Ma découverte de la Lorraine au printemps !

0

Avril 2019. Pour la première fois, j’ai eu l’occasion de découvrir la Lorraine au printemps. Je partais sans à priori. Aucune idée du temps qu’il y ferait. Pluie, vent, et nuages seraient certainement au programme. Car ne dit-on pas que “iI faut de la pluie en avril, pour le grenier et le fenil” ? Et, belle surprise, le soleil est venu éclairer mes découvertes. Epinal, Nancy, Metz, la Meuse, le Toulois… voici un petit récapitulatif de mon escapade lorraine. En espérant bien sûr que ces photos et infos vous inciteront à visiter la région un de ces jours de printemps.


Pourquoi il faut visiter la Lorraine au printemps

La Lorraine souffre d’une mauvaise réputation due au climat.

Il y fait froid. Il y a du vent. C’est nuageux.

Oui peut-être, mais heureusement, ce n’est pas toujours vrai !

(Heureusement pour les habitants…)

Certes, l’hiver dans les régions de l’Est n’est pas une saison que je recommanderais pour une visite.

Mais une fois le retour des beaux jours, de belles découvertes vous attendent.

Je reviens justement d’un séjour d’une semaine pendant lequel j’ai visité la Lorraine en avril, à l’approche de Pâques.

Pâques en Lorraine

Comme dans beaucoup d’autres régions de France, Pâques joue un rôle majeur. On ne compte plus les manifestations liées à Pâques (dont des chasses aux œufs…) qui sont organisées dans les villes et les villages.

La Lorraine a cette particularité d’être la seule région de France où coexistent deux traditions pour la distribution des œufs de Pâques.

Pâques en France © French Moments

Les traditions des œufs de Pâques en France © French Moments

Dans trois départements lorrains (Meurthe-et-Moselle, Meuse et Vosges), la tradition donnent aux cloches de Pâques le rôle de distributeurs des œufs en Pâques. Le jeudi soir, elles s’envolent en pèlerinage à Rome pour être bénies par le Pape… avant de revenir le dimanche matin chargées des œufs en chocolat.

En Moselle germanophone (et dans une moindre mesure à Metz), le rôle est attribué au lièvre de Pâques. L’animal pond les fameux œufs en chocolat avant de les distribuer aux enfants.

Oui, deux histoires rocambolesques auxquelles même un enfant de 4 ans aurait aujourd’hui du mal à croire !

Mais les traditions sont fermement établies et de talentueux chocolatiers vont éveiller nos papilles avec des lapins, cloches et œufs en chocolat. Des compositions toutes aussi surprenantes que délicieuses !

Œufs de Pâques chez Fresson à Metz © French Moments

Œufs de Pâques chez Fresson à Metz © French Moments

Après Pâques…

Mais le printemps ne s’arrête pas là… il continue jusqu’en juin. En Lorraine, la nature est reine et continue de nous émerveiller.

La saison des fleurs nous invite à de belles balades dans les vergers, le vignoble, les parcs et les jardins des villes lorraines.


A la découverte de la Lorraine au printemps !

Depuis Annecy, j’ai traversé la Suisse romande et le Jura franc-comtois pour atteindre la Lorraine.

Sur la longue route qui me menait à Epinal, première étape du voyage, je me suis arrêté à Fougerolles.

Les cerisiers en fleurs de Fougerolles

A la limite avec la Lorraine, Fougerolles est un petit bourg de Haute-Saône en Franche-Comté, célèbre pour ses vergers de cerisiers et son kirsch (une eau-de-vie de cerise). Et comme nous sommes dans la saison des fleurs, l’arrêt était presque obligatoire !

Fougerolles est le centre du “pays de la cerise“. Les distilleries du pays ont reçu une reconnaissance officielle en 2010 suite à l’homologation de l’appellation d’origine contrôlée “Kirsch de Fougerolles“.

Le spectacle des cerisiers en fleurs valait vraiment une halte !

Epinal, une révélation !

Lorsque je résidais en Alsace, j’ai effectué la route entre Mulhouse et Nancy à de nombreuses reprises.

Par Epinal.

Pour être plus précis, par le contournement d’Epinal.

Sans jamais, mais jamais traverser le centre-ville.

Alors, cette année, j’ai voulu remédier à ça. Et enfin m’arrêter à Epinal, célèbre pour ses fameuses images.

Mon objectif était de découvrir la vieille-ville, établie entre la Moselle et la colline du château.

Et je n’ai pas été déçu.

De la terrasse du château, on jouit d’une vue panoramique fascinante sur les toits de la ville et les alentours.

Alors oui, Epinal n’est pas un centre historique dans lequel vous passerez des heures et des heures de visite. Mais la ville bénéficie d’une position centrale idéale pour en faire une base de découverte du département des Vosges.

Pont-à-Mousson, un pont sur la Moselle

Je passe sans m’arrêter à Nancy, que je visiterai plus tard, pour rejoindre Pont-à-Mousson.

Un petit bonjour à l’équipe de Lorraine Tourisme avant d’explorer l’abbaye des Prémontrés et son église abbatiale (merci Didier !).

Promenade aux bords de la Moselle et découverte des arcades de la place Duroc… qui eût cru que cette petite ville industrielle avait autant de charme ?!

Metz, la Ville Verte

C’est avec beaucoup de plaisir que je suis revenu à Metz. Ma dernière visite datait de fin novembre.

Mon hôtel Kyriad Metz Centre se situait au centre de la ville, entre la cathédrale et la gare. Idéal pour ce voyage car moderne, propre et confortable. (Réservez votre nuitée)

Kyriad Metz Centre © French Moments

La vue de ma chambre au Kyriad Metz Centre (du 4e étage) © French Moments

Ma première journée à Metz s’est déroulée sous les nuages. Qu’à cela ne tienne, la pluie n’allait pas entraver le bon déroulement de ma visite.

Et pour l’occasion, mes photos ont une ambiance particulière. Après tout, cette pluie bienfaisante était nécessaire et attendue.

A chacun de mes passages à Metz, je respecte une tradition : pénétrer à l’intérieur de la cathédrale Saint-Etienne. Ce sanctuaire aux proportions impressionnantes est un trésor de l’architecture gothique avec ses hautes voûtes et ses vitraux colorés.


View this post on Instagram

Je suis toujours impressionné (voire ému) quand je pénètre à l’intérieur de la cathédrale de Metz, “la Lanterne du Bon Dieu” ! A chacun de mes passages à Metz, je ne manque jamais une occasion de la visiter, appareil photo en main ! ? Quelques faits et chiffres : ✅ Les verrières, œuvres de maîtres verriers du 13e au 20e siècles, figurent parmi les plus belles de France. ✅ La surface des verrières est la plus grande de France : 6 496m2. ✅ Les voûtes culminent à 41,77 mètres au-dessus du sol, ce qui en fait l’une des plus hautes églises de France derrière les cathédrales de Beauvais et Amiens. ✅ L’édifice est flanqué de deux tours : la tour du Chapitre (69 m) et la tour de la Mutte (93 m). ✅ La construction de la cathédrale s’est étalée de 1240 à 1552 (avec des modifications notables apportées au début du 20e siècle). ?? Découvrez Metz sur le blog >> mon-grand-est.fr . . . #Igersmetz #Metz #InspireMetz #DestinationLorraine #MagnifiqueFrance #EnFranceAussi #Moselle #Mosl #super_france #hello_france #bns_france #topfrancephoto #igerslorraine #grandest_focus_on #grandestnotreregion #france_focus_on

A post shared by Mon Grand-Est de France (@mon_grand_est) on

Cette fois-ci, le ressenti de ma visite était partagé entre l’émerveillement et la tristesse. Des sentiments  doux-amers suite à l’incendie qui avait ravagé Notre-Dame de Paris la veille.

Après une longue marche, je me suis posé le soir dans un restaurant du Vieux-Metz, à l’ombre de la cathédrale. Son nom ? La Fleure de Ly, au 5 rue des Piques.

Le lendemain, le soleil était de retour. Tant mieux car ce matin là, j’ai rejoint Roby pour une croisière sur la Moselle en bateau solaire. Le “Solis Mettensis” est un petit bateau formidable qui se faufile sous les ponts et glisse sur l’eau des bras de la Moselle. J’ai passé une heure inoubliable à découvrir Metz au fil de l’eau !

Cette expérience “écologique” fait écho au G7 des ministres de l’Environnement, des Océans et de l’Energie qui se tiendra début mai 2019 à Metz.

Car c’est au printemps que le surnom de “Ville Verte” colle bien à Metz.

Les nombreux parcs et jardins messins révèlent de jolis tons de vert, du tendre au foncé.

Nancy, du Classicisme à l’Art nouveau

Prochaine étape du voyage : Nancy.

Mon hôtel à Nancy : l’hôtel de Guise, situé au cœur de la vieille-ville historique de Nancy dans un bâtiment historique du 17e siècle. Les chambres affichent une décoration individuelle style Fragonard. (Réservez votre nuitée)

L'Hôtel de Guise à Nancy © French Moments

L’Hôtel de Guise à Nancy pour un séjour en Lorraine au printemps ! © French Moments

Quand on séjourne à Nancy, il y a des incontournables qu’il faut absolument visiter.

La place Stanislas, la place de la Carrière, la place d’Alliance, le parc de la Pépinière, les rues médiévales de la Ville-Vieille, le musée des Beaux-Arts

Mais cette visite s’est révélée tout à fait particulière. Pour deux raisons : la visite du musée de l’Ecole de Nancy et la découverte des somptueux salons de l’hôtel de ville.

J’ai profité de l’ouverture de la foire attractive de Nancy sur le Cours Léopold pour faire un tour de grande roue. La vue qu’on a de là-haut est spectaculaire !

Pensez donc, les toits de la ville, la cathédrale et, au loin, les tours de la basilique de Saint-Nicolas-de-Port. L’horizon est fermé par la chaîne des Vosges. Un arc-en-ciel fait son apparition. Que demander de plus ?!

Toul : cathédrale gothique, cloîtres et… cigognes !

Ancienne cité datant du temps des Romains (Tullum), Toul abrite des monuments historiques qui valent le détour.

Toul fait d’ailleurs partie des plus beaux détours de France !

La ville est ceinte de fortifications Vauban.

A l’intérieur de la vieille-ville se trouve la belle cathédrale gothique Saint-Etienne et son cloître, un des plus grands de France.

L’église Saint-Gengoult abrite elle aussi un cloître – un bijou d’art gothique tardif avec des soupçons d’art Renaissance.

Et puis, non loin de l’église, perché au-dessus d’une cheminée, se trouve un nid… de cigogne ! Habité de surcroît par un couple de cigognes blanches.

Toul Spring 2019 11 © French Moments

Le nid de cigogne à Toul … eh oui, c’est bien la Lorraine au printemps ! © French Moments

Le bon air de Toul les a manifestement conquises. Les échassiers au long bec n’ont pas senti le besoin de poursuivre leur envol jusqu’en Alsace !

Le Toulois et les mirabelliers en fleurs

Les Côtes de Toul abritent de fameux vignobles produisant le Gris-de-Toul. Mais on trouve également de vastes vergers de mirabelliers.

Un des temps forts du printemps en Lorraine est le fleurissement de ces arbres fruitiers.

Les mirabelliers en fleurs forment un spectacle magnifique. Une de ces choses qu’il faut voir au moins une fois lors d’une visite en Lorraine. Et avec un beau ciel bleu en toile fond, le photographe amateur que je suis était aux anges !

Sur les traces de Jeanne d’Arc à Vaucouleurs

Dernière étape du voyage avant de rejoindre la Savoie : le pays de Vaucouleurs.

Une petite incursion dans le département de la Meuse depuis Toul en passant par Charmes-la-Côte et Blénod-lès-Toul.

Vaucouleurs est une étape incontournable pour celles et ceux qui sont fans de Jeanne d’Arc… ou qui s’intéressent à son histoire.

Nous sommes à 20 km de Domrémy-la-Pucelle, le village qui a vu naître notre héroïne.

Une jeune bergère vint en mai 1428 à Vaucouleurs rencontrer le sieur Baudricourt, gouverneur de la ville, pour le convaincre de sa mission divine. Elle quitta la ville par la Porte de France le 23 février 1429 pour rencontrer le roi de France à Chinon.

Avant de rejoindre Toul, je souhaitais photographier un château situé à quelques kilomètres au nord de Vaucouleurs.

Son nom ? Gombervaux.

Il s’agit d’une maison-forte du 14e siècle reconnaissable à sa belle porte-donjon à créneaux. Des visites guidées y sont organisées en été… un joli site à découvrir au cœur de la campagne lorraine. Pour en savoir plus

Retour en Savoie par la Franche-Comté

A l’issue des 7 jours passés en Lorraine, ma visite s’est achevée par la traversée de la Franche-Comté.

Il faisait beau. J’en ai profité pour prendre quelques clichés en Haute-Saône et dans le Doubs.


Comment venir en Lorraine au printemps ?

Le saviez-vous ? La mise en service du TGV-Est en 2006 a considérablement réduit les temps de transport entre Paris et l’Alsace.

Le trajet le plus court entre Paris Gare de l’Est et Metz et Nancy dure 1h30.

Ce sont des durées de transport idéalement courtes pour s’offrir une petite escapade en Lorraine.

En revanche, si vous souhaitez explorer les villages et la campagne lorraine au printemps, il est fortement recommandé de venir en voiture (ou d’en louer une sur place).


Où dormir en Lorraine au printemps ?

Naviguez sur la carte ci-dessous pour découvrir tous les hébergements disponibles en Lorraine (d’après le site booking.com):


Booking.com

Vous pouvez également consulter la liste des hébergements et les sélectionner par types et par prix.


Un grand merci à la Lorraine !

Cette excursion en Lorraine a été rendue possible par les offices de tourisme de Nancy et Metz que je remercie pour leur chaleureux accueil.

Merci également à Lorraine Tourisme pour leur confiance, et aux offices de tourisme de Toul et Vaucouleurs pour les informations précieuses qu’ils m’ont données !

Enfin, je n’oublie Oriane, ma tante, qui a pris soin de moi pendant les jours de découverte du Toulois et de la Meuse.


Avez-vous aimé cet article sur la Lorraine au printemps ? Si c’est le cas, merci de le partager sur les réseaux sociaux (Facebook, twitter…) ! 🙂

Quelques épingles pour Pinterest ?

Metz au printemps © French Moments Nancy au printemps © French Moments La Lorraine au printemps © French Moments


Des liens affiliés présents dans cet article me permettent de toucher une commission sur les ventes. Ils sont sans aucun coût supplémentaire pour mes lecteurs et m’aident à entretenir ce blog !


 

Share.

About Author

Pierre a grandi en Alsace, Lorraine et Allemagne avant de s’établir en Australie. Passionné de la France et de sa culture, il a fondé French Moments, une organisation initialement basée à Sydney qui promeut notre beau pays au public anglophone. En 2014, il est revenu s’installer en Île de France avec son épouse Rachel et sa petite fille Aimée. Professeur d’économie et de management en BTS, Pierre est également formateur de français en langue étrangère et guide touristique à Paris.

Leave A Reply

*