Pierre
  • Home
  • Blog
  • Le grès des Vosges : pierre emblématique de Rhénanie

Savez-vous ce qu’ont en commun la cathédrale de Strasbourg, le Lion de Belfort, le château du Haut-Kœnigsbourg, l’hôtel des postes de Metz et la cathédrale impériale de Spire ? Le grès des Vosges !

Matériau emblématique de l’Alsace et de la Rhénanie supérieure, on retrouve le grès rose dans les paysages des Vosges du Nord et sur les façades de nombreux édifices telle la célèbre cathédrale de Strasbourg. En effet, la couleur rose ou rouge et son grain très fin en fait une admirable pierre de construction. Laissons-nous guider par l’exploration des gisements de grès et sa présence sur les plus beaux monuments d’Alsace et d’ailleurs !

 

Le grès, c’est quoi ?

D’après Wikipedia, le grès est une roche sédimentaire détritique, issue de l’agrégation de grains de taille majoritairement sableuse (0,063 mm à 2 mm) et consolidé lors de la diagenèse.

Les grains constituant le grès sont issus de l’érosion de roches préexistantes qui déterminent en grande partie sa composition, principalement du quartz et du feldspath.

En allemand, le grès des Vosges est connu sous le nom de Buntsandstein, qui signifie grès coloré (bunter Sandstein). Dès 1835, l’expression fut traduite en français par grès bigarré ou Trias inférieur.

 

Tout s’explique par l’étymologie !

Le mot grès dériverait du bas latin gressius, gresum, du haut allemand griez, grioz, et de l’allemand moderne gries qui signifient « sable, gravier ».

Ainsi, on appelle l’équivalent non consolidé du grès… le sable !

 

Le grès rose des Vosges

Grâce à leurs configurations géologiques contrastées, l’Alsace et la Lorraine possèdent une grande variété de matériaux. On peut citer les granites, schistes, calcaires et argiles.

Tous ces matériaux sont utilisés depuis longtemps dans la construction.

Toutefois, l’Alsace a fait usage d’un matériau caractéristique de la région : le grès des Vosges.

  • Le grès rose se retrouve dans les Vosges, en particulier au nord de Barr. Il s’agit surtout d’une pierre caractéristique des Vosges du Nord. Vous la reconnaitrez facilement sur les rochers aux formes pittoresques et dans les châteaux-forts en ruines.
  • Cependant, quelques gisements de grès rose apparaissent dans le Haut-Rhin, notamment sur les collines sous-vosgiennes entre Guebwiller et Colmar, dans la vallée de Munster et à l’est de Ribeauvillé.
  • Versant lorrain, dans le département des Vosges, le grès rose affleure entre Epinal et Saint-Dié-des-Vosges.
découvrir Sigolsheim
La façade de l’église de Sigolsheim en grès des Vosges © French Moments

 

Les Deux Vosges !

On a coutume de différencier les Vosges en deux parties :

  • Les Vosges cristallines, formées en majeure partie de granite. Ce sont les Hautes-Vosges dont les cimes arrondies prennent souvent le nom de “ballons”.
  • Les Vosges gréseuses, au nord de la Bruche. C’est le domaine du grès rose vosgien, au grain très fin. L’érosion a fait son travail pour leur donner des formes souvent imprévues, mais toujours pittoresques (barres et pitons rocheux). Depuis les temps anciens, l’homme a utilisé ces assises naturelles pour y dresser des forteresses dont les murs font corps avec la roche.
Escapade dans le Bas-Rhin
Falaise en grès rose près du Fleckenstein © French Moments

 

Le grès des Vosges du Nord

Les paysages des Vosges du Nord ont pour caractéristique la présence de barres rocheuses proches des sommets. Ici, le grès favorise l’émergence de reliefs abrupts et d’éperons rocheux et d’affleurements.

Les sols sont acides, sableux, filtrants et secs, forçant la végétation à s’adapter. Ainsi, seuls croissent le pin sylvestre et quelques feuillus comme le chêne sessile.

Château de Lœwenstein © Jessie Emslie - licence [CC BY-SA 2.0] from Wikimedia Commons
Paysage typique des Vosges du Nord © Jessie Emslie – licence [CC BY-SA 2.0] from Wikimedia Commons

L’affleurement de grès se rencontre notamment le long des routes de fond de vallée ou sous forme de bloc émergeant aux sommets. Ces petites falaises révèlent l’étonnante couleur rosée du sous-sol. Elles donnent une ambiance « montagne » aux Vosges du Nord dont les plus hauts sommets ne dépassent pas 600 mètres.

 

Quand les ruines des châteaux se confondent avec la roche

Les grands monuments touristiques des Vosges du Nord ont été construits en grès rose. Ce sont surtout les ruines pittoresques des châteaux dressés sur des escarpements rocheux qui contribuent à l’image de carte postale de la région.

Les couleurs des pierres taillées dans le grès et les saillies des murs en ruine ont suscité depuis le 19e siècle un intérêt touristique. A découvrir : les châteaux de Fleckenstein, Hohenbourg, Lichtenberg, Lutzelhardt, Windstein.

Châteaux-forts d'Alsace Lichtenberg
Le chateau du Lichtenberg © Getüm – licence [CC BY-SA 2.0 de] from Wikimedia Commons

A voir aussi le site de Graufthal. Les fameuses maisons troglodytes du hameau, blanchies à la chaux, sont dominées par un énorme escapement de grès, tel un bastion gigantesque.

Escapade dans le Bas-Rhin
Les maisons troglodytes de Graufthal © French Moments

 

Le grès dans le Palatinat

Les Vosges du Nord ne s’arrêtent pas à la frontière franco-allemande comme par magie !

Le massif se prolonge en Allemagne sous le nom de Pfälzerwald  (en français : la forêt palatine). Le massif transfrontalier forme la réserve de biosphère des Vosges du Nord-Pfälzerwald, reconnue par l’Unesco en 1998.

Carte de la biosphère Vosges du Nord - Pfälzerwald © GH-NC - licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons
Carte de la biosphère Vosges du Nord – Pfälzerwald © GH-NC – licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons

Sans surprise, la composition géologique de la forêt palatine est identique à celle des Vosges du Nord, à savoir la présence de grès rose (en allemand : Buntsandstein). Elle explique l’importance du couvert forestier sur les deux territoires, dominé par trois essences : le pin sylvestre, le hêtre et le chêne sessile.

Quelques sites à découvrir dans la Forêt palatine :

 

La région de Dahn

Les formations rocheuses du Dahner Felsenland (la région de Dahn) sont très prisées des touristes et randonneurs :

  • le fameux Teufelstisch (la table du diable) près de Hinterweidenthal, sorte de champignon rocheux haut de 14 mètres,
  • le Jungfernsprung, 
  • le Hochstein, 
  • les deux tours rocheuses Braut et Brautigam et
  • le récif rocheux de Lammerfelsen
  • l’Altschlossfelsen près de la frontière franco-allemande

Teufelstisch © Frédéric Haag - licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons
Le rocher célèbre du Teufelstisch © Frédéric Haag – licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons
Jungfernsprung © Rüdiger - licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons
Les rochers de Jungfernsprung © Rüdiger – licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons
Altschlossfelsen © H. Zell - licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons
Le site de l’Altschlossfelsen © H. Zell – licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons
 

Dans la région d’Annweiler

  • l’Asselstein, 
  • le Luger Friedrichsfels, 
  • le Hundsfels et 
  • le Rödelstein près de Vorderweidenthal
Asselstein Annweiler am Trifels © Steffen 962 - licence [CC0] from Wikimedia Commons
Le rocher de l’Asselstein à Annweiler am Trifels © Steffen 962 – licence [CC0] from Wikimedia Commons

 

Le grès de la Forêt-Noire

Pendant oriental des Vosges, le massif de la Forêt-Noire en Allemagne possède également des gisements de grès bigarré qui ont été utilisés dans la construction de nombreux monuments sur la rive droite du Rhin (château d’Heidelberg, cathédrale de Fribourg-en-Brisgau…)

 

L’exploitation du grès des Vosges

Les roches de grès vosgiens (en particulier le grès bigarré) ont été exploitées depuis l’Antiquité pour leurs excellentes propriétés.

Aujourd’hui, 17 carrières vosgiennes extraient près de 200 000 tonnes de grès. Puis la pierre est façonnée par 7 exploitants regroupés au sein de l’Union des producteurs de grès des Vosges.

Grâce à un clivage aisé, les hommes ont construit dans la région de Rhénanie supérieure des édifices de prestige. Ce sont des cathédrales, des églises, des châteaux ou des ponts. Petit aperçu…

 

Le grès des Vosges dans les châteaux et palais

Le grès vosgien a largement été utilisé comme matériau de construction des châteaux forts

Le château du Haut-Kœnigsbourg

Château du Haut-Kœnigsbourg © French Moments
Vue aérienne du château du Haut-Kœnigsbourg© French Moments

 

Les châteaux en ruines des Vosges du Nord et du Pfälzerwald (Fleckenstein en France ; Trifels en Allemagne)

Fleckenstein Châteaux-forts d'Alsace
Les ruines du Fleckenstein dans les Vosges du Nord © French Moments
Trifels © N-nrg - licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons
Le Trifels © N-nrg – licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons

 

Le splendide château des Rohan à Saverne

Château des Rohan à Saverne © French Moments
Château des Rohan à Saverne © French Moments

 

Le château du Haut-Barr à Saverne

Château du Haut-Barr © French Moments
L’éperon rocheux du château du Haut-Barr © French Moments

 

Le vieux château d’Epinal

Château d'Epinal © French Moments
Le château d’Epinal © French Moments

 

Le grès des Vosges dans les cathédrales et églises

Le grès rose des Vosges se retrouvent dans de nombreux sanctuaires d’Alsace et de Lorraine.

 

En Lorraine

La cathédrale de Saint-Dié-des-Vosges

Grès des Vosges - Cathédrale de Saint-Dié-des-Vosges © Florian Pépellin - licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons
La façade en grès des Vosges de la Cathédrale de Saint-Dié-des-Vosges © Florian Pépellin – licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

 

Les abbayes de Senones, de Moyenmoutier et d’Etival-Clairefontaine

Grès des Vosges - Abbaye de Moyenmoutier © Ji-Elle - licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons
L’Abbaye de Moyenmoutier © Ji-Elle – licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons

 

La basilique Saint-Maurice à Epinal

Epinal - Basilique Saint-Maurice © French Moments
Vue d’ensemble de la basilique Saint-Maurice © French Moments

 

L’église Saint-Quirin

Le village de Saint-Quirin
Le village de Saint-Quirin (photo : domaine public)

 

La chapelle sur la roche de Dabo

Le Rocher de Dabo © Gzen92 - licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons
Le Rocher de Dabo © Gzen92 – licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons

 

L’église Saint-Jacques de Lunéville

Autour de Nancy - Eglise Saint-Jacques de Lunéville © French Moments
L’église Saint-Jacques de Lunéville © French Moments

 

En Alsace

La cathédrale de Strasbourg

Place de la Cathédrale de Strasbourg
Détail de la façade en grès des Vosges de la cathédrale de Strasbourg © French Moments
Cathédrale de Strasbourg
La flèche de la cathédrale de Strasbourg © French Moments
Place de la Cathédrale de Strasbourg
La façade de la cathédrale de Strasbourg © French Moments

 

L’église Saint-Pierre le Jeune de Strasbourg

Saint-Pierre-le-Jeune Strasbourg
L’église Saint-Pierre-le-Jeune © French Moments

 

Et, de l’autre côté de la rivière Ill, l’église catholique Saint-Pierre-le-Jeune à Strasbourg

Eglise Saint-Pierre le Jeune Catholique Strasbourg © French Moments
Eglise Catholique Saint-Pierre le Jeune, Strasbourg © French Moments

 

L’église Saint-Thomas à Strasbourg

Petite France, Strasbourg
Église Saint-Thomas. Quartier de la Petite France © French Moments

 

L’église Saint-Paul dans le quartier impérial de Strasbourg

Strasbourg rivière Ill
L’église protestante Saint-Paul à Strasbourg dresse ses deux tours au-dessus de la rivière Ill © French Moments

 

L’église Sainte-Foy à Sélestat

Eglise Sainte-Foy, Sélestat © French Moments
L’église Sainte-Foy de Sélestat © French Moments

 

L’abbaye du Hohenberg au Mont-Sainte-Odile

Mont Sainte-Odile © French Moments
Mont Sainte-Odile © French Moments

 

L’église de Rosheim

Autour de Strasbourg - l'église romane de Rosheim © French Moments
Autour de Strasbourg – l’église romane de Rosheim © French Moments

 

L’abbaye de Murbach

Murbach © French Moments
L’abbaye de Murbach © French Moments

 

L’église de Gueberschwihr

La façade de l'église Saint-Pantaléon © French Moments
La façade de l’église Saint-Pantaléon © French Moments

 

Les églises de Guebwiller : Saint-Léger et Notre-Dame

Eglise Saint-Leger à Guebwiller © Ralph Hammann - licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons
Eglise Saint-Leger à Guebwiller © Ralph Hammann – licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons
Eglise Notre-Dame de Guebwiller © Ralph Hammann - licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons
Eglise Notre-Dame de Guebwiller © Ralph Hammann – licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons
 

Le temple Saint-Etienne à Mulhouse

Le Temple Saint-Etienne de Mulhouse © French Moments
Le Temple Saint-Etienne de Mulhouse © French Moments

 

L’église abbatiale de Marmoutier

Marmoutier © French Moments
L’église romane de Marmoutier © French Moments

 

L’église abbatiale de Wissembourg

La tour de la croisée du transept de l'abbatiale de Wissembourg © French Moments
La tour de la croisée du transept de l’abbatiale de Wissembourg © French Moments

 

Les églises de Neuwiller-lès-Saverne : Saint-Adelphe et l’abbatiale Saints-Pierre-et-Paul

Escapade dans le Bas-Rhin
L’abbatiale Saints-Pierre-et-Paul à Neuwiller-les-Saverne © French Moments
Autour de Strasbourg - L'église Saint-Adelphe à Neuwiller-lès-Saverne © French Moments
L’église Saint-Adelphe à Neuwiller-lès-Saverne © French Moments

 

La cathédrale Saint-Christophe de Belfort

Cathédrale de Belfort © French Moments
La façade néo-classique de la Cathédrale de Belfort © French Moments

 

Le grès des Vosges fut aussi utilisé pour les sculptures religieuses en Alsace, notamment romanes :

église Sainte-Croix de Kaysersberg
Le tympan de l’église Sainte-Croix de Kaysersberg © French Moments
église Sainte-Croix de Kaysersberg
Détail du tympan de l’église Sainte-Croix de Kaysersberg : l’autoportrait du sculpteur Conradus © French Moments
Le portail roman de l'église d'Andlau © French Moments
Le portail roman de l’église d’Andlau © French Moments
Fontaine de Sainte-Richarde © French Moments
Fontaine de Sainte-Richarde à Andlau © French Moments

 

 

En Allemagne

La cathédrale impériale de Spire

La cathédrale de Spire © Shesmax - licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons
La cathédrale de Spire © Shesmax – licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons

 

L’église protestante Stiftskirche à Landau in der Pfalz

La Stiftskirche de Landau in der Pfalz © Tilman2007 - licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons
La Stiftskirche de Landau in der Pfalz © Tilman2007 – licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons

 

La collégiale Stiftskirche à Neustadt an der Weinstrasse

Stiftskirche Neustadt © AnRo0002 - licence [CC0] from Wikimedia Commons
La Stiftskirche de Neustadt © AnRo0002 – licence [CC0] from Wikimedia Commons

 

Le grès rose des Vosges dans les autres monuments

On retrouve l’utilisation du grès rose des Vosges dans les sites suivants :

Le “mur païen” du Mont Sainte-Odile. L’enceinte mystérieuse longue de 11 kilomètres est formée de blocs de grès.

Mur Païen du Mont Sainte Odile © Dietrich Krieger - licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons
Mur Païen du Mont Sainte Odile © Dietrich Krieger – licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

 

De nombreux remparts médiévaux et portes de ville en Alsace

Autour de Strasbourg - la porte des Sorcières à Châtenois © French Moments
Autour de Strasbourg – la porte des Sorcières à Châtenois © French Moments
Remparts de Bergheim
L’enceinte de Bergheim (flanc nord) © French Moments

 

L’hôtel de ville de Wissembourg

La place de la République à Wissembourg © French Moments
La place de la République à Wissembourg © French Moments

 

L’Aubette qui longe la place Kléber de Strasbourg

Place Kléber
L’Aubette © French Moments

 

La gare centrale de Strasbourg

Gare de Strasbourg © French Moments
La gare de Strasbourg à Noël © French Moments

 

La gare de Mulhouse

La façade en grès des Vosges de la Gare de Mulhouse © French Moments
La façade en grès des Vosges de la Gare de Mulhouse © French Moments

 

La citadelle et le Lion de Belfort

Lion de Belfort © French Moments
Le Lion de Belfort sous la citadelle © French Moments

 

La Citadelle de Bitche (Moselle)

Citadelle de Bitche © V.degouy - licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons copy
La Citadelle de Bitche © V.degouy – licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons

 

L’hôtel des postes et plusieurs bâtiments du quartier impérial de Metz

Hôtel des Postes, Metz © French Moments
Hôtel des Postes, Metz © French Moments
8 Rue François de Curel, Metz © French Moments
8 Rue François de Curel à Metz © French Moments
Place Raymond Mondon, Metz © French Moments
La maison de la fédération des corporations, place Raymond Mondon © French Moments

 

La maison des marchands à Lunéville

La façade en grès des Vosges de la maison des marchands à Lunéville © French Moments
La façade en grès des Vosges de la maison des marchands à Lunéville © French Moments

 

Le grès des Vosges dans les maisons alsaciennes

Le grès dur et étanche a souvent été utilisé comme fondations et soubassements des maisons alsaciennes. On le retrouve également dans les appuis de fenêtres, les seuils de portes, les encadrements de fenêtres, les linteaux, les acrotères ou les marches d’escaliers.

Portes cochère et piétonne à Beblenheim © French Moments
Portes cochère et piétonne en grès des Vosges à Beblenheim © French Moments

 

Il est particulièrement visible dans les maisons à colombages du vignoble alsacien et de l’Outre-Forêt.

L'Hôtel de Ville de Kaysersberg
L’oriel de l’Hôtel de Ville de Kaysersberg © French Moments
Hôtel de Ville de Kaysersberg
Une gargouille de l’Hôtel de Ville de Kaysersberg © French Moments
Inscription murale d'une maison alsacienne à Kaysersberg © French Moments
Inscription murale en grès d’une maison alsacienne à Kaysersberg © French Moments
Le balai de Sorcière, Riquewihr © French Moments
Le balai de Sorcière, Riquewihr © French Moments
Maison vigneronne à Kientzheim © French Moments
Maison vigneronne à Kientzheim avec soubassement en grès – remarquez les jardinières aussi en grès ! © French Moments
Curiosités de Colmar
Détail de l’oriel en grès de la Maison des Têtes à Colmar © French Moments

 

A Bergheim comme dans plusieurs autres localités du vignoble alsacien, la fontaine est en grès des Vosges…

Bergheim © French Moments
Place du marché © French Moments

 

… ainsi que le célèbre Lack’mi qui montre son derrière aux passants depuis le moyen-âge !

Le Lack'mi de Bergheim © French Moments
Le Lack’mi de Bergheim © French Moments

 

Ponts en grès rose des Vosges

  • De nombreux ponts reliant la Grande Île de Strasbourg sont en grès rose vosgien (dont le fameux pont du Corbeau).
  • Le pont Stanislas à Mirecourt (département des Vosges) qui franchit le Madon depuis sa reconstruction en grès de 1747.
  • Le pont fortifié de Kaysersberg, ouvrage militaire du 16e siècle unique en Alsace.
  • Le Pont de la Caille entre Annecy et Genève en Haute-Savoie (1839) fut construit avec une pierre calcaire blanchâtre. Toutefois, il comprend un peu de grès des Vosges depuis sa restauration en 2007.
pont fortifié de Kaysersberg
Le pont fortifié de Kaysersberg au printemps © French Moments

 

Le grès de la Forêt-Noire

En Allemagne, il peut-être difficile de connaître la provenance des grès utilisés dans la construction des édifices car les constructeurs de la plaine du Rhin avaient accès à deux gisements :

  • les Vosges du Nord-Pfälzerwald
  • la Forêt-Noire

En général, toutes les constructions situées sur la rive droite du Rhin ont utilisé le grès bigarré de la Forêt-Noire. C’est le cas notamment de monuments célèbres :

La cathédrale de Bâle (Suisse)

Basel © Robert Hausmann - licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons
La ville de Bâse sur les bords du Rhin © Robert Hausmann – licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

 

L’hôtel de ville de Bâle (Suisse)

L'hôtel de ville Renaissance de Bâle © GabrielleMerk - licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons
L’hôtel de ville Renaissance de Bâle © GabrielleMerk – licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons

 

La cathédrale de Fribourg-en-Brisgau

Fribourg-en-Brisgau Cathedrale © H. Helmlechner - licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons
Vue générale de Fribourg-en-Brisgau et s cathédrale © H. Helmlechner – licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons

 

Le château de Rastatt

Rastatt Schloss © Gerd Eichmann - licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons
Le Rastatt Schloss © Gerd Eichmann – licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons

 

Le palais des Princes-évêques de Spire à Bruchsal

Bruchsal Schloss © Tilman2007 - licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons
Bruchsal Schloss © Tilman2007 – licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons

 

Le château d’Heidelberg

Heidelberg Schloß © Pumuckel42 - licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons
Le Heidelberg Schloß © Pumuckel42 – licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

 

La cathédrale impériale de Francfort-sur-le-Main

La cathédrale impériale de Francfort © Mylius - licence [GFDL 1.2] from Wikimedia Commons
La cathédrale impériale de Francfort © Mylius – licence [GFDL 1.2] from Wikimedia Commons

 

Bonus : le grès des Vosges à Paris

A ma connaissance, un seul édifice parisien a incorporé du grès des Vosges. Il s’agit de l’église Sainte-Odile (17e arrondissement), édifiée pour accueillir les Alsaciens de Paris. Achevé en 1946, le bâtiment fut conçu entièrement en béton armé. Cependant, sa couleur rosée indique l’ajout de fragments et de plaques de grès des Vosges sur la façade.

L'église Sainte Odile Paris © Mbzt - licence [CC BY 3.0] from Wikimedia Commons
L’église Sainte Odile Paris © Mbzt – licence [CC BY 3.0] from Wikimedia Commons

 

Le grès des Vosges: pour en savoir plus

Cet article fait partie du rendez-vous interblogueurs #EnFranceAussi, une belle initiative de Sylvie du blog Le coin des Voyageurs. Ce mois-ci, le thème choisi par Annabelle du blog Matante A est « Vieilles pierres ». Découvrez les articles de ma participation à l’événement en cliquant sur le lien ici !

 

Les exemples de constructions à partir de grès rose des Vosges ne représentent qu’une infime partie des bâtiments et édifices existants en Alsace et Lorraine. Si vous en connaissez d’autres qui mériteraient d’être mentionnés dans cet article, écrivez leur nom dans les commentaires ci-dessous !

 

Le grès des Vosges sur Pinterest

A épingler sur Pinterest pour ne pas oublier le grès des Vosges !

Grès des Vosges Pinterest © French Moments

A propos de l'auteur

Pierre a grandi en Alsace, en Lorraine et en Allemagne avant de s’établir en Australie. Passionné de la France et de sa culture, il a fondé French Moments, une organisation initialement basée à Sydney qui promeut notre beau pays au public anglophone. En 2014, il est revenu s’installer en Europe avec son épouse Rachel et sa petite fille Aimée. Professeur d’économie et de management en BTS, Pierre est également formateur de français en langue étrangère et guide touristique. Après avoir résidé quelques années en Ile de France et en Savoie, il promeut aujourd'hui la France depuis l'East Sussex en Angleterre.

Articles similaires

Laissez un commentaire !

    • Merci beaucoup Jocelyne, je devrais effectivement ajouter la collégiale Saint-Martin dans l’article pour son grès jaune des Vosges !!!

  • Bonjour Pierre,
    Merci pour cet intéressant document sur le grès des Vosges. Etant de la région, j’y ai découvert de magnifiques sites et j’ignorais totalement certaines merveilles du Palatinat !!!
    Je t’envoi en direct 2 vues de l’église de Badenweiler au vu de la couleur des pierres, elle a certainement été édifiée en grès.
    Merci encore pour tes envois qui sont toujours forts intéressants et permettent de découvrir ou redécouvrir nos belles régions..
    Paul

    • Merci Paul. Oui, l’église de Badenweiler, c’est du pur grès rose… de la Forêt-Noire ! Magnifique comme beaucoup d’églises de la région 🙂

  • Bonjour Pierre,

    Votre article sur le grès m’a passionnée. Il me reste beaucoup de choses à découvrir.
    Annie L.
    PS: du grès rose à Obernai aussi pour l’église, la synagogue …..

  • Ce gré rose est vraiment une caractéristique de l’Alsace, on en trouve partout et j’ai beaucoup aimé. Je ne savais pas qu’il y en avait aussi en Allemagne et en Suisse. J’aimerais vraiment aller voir les formations de la région de Dahn. Merci Pierre pour cet article très complet.

  • Le gré est vraiment une pierre emblématique des Vosges, c’est grâce à elle qu’on a pu construire de si beaux monuments. Merci pour la balade, et bon 1er mai.

  • Bonjour Pierre,
    Excellent article où l’on apprend et voit d’innombrables de nos monuments du « Bassin du Rhin Supérieur » édifiés en ce beau grès rose à rouge. Comme précisé dans un des commentaires, il serait également intéressant de parler de la « Pierre jaune », celle de Jaumont en Moselle (carrière au Sud-ouest de Metz) et celle de Rouffach, ces deux pierres ont beaucoup de ressemblance et peuvent dans certains cas s’utiliser indifféremment dans le cas de restauration de monument. Amicalement, Georges.

  • Ces châteaux en grès rose des Vosges sont magnifiques. Et j’apprends que le château de Heidelberg que j’ai visité l’est aussi. Que de monuments construits en grès rose.

    • En effet, dans le nord de l’Alsace et en Allemagne rhénane, les bâtiments non construits en grès sont l’exception à la règle !

  • Quel article intéressant! En plus, je devrais aller dans les Vosges au cours de la prochaine année et je découvre de superbes bâtiments grâce à cet article!

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}


    Transparence : Certains articles et pages du blog peuvent contenir des liens affiliés ou sponsorisés. Si vous planifiez un voyage, l’utilisation de ces liens nous aide à faire fonctionner le site et l’absence de publicité. Il n’y a aucun coût supplémentaire pour vous. Tout ce que vous avez à faire est de cliquer sur le lien et toute réservation que vous faites est automatiquement suivie. Nous vous remercions de votre soutien !

    INSCRIVEZ-VOUS A LA NEWSLETTER ET RECEVEZ L'EBOOK

    ALSACE & LORRAINE : 120 idées de destinations

    >