La maison Faller-Brief de Kaysersberg

0

La maison Faller-Brief de Kaysersberg est un chef d’œuvre d’architecture Renaissance rhénane. Il s’agit d’une des demeures les plus remarquables de la petite cité viticole.


La maison Faller-Brief de Kaysersberg

88, rue du Général de Gaulle à Kaysersberg [sur google map]

maison Faller-Brief de Kaysersberg

La maison Faller-Brief à Kaysersberg © French Moments

Située dans la ville haute, la maison Faller-Brief est une demeure d’angle très pittoresque qui comporte un corps principal presque carré et un avant-corps décentré assez profond. Il s’agit d’une véritable maison du vignoble. Le rez-de-chaussée en moellons de grès rose des Vosges est partiellement recouvert d’un crépi au mortier à la chaux. Les étages sont en pan de bois.

La richesse de son premier propriétaire se manifeste par une petite logette, une coursière en équerre et un oriel. Les poteaux, sculptés et torsadés, indiquent la date de sa construction : 1594. Toutefois, la demeure comporte des éléments de 1460.

La maison Faller-Brief de Kaysersberg a été bâtie pour le tonnelier Paul Offinger. Ses initiales B (pour Paul !) et O (pour Offinger) ainsi que l’emblème de tonnelier et les millésimes 1593 et 1594, figurent, ensemble ou séparément, à divers emplacements du bâtiment.

La demeure abrite aujourd’hui un restaurant et le caveau Dietrich dans lequel vous pouvez déguster et acheter des vins du terroir alsacien.

Pour admirer le bâtiment dans son ensemble, prenez un peu de recul et tenez-vous sur le pont fortifié.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La maison Faller-Brief de Kaysersberg a été classée au titre des monuments historiques en 1913.

Pour en savoir plus Kaysersberg, suivez le lien !

Vous aimez cet article ? Partagez-le sur Facebook ou twitter !


 

Share.

About Author

Pierre a grandi en Alsace, Lorraine et Allemagne avant de s’établir en Australie. Passionné de la France et de sa culture, il a fondé French Moments, une organisation initialement basée à Sydney qui promeut notre beau pays au public anglophone. En 2014, il est revenu s’installer en Île de France avec son épouse Rachel et sa petite fille Aimée. Professeur d’économie et de management en BTS, Pierre est également formateur de français en langue étrangère et guide touristique à Paris.

Leave A Reply


*