin des années 1980, le marché de Noël de Strasbourg s’essoufflait. Son renouveau est du à l’initiative du syndicat hôtelier alsacien. Les taux de remplissage des hôtels étaient jugés bien faibles (36%). Décembre et janvier étaient les mois de l’année avec la plus faible fréquentation de visiteurs. Les instances régionales décidèrent de travailler à la promotion de Strasbourg et de l’Alsace pendant la période de Noël. Après quelques années, la ténacité de la région porta ses fruits. Relayé par les médias, l’événement festif finit par gagner la France entière. En 1992, Strasbourg mena une com gagnante quand elle s’auto-proclama « Capitale de Noël ». Dès 1994, sous la mandature de Catherine Trautmann, on dressa un sapin de Noël brillamment décoré au centre de la place Kléber.

La folie des marchés de Noël gagne la France entière

Strasbourg fit des émules, d’abord en Alsace. Toutes les villes de la région eurent leur propre marché de Noël : Colmar, Mulhouse, Haguenau, Sélestat, Guebwiller… Une mention spéciale à Kaysersberg. La petite cité du vignoble alsacien fut une des premières localités à tenir un marché de Noël traditionnel (1987).

Puis dans les années 2000, la folie des marchés de Noël gagna la France entière. Déjà Paris, où se tient un concept de marché de Noël bien différent de celui de Strasbourg. Une sorte de foire de Noël sur les Champs-Élysées grâce à (ou à cause de – c’est selon !) Marcel Campion. Les grandes villes de France possèdent leur marché : de Rouen à Lille et de Nice à Toulouse.

Pour en savoir plus sur l’histoire du marché de Noël de Strasbourg, je vous conseille de lire le magnifique ouvrage de Philippe Wendling La merveilleuse histoire des marchés de Noël d’Alsace.


Le marché de Noël de Strasbourg aujourd’hui

Marché de Noël de Strasbourg

Strasbourg, capitale de Noël © French Moments

Pendant deux années consécutives (2014 et 2015), le marché de Noël de Strasbourg a été élu « meilleur marché de Noël d’Europe ».

Chaque année, il accueille environ 2 millions de visiteurs (la métropole strasbourgeoise compte 475 000 habitants) de la fin novembre à Noël. (dates à découvrir ici)

Afin de limiter les produits « made in China » et autres articles qui ne respectent pas les traditions d’authenticité, la municipalité a engagé depuis 2011 une démarche qualité. Des commissions veillent à la sélection des candidatures d’exposants pour que la nature et la qualité des produits proposés soient en adéquation avec les traditions de Noël alsaciennes.

Plus de 500 manifestations culturelles accompagnent le marché de Noël : concerts, pièces de théâtre, expositions…


Les sites du marché de Noël

Itinéraires

  afficher les options

Le marché de Noël de Strasbourg est réparti sur plusieurs sites. Les plus importants sont :

En 2016, le marché de Noël est réorganisé pour faire face aux dispositifs de sécurité. La municipalité regroupe les chalets sur la Grande Île, le centre historique de Strasbourg. Sur les ponts qui mènent à la Grande Île, des check points filtrent l’entrée des visiteurs (et des rares véhicules). C’en est terminé des anciens marchés de Noël des places du Corbeau, d’Austerlitz et de la Gare..


Le grand sapin sur la Place Kléber

Marché de Noël de Strasbourg

Le Grand Sapin de Strasbourg sur la place Kléber © French Moments

C’est une tradition de Noël strasbourgeoise. Chaque année, un grand sapin de Noël est dressé sur la place Kléber. D’une hauteur de 30 mètres, il vient des Vosges toutes proches et symbolise la fête de Noël à Strasbourg. Majestueux, il faut l’admirer dès la tombée de la nuit lorsque ses lumières scintillent de mille feux.


Les illuminations de Noël

Marché de Noël de Strasbourg

Illuminations de Noël rue Mercière © French Moments

Les illuminations de Noël sont indissociables du marché de Noël. L’association des Vitrines de Strasbourg participent à l’illumination grandiose dans les rues commerçantes. Cette initiative est complétée par les habitants qui décorent les façades de leur maison, fenêtres et balcons.

Certaines rues valent le détour : rue Mercière, rue des Maroquins et place du marché-aux-cochons-de-lait, rue des Orfèvres, rue de l’Outre, Grand-Rue, rue des Grandes Arcades, rue des Francs Bourgeois…


Marché de Noël de Strasbourg Pratique

Marché de Noël de Strasbourg

Les Galeries Lafayette © French Moments

Pour les informations sur les dates et horaires du marché de Noël de Strasbourg, visiter le site web officiel.

Pour accéder à Strasbourg par le train :

  • de Paris Gare de l’Est, le TGV Est-Européen relie la capitale française à Strasbourg en 1h50.
  • des TGV partent des gares de Lille, Nantes, Dijon (2h) et Lyon (3h40).

Lisez notre article Comment se déplacer à Strasbourg. (à savoir : la station Place Broglie n’est pas desservie par le tramway pendant toute la durée du marché de Noël).  Un ticket spécial “Capitale de Noël” est valable du 19 au 24 décembre – avec un nombre de trajets illimités sur toute la journée : 1,70 euros (tarif 2016).

Je vous conseille de visiter le site officiel du marché de Noël pour vous assurer des dates et horaires. Certaines animations peuvent être annulées ou modifiées pendant l’événement. Pour la sécurité de tous, à tout moment, les forces de l’ordre peuvent demander aux piétons, cyclistes et automobilistes leurs pièces d’identité.


Vous avez visité le marché de Noël de Strasbourg ? L’avez-vous apprécié ? Laissez un commentaire ci-dessous pour nous faire part de vos impressions…

Share.

About Author

Pierre a grandi en Alsace, Lorraine et Allemagne avant de s’établir en Australie. Passionné de la France et de sa culture, il a fondé French Moments, une organisation initialement basée à Sydney qui promeut notre beau pays au public anglophone. En 2014, il est revenu s’installer en Île de France avec son épouse Rachel et sa petite fille Aimée. Professeur d’économie et de management en BTS, Pierre est également formateur de français en langue étrangère et guide touristique à Paris.

Leave A Reply


*