Jojo le singe de la Pépinière de Nancy

0

En apprenant la nouvelle sur l’Internet, j’ai lancé à ma femme tout bonnement : « Tiens, Jojo est mort ! » Son visage est soudainement devenu blême. Car Jojo est aussi le surnom donné à notre petit neveu australien. J’ai vite compris que j’avais fait une bourde. Ma femme n’était effectivement pas au courant de l’existence d’un autre « Jojo ». Il s’agit de Jojo le singe de la Pépinière à Nancy.


Jojo le singe de la Pépinière

De sa cage, Jojo le singe de la Pépinière a vu défiler au moins trois générations de Nancéiens. Il était au centre d’une multitude de souvenirs chargés d’émotion. Jojo fut certainement le singe le plus célèbre de Lorraine. Celui qui était observé par les parents, leurs enfants et leurs grands-enfants au cours de leur promenade dominicale dans le parc.

Jojo le singe de la Pépinière

Jojo le singe de la Pépinière © MyLorraine.fr publié dans http://www.mylorraine.fr/article/jojo-ne-fera-plus-le-singe/10667/

Jojo le singe de la Pépinière était devenu une légende. À sa mort, des rumeurs s’étaient même propagées sur sa personne : « Est-ce vraiment ‘lui’ ? », ou « Est-il toujours vivant ? ». Certains croyaient à la conspiration : « Il a secrètement été remplacé par un autre singe à l’allure identique ».

Voyez-vous, Jojo le chimpanzé était une icône locale, la star de « la Pep’ ».


Une vie de chimpanzé en Lorraine

A sa mort le 20 février 2012, Jojo était devenu à 60 ans le singe en captivité le plus vieux d’Europe. Né en 1951 au Centrafrique, il avait été confié au zoo du parc de la Pépinière de Nancy en compagnie d’une guenon qui n’a pas survécu plus d’une année au climat lorrain.

En 1984, après un long veuvage, Jojo reçut la visite d’une autre amie guenon, Judith. Elle était devenue une pro du lancer d’excréments sur les visiteurs. Depuis sa mort intervenue en 2003, Jojo était resté seul dans son enclos.

Parc de la Pépinière Nancy

Le parc de la Pépinière à Nancy © French Moments


Un caractère de singe bien trempé !

Ce chimpanzé avait un sacré caractère et gagna vite l’affection des visiteurs du parc. Jojo était actif et réagissait à son entourage. Certains visiteurs ne se contentaient pas  seulement de lui lancer cacahuètes et autres friandises. Les témoignages que nous avons récoltés parlent de personnes qui tendaient au singe une cigarette allumée qu’il allait ensuite fumer nonchalamment devant une foule amusée. D’autres racontent qu’il buvait de l’eau pour ensuite la recracher à la figure des visiteurs assemblés derrière ses barreaux. Les enfants répondaient par des cris et des rires. En d’autres occasions, il s’approchait au plus près de la foule, puis se retournait pour leur montrer avec grande fierté son derrière.

Jojo le singe de la Pépinière

Jojo le chimpanzé © Jean-Baptiste Foliguet publié dans http://www.estrepublicain.fr/videodiap/2012/02/21/hommage-a-jojo-vos-plus-jolies-photos?image=B4A4453C-BB98-47D2-A973-14AC9F7552E8#galery


Jojo le singe : on s’en souviendra

Depuis quelques années, le singe vieillissant vivait dans un box chauffé. Grâce à un régime de fruits, de légumes et de yaourts bifidus, il était resté en bonne santé. Emporté par un ulcère, la Ville de Nancy a décidé de confier sa dépouille à un taxidermiste. Ainsi, Jojo rejoindra ses anciens camarades du zoo : Judith, les ours Stanislas et Cora, tous empaillés au musée aquarium de Nancy.

Les Nancéiens ont réagi à chaud à l’annonce de la mort de Jojo. Le journal local L’Est Républicain a publié plusieurs articles le concernant dans sa rubrique « faits divers ». Ainsi, l’afflux de commentaires sur le site internet, la page facebook et le compte twitter du journal a entraîné des records de fréquentation. Evoquant les souvenirs que le singe a laissés dans la mémoire des habitants, le journal a interviewé plusieurs visiteurs. Ceux-ci sont ressortis de son enclos vide la mine dépitée. Témoignages :


Réactions de Nancéiens

Paulo se désole : « Je venais le voir lorsque j’avais huit ans. Il attendait que les curieux passent et s’amusait à les arroser en un long jet d’eau depuis sa bouche ». Paulo est ensuite venu avec son fils, et aujourd’hui à 63 ans, il venait avec son petit-fils.

« Ça me fait mal au cœur », confie Aurore en larmes, venue avec son compagnon et sa mère pour perpétuer le rituel de son enfance. « C’est un choc, je le revois, toujours assis, à lancer de l’eau. »

Inès réagit : « Il y en aura un autre, maman ? ». Une mère lance à son ado : « Tu n’as qu’à postuler ! »

La Cité des Ducs de Lorraine n’accueillera plus de nouveaux chimpanzés, Jojo ayant été le premier et le dernier de la Pépinière. Les Nancéens pleurent ainsi Jojo qui ne fera plus le singe !

Jojo le singe de la Pépinière

Jojo le chimpanzé © Photo d’archives Est Républicain publié dans http://www.estrepublicain.fr/fil-info/2012/02/20/nancy-jojo-n-est-plus?image=3CB6880B-0926-4351-A078-A7E2765D9223#galery

Cet article a été initialement publié sur www.frenchmomentsblog.com.

Share.

About Author

Pierre a grandi en Alsace, Lorraine et Allemagne avant de s’établir en Australie. Passionné de la France et de sa culture, il a fondé French Moments, une organisation initialement basée à Sydney qui promeut notre beau pays au public anglophone. En 2014, il est revenu s’installer en Île de France avec son épouse Rachel et sa petite fille Aimée. Professeur d’économie et de management en BTS, Pierre est également formateur de français en langue étrangère et guide touristique à Paris.

Leave A Reply

*