La parade des oies et des cochons à l’Écomusée d’Alsace

0

Noémie, la gardeuse d’oies a beau exceller dans l’art de faire parader les oies, elle a fort à faire pour maintenir les cochons en place. Car la parade des oies et des cochons à l’Écomusée d’Alsace n’est pas une simple affaire… et c’est même une franche rigolade pour les visiteurs qui y assistent !


Après avoir flâné dans les ruelles de l’écomusée, nous nous sommes installés sur des bancs disposés autour de la place du village. Et pour ma part, je n’ai pas été déçue par les attractions proposées par les bénévoles de l’écomusée. Dimanche après dimanche, ces passionnés du patrimoine paysan alsacien racontent l’histoire de nos aïeux à l’aide de saynètes sensées raconter la vie telle qu’elle était autrefois.

À l’Écomusée d’Alsace © French Moments

La parade des oies et des cochons à l’Écomusée d’Alsace

Ainsi, ce dimanche là, nous avons fait la connaissance de Noémie, la gardeuse d’oies. Un gros bâton en main, elle fit faire un tour d’honneur à ses volatiles et nous montra avec quelle dextérité et quelle fermeté elle menait tout ce petit monde, non sans bruit, les oies aimant par-dessus tout cacarder bruyamment.

À l’Écomusée d’Alsace, Noémie et ses oies dociles © French Moments

À l’Écomusée d’Alsace et la parade des oies © French Moments

Puis, toujours sous la houlette de Noémie, vint le tour des cochons. Des gros, des petits, toute une famille porcine venue se donnait en spectacle en se bâfrant avidement de nourriture jetée à même le sol.

À table les cochons ! © French Moments

Lorsque Noémie estima qu’ils s’étaient suffisamment goinfrés, elle ordonna aux cochons, à l’aide de son bâton, qu’il était temps de rentrer dans l’enclos. On ne plaisante pas avec Noémie et tous comprirent que le festin était terminé et quittèrent en courant le centre de la place. Quoi de plus persuasif qu’un gros bâton !

Malgré tout, alors que Noémie s’affairait avec sa horde, un petit malin, certainement plus goinfre que les autres, échappa à sa vigilance et retourna vers l’objet de ses délices continuer son repas. S’ensuivit un match entre Noémie, la gardeuse d’oies et de cochons et le petit cochon têtu.

Un petit cochon récalcitrant osant défier Noémie © French Moments

Pour le plus grand bonheur des spectateurs, dans un premier temps, le petit cochon semblait l’emporter. Dès que Noémie le ramenait vers la sortie, il arrivait toujours à lui échapper pour retourner vers sa bonne pitance avec des grognements de plaisir. Un petit qui tient tête à un grand, ça fait toujours plaisir à voir et les spectateurs étaient aux anges. Ils riaient de plus belle devant l’obstination du petit cochon qui n’avait qu’un objectif : terminer son repas et tant pis pour Noémie si elle n’était pas d’accord ! Après tout, elle n’avait qu’à attendre que cochonnet soit rassasié.

Un petit cochon mené à la baguette ! © French Moments

Mais hélas pour notre vedette d’un moment, la raison du plus fort est souvent celle qui l’emporte et Noémie finit par avoir le dessus sur l’entêtement de cochonnet qui se retrouva fermement maintenu dans les bras de la belle qui le ramena vers les autres porcins.

La suite des aventures à l’écomusée avec l’intervention farfelue des pompiers

Cet article a été initialement publié sur www.frenchmomentsblog.com.

Share.

About Author

Marie-Christine a passé toute son enfance à Nancy en Lorraine puis a résidé à Metz et en Allemagne. Cette artiste en herbe est passionnée de peinture et a appris pendant de longues années à peindre sur bois et à l’aquarelle. Avec son mari Francis, ils ont sillonné une bonne partie des sentiers balisés des Hautes-Vosges pour leur plaisir et ont développé une excellente connaissance du Haut-Rhin. Actuellement, Marie-Christine et sa famille habitent dans le Sundgau.

Leave A Reply


*