Eze : mini-guide découverte du village perché

26

Ma première visite à Eze m’a véritablement émerveillé. Jeune adolescent, je me souviens de la vue imprenable du village perché surplombant la mer d’un bleu profond. En effet, cette localité offre une vue imprenable sur les montagnes qui tombent à pic dans la Méditerranée. Avec ses maisons serrées les unes aux autres et agrippées à la roche, Èze est véritablement l’une des stations les plus célèbres de la Côte d’Azur. J’ai le plaisir de vous présenter un guide du village médiéval. Si vous avez des informations supplémentaires à ajouter à cet article, veuillez laisser un commentaire en bas de l’article.

Planifiez votre voyage à Eze et ses environs !

  • 🙋 Obtenez le PASS CÔTE D’AZUR et faites votre choix parmi plus de 100 expériences incroyables !
  • 🚁 Obtenez des vues aériennes époustouflantes de la Principauté de Monaco lors d’un vol en hélicoptère et déjeuner à Monaco.
  • 🚐 Partez pour une excursion de 5 h à Eze, Monaco et Monte-Carlo au départ de Nice
  • 🗺 Téléchargez la carte touristique d’Eze (en Jpg)
  • ℹ︎ Visitez le site de l’office de tourisme
  • 🚻 Les toilettes publiques sont situées près de la mairie (Mairie & Poste) et près de l’église Notre-Dame de l’Assomption.
  • 🚗 Garez-vous à l’entrée du vieux centre médiéval : Place Fighiera ou Place de la Colette (parking payant).
  • 🏨 Trouvez les meilleurs hébergements à Eze et dans la région sur Booking.com ou naviguez sur la carte ci-dessous :



Booking.com

Eze © Jean Pierre Lozi - licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

Èze © Jean Pierre Lozi – licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons


Eze : une situation privilégiée

Eze occupe un site magnifique entre Nice et Monaco. Le village est une étape importante sur les routes de la Corniche, à une altitude de 426 m au-dessus du niveau de la mer. L’entrée du village perché se trouve sur la Moyenne Corniche (D6007).

Eze Situation Map

La vue d’Eze est des plus surprenantes lorsqu’on vient de la route M6007 à Nice. On aperçoit le château en ruine sur son nid d’aigle. Puis un tunnel taillé dans la roche mène à un viaduc que l’on traverse avant d’arriver au village.

L'arrivée à Eze. Photo: @spritzphotos via Twenty20

L’arrivée à Eze. Photo: @spritzphotos via Twenty20

Les habitants d’Eze

La population s’élève à environ 3 000 habitants : les Ézasques.

Eze a accueilli un certain nombre de célébrités depuis le siècle dernier : Charlie Chaplin, Francis Blanche, Bono, Walt Disney, la Princesse Antoinette de Grimaldi…

Ainsi, c’est à Eze que The Edge, guitariste principal du groupe U2, s’est marié en 2002.

Les 3 quartiers d’Eze

La commune d’Eze est composée de trois principales zones urbaines :

  • le village perché au sommet de la colline,
  • Èze-sur-Mer, sur la côte méditerranéenne,
  • et entre les deux, une zone résidentielle avec des villas: Saint-Laurent-d’Èze.

Le palindrome d’Eze

Curieusement, avec quelques autres villes et villages, Èze forme un palindrome, c’est-à-dire un nom qui se lit de la même façon à l’endroit et à l’envers :

  • Callac (Côtes-d’Armor),
  • Laval (Mayenne),
  • Noyon (Oise),
  • Sarras (Ardèche),
  • Senones (Vosges),
  • et Serres (Hautes-Alpes).
Eze © Geir Hval - licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons

Èze © Geir Hval – licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons

La devise d’Èze

La devise d’Èze est “Isis Moriendo Renascor” (en mourant, je renais) et son emblème représente un phénix perché sur un os.


Eze: un peu d’histoire pour comprendre le site

Eze © Toby 87 - licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

Èze © Toby 87 – licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

L’Antiquité

On pense que des tribus celtes-ligures ont d’abord peuplé les environs d’Èze vers 2000 avant J.-C.. Les plus anciennes traces d’occupation humaine ont été trouvées au Mont-Bastide, à l’ouest du village perché. Les Romains ont ensuite colonisé la région. La première mention du site remonte au 2e siècle de notre ère, dans l’itinéraire d’Antonin.

Vieille gravure du village d'Eze

Vieille gravure du village

Au moyen-âge

Au 8e siècle, la région côtière n’était pas sûre pour la population qui a préféré se réfugier plus haut, sur l’éperon rocheux. Celui-là même qui occupe aujourd’hui le village perché. La menace vint des Maures qui occupèrent Èze pendant quelque 80 ans avant que Guillaume de Provence ne les chasse en 973.

En 1388, Èze et le Comté de Nice deviennent une possession de la Maison de Savoie.

La proximité du village avec Nice, en plus de sa position stratégique de nid d’aigle commandant le littoral méditerranéen, a valu au village quelques moments difficiles.

Par exemple, en 1543, des troupes françaises et turques s’emparent d’Èze sous le commandement de Barberousse. A cette époque, le roi François Ier et son allié Soliman le Magnifique menaient la guerre contre Charles Quint et la Maison de Savoie.

Les temps modernes

Puis en 1706 lors de la guerre de succession d’Espagne, Louis XIV ordonna le démantèlement de ses fortifications et de son château, de même que pour le château de Nice.

Eze et la baie de Saint-Jean

Eze et la baie de Saint-Jean

Après les guerres napoléoniennes, Èze fut intégré au royaume de Piémont-Sardaigne.

En 1860, Èze vota à l’unanimité son rattachement à la France par référendum, comme l’ensemble du comté de Nice.

Eze est devenue française en 1860. Photo @sophia via Twenty20

Eze est devenue française en 1860. Photo @sophia via Twenty20

La localité a commencé à devenir une attraction touristique avec l’arrivée du chemin de fer entre Nice et Menton.


Le village perché d’Èze

Eze. Photo: Jimi Magic (Public Domain)

L’incroyable site du village perché. Photo: Jimi Magic (Public Domain)

L’écrivaine française George Sand a joliment décrit Eze :

C’est bien réellement une féerie que le panorama de la corniche… Les ruines d’Èze, plantées sur un cône de rochers avec un merveilleux pain de sucre arrêtent forcément le regard. C’est le plus beau point de vue de la route, le plus complet, le mieux composé. On a pour premier plan la formidable brèche de montagnes qui s’ouvre à point pour laisser apparaître la forteresse sarrasine au fond d’un abîme dominant un autre abîme. Au-dessus de cette perspective gigantesque où la grâce et l’âpreté se disputent sans se vaincre s’élève à l’horizon maritime, un spectre colossal… C’est la Corse”.

Plan du village d'Eze

La Poterne: l’entrée du village historique

Pour entrer dans le village historique, passez sous la double porte fortifiée de “La Poterne“.

La Poterne à Eze © Abxbay - licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons

La Poterne © Abxbay – licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons

Elle a été construite par les comtes de Savoie au 14e siècle dans le cadre de leurs projets d’amélioration des fortifications d’Èze. C’était l’unique accès au village pendant le Moyen Âge.

La Poterne à Eze. Photo: @spritzphotos via Twenty20

La Poterne. Photo: @spritzphotos via Twenty20

Un village-musée ?

Contrairement à des villages comme Sainte-Agnès ou La Turbie, Èze a parfois été décrit comme un “Musée-Village” car seules quelques personnes d’origine locale résident dans les murs du vieux village perché. Ainsi, mes recherches m’ont appris qu’environ 20 personnes y vivent en permanence…

Eze. Photo: Porojnicu @ envato elements

Eze. Photo: Porojnicu @ envato elements

Quoi qu’il en soit, de nombreuses boutiques de souvenirs, galeries d’art et restaurants s’adressent aux touristes et pourraient donc en rebuter certains qui recherchent des sites plus éloignés des sentiers battus (si c’est le cas, je vous recommande de visiter Peillon, un autre village perché dans les environs).

Cependant, les charmes du village sont indéniables, surtout quand on (peut) éviter la haute saison de l’été. En effet, le village accueille en moyenne entre 1000 et 1500 visiteurs par jour.

Quelle que soit la saison choisie pour votre visite, les vues d’Eze vous surprendront. Du haut des hautes falaises, les panoramas imprenables sur la mer Méditerranée sont inoubliables.

Les toits d'Eze © avu-edm - licence [CC BY 3.0] from Wikimedia Commons

Les toits du village © avu-edm – licence [CC BY 3.0] from Wikimedia Commons

Les calades d’Eze

Une fois la porte franchie, vous arrivez sur la petite place de la Placette. De là, deux rues partent :

  • Celle qui descend est la rue du Barri. Elle rejoint la rue du Malpas.
  • Celle qui monte est la rue Principale. C’est cette rue que vous devez emprunter pour monter au château.

Le vieux village est constitué d’un dédale de petites rues étroites et sinueuses ponctuées de petites places ombragées et de passages voûtés. En Provence, on les appelle “les calades“.

Une des calades d'Eze @baconandsouffle via Twenty20

Une des calades @baconandsouffle via Twenty20

Elles mènent à l’éperon rocheux, couronné par les ruines du château du 12e siècle et autour duquel se trouve un beau jardin exotique.

Au détour d’une rue, vous remarquerez les boutiques installées dans d’anciennes caves ou écuries.

Dans le village d'Eze © jimmyweee - licence [CC BY 2.0] from Wikimedia Commons

Dans le village © jimmyweee – licence [CC BY 2.0] from Wikimedia Commons

En vous promenant dans le vieux village, vous découvrirez une végétation luxuriante de palmiers dattiers, d’orangers, de citronniers, de caroubiers et de bananiers.

Une ruelle du village perché d'Eze © Abxbay - licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

Une ruelle du village © Abxbay – licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

Une cour ombragée dans Eze © avu-edm - licence [CC BY 3.0] from Wikimedia Commons

Une cour ombragée © avu-edm – licence [CC BY 3.0] from Wikimedia Commons

Rue Principale - Eze © avu-edm - licence [CC BY 3.0] from Wikimedia Commons

Rue Principale © avu-edm – licence [CC BY 3.0] from Wikimedia Commons

Dans le passé, les habitants ont conçu les marches du village pour le passage des ânes chargés d’eau, de pierre ou de mandarines. Le sol des ruelles est recouvert de mosaïques de galets en forme de rosace.

Si vous levez les yeux, vous apercevrez les greniers à ciel ouvert où les habitants faisaient sécher abricots, figues et tomates.

Place du Planet

Sur la place du Planet (ou simplement Le Planet), vous découvrirez la maison des Riquiers. Les Riquiers étaient une puissante famille niçoise et seigneurs d’Eze.

Eze, Place du Planet © Abxbay © M.Strīķis - licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons

Place du Planet © Abxbay © M.Strīķis – licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons

La fontaine italianisante de 1930 est l’œuvre de l’un des derniers propriétaires, le compositeur américain Barlow.

Rue du Bournou

Eze, Rue du Bournou © M.Strīķis - licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

Rue du Bournou © M.Strīķis – licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

Dans la rue du Bournou se trouve la maison d’une bohémienne qui, selon la légende, lisait la bonne aventure aux clients de Monte-Carlo dans les années 1920. Nul doute qu’elle a fait fortune avec de tels clients…

Deux hôtels parmi les plus beaux du monde !

Le village compte deux autres demeures remarquables devenues des hôtels de luxe : le Château de la Chèvre d’Or et le Château Eza.

Ces derniers comptent parmi les plus beaux hôtels du monde. Leur situation en or, sur les pentes d’Eze et surplombant la Méditerranée, contribue à l’enchantement des lieux.

Ici, tout est fleuri, fin et subtil – un véritable paradis. Des terrasses de jasmins, d’oliviers et de citronniers aux chambres qui s’ouvrent sur la grande bleue, sans oublier la cuisine époustouflante qui vous ravira.

Le Château de la Chèvre d’Or

La légende veut qu’en 1953, le site ait séduit Robert Wolf. Sur les conseils de Walt Disney, il acquit des maisons du village et les transforma en chambres d’hôtel. 👉 Réservez votre chambre !

Hôtel de la Chèvre d'Or. Photo: chevredor (Public Domain)

Hôtel de la Chèvre d’Or. Photo: chevredor (Public Domain)

Les jardins de l'hôtel de la Chèvre d'Or © M.Strīķis - licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

Les jardins de l’hôtel de la Chèvre d’Or © M.Strīķis – licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

Le Château Eza

Le château était l’ancienne résidence du prince William de Suède. C’est aujourd’hui un hôtel-restaurant de luxe qui offre une vue formidable sur Eze-sur-Mer, Saint-Jean-Cap-Ferrat, le Cap d’Antibes, les îles de Lérins, l’Esterel et parfois la Corse. 👉 Réservez votre chambre !

La vue imprenable de l'hôtel du Château Eza. Photo: @aralumut via Twenty20

La vue imprenable de l’hôtel du Château Eza. Photo: @aralumut via Twenty20

Château Eza © Stuart Locke - licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

La terrasse du château Eza © Stuart Locke – licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

La chapelle des Pénitents Blancs

La rue principale serpente jusqu’à la Chapelle des Pénitents Blancs. Également connue sous le nom de Chapelle de la Sainte-Croix, il s’agit du plus ancien monument d’Èze, datant de 1306.

Le sanctuaire accueillait les réunions des Pénitents Blancs qui étaient chargés de venir en aide aux victimes de la peste. La forme particulière de son clocher rappelle l’époque où Èze faisait partie de la République de Gênes.

Chapelle des Pénitents Blancs. Photo @Barbara.Papa via Twenty20

Le campanile de la Chapelle des Pénitents Blancs. Photo @Barbara.Papa via Twenty20

A l’intérieur se trouvent de vieux crucifix et des statues de la Vierge datant des 13e et 14e siècles. Les 15 et 16 avril 1860, c’est dans cette chapelle que les habitants d’Èze ont voté à l’unanimité le rattachement à la France.

Église Notre-Dame de l’Assomption

L’église Notre-Dame de l’Assomption, de couleur ocre clair, a été reconstruite entre 1764 et 1778 sur les fondations d’un ancien sanctuaire qui s’écroulait.

Notre-Dame de l'Assomption. Photo: Jose Antonio (Public Domain)

Notre-Dame de l’Assomption. Photo: Jose Antonio (Public Domain)

Le clocher a été ajouté au 19e siècle.

Contrastant avec la façade néo-classique, l’intérieur de l’église présente une riche décoration baroque avec des retables et des fenêtres en trompe-l’œil.

La nef de l'église. Photo: Tangopaso (Public Domain)

La nef de l’église. Photo: Tangopaso (Public Domain)

Le chœur de l'église. Photo: Tangopaso (Public Domain)

Le chœur de l’église. Photo: Tangopaso (Public Domain)

La chaire à prêcher affiche un style baroque extravagant :

La chaire à prêcher de l'église. Photo: Tangopaso (Public Domain)

La chaire à prêcher de l’église. Photo: Tangopaso (Public Domain)

Notez sur l’un des retables une représentation du château d’Eze avec, à son sommet, non pas le drapeau français mais celui de la Savoie.

L’État français a classé l’église au titre des Monuments historiques en 1984.

Le château d’Eze et le jardin exotique

Tout en haut du village, le château en ruine d’Eza abrite l’un des plus beaux jardins botaniques de la Côte d’Azur et offre une vue imprenable sur la mer et le littoral.

Le jardin exotique. Photo: Tangopaso (Public Domain)

Le jardin exotique. Photo: Tangopaso (Public Domain)

Le maire André Gianton et Jean Gastaud du Jardin Exotique de Monaco ont créé le jardin sur un terrain en pente raide après la Seconde Guerre mondiale.

Le jardin contient une grande collection de cactus et de plantes grasses originaires des pays du pourtour méditerranéen, d’Afrique et d’Amérique. Ces plantes adaptées aux climats arides ou tropicaux trouvent le climat de la Riviéra favorable à leur croissance.

Trichocereus pasacana au jardin exotique. Photo: Tangopaso (Public Domain)

Trichocereus pasacana au jardin exotique. Photo: Tangopaso (Public Domain)

La vue imprenable du sommet

A 429 m d’altitude, le jardin domine directement la mer. Une table d’orientation permet de localiser les principaux sites célèbres de la Côte d’Azur jusqu’à 120 km : la péninsule de Saint-Tropez, la chaîne de l’Estérel, les îles de Lérins, Nice, Saint-Jean-Cap-Ferrat et les rivages italiens. Dans des conditions atmosphériques particulières, en hiver, on peut même voir les côtes de la Corse vers le sud-est.

Vue du jardin exotique. Photo: Tangopaso (Public Domain)

Vue du jardin exotique. Photo: Tangopaso (Public Domain)

Le village et le jardin exotique. Photo: Tangopaso (Public Domain)

Le village et le jardin exotique. Photo: Tangopaso (Public Domain)

Il est possible de visiter le château, ou plutôt ce qu’il en reste !

Les ruines du château. Photo: Tangopaso (Public Domain)

Les ruines du château. Photo: Tangopaso (Public Domain)

Le fort de la Revère

Aux abords d’Èze, le fort de la Revère faisait partie du système de fortification de Séré de Rivières. Construit entre 1879 et 1885, il cache des casernes souterraines reliées par un large réseau de tunnels.

Fort de la Revère © Fabrice Dury - licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

Fort de la Revère © Fabrice Dury – licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

Le site, accessible en voiture, dispose d’une table d’orientation qui permet de situer les principaux sites du panorama : le littoral méditerranéen, l’arrière-pays niçois et la chaîne des Alpes françaises du Mercantour. La vue est particulièrement saisissante en hiver, lorsque le bleu profond de la mer contraste avec les montagnes enneigées des Alpes maritimes.

La vue du fort de la Révère © avu-edm - licence [CC BY 3.0] from Wikimedia Commons

La vue du fort de la Révère © avu-edm – licence [CC BY 3.0] from Wikimedia Commons

Le chemin de Nietzsche

La longueur du parcours est de 2 km et le dénivelé de 400 mètres (difficulté moyenne).

Partant du village (sous la porte de la Poterne), le parcours comprend de nombreuses marches assez hautes. Ensuite, le chemin serpente dans la garrigue à travers les rochers.

Chemin de Nietzsche © Tangopaso - licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

Chemin de Nietzsche © Tangopaso – licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

Il faut compter environ 45 minutes pour la descente et 1,5 heure pour la montée.

Le sentier rend hommage à Friedrich Nietzsche, qui séjourna pour la première fois sur la Côte d’Azur le 2 décembre 1883.

À cette époque, son moral était au plus bas. En plus d’être malade, ses livres ne se vendaient pas bien. Il venait d’être rejeté par Lou Andreas-Salomé et son ancien ami Richard Wagner mourut quelques mois plus tôt. Alors, sur la Côte d’Azur, il redécouvrit l’émotion créatrice nécessaire pour écrire.

© Solundir - licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons

Le long du chemin © Solundir – licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons

Chemin de Nietzsche © Solundir - licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons

Randonnée sur le Chemin de Nietzsche © Solundir – licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons

Chemin de Nietzsche

Au-dessus de la mer © Tangopaso – licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

Chemin de Nietzsche © Solundir - licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons

Eze-bord-de-Mer – Chemin de Nietzsche © Solundir – licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons

Chemin de Nietzsche © Tangopaso - licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

La Corniche Inférieure – Chemin de Nietzsche © Tangopaso – licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

La boutique et le laboratoire de l’usine Fragonard

Avant de quitter le village, ne manquez pas l’étonnante boutique Fragonard dans laquelle vous pourrez vous faire plaisir avec savons, bougies parfumées et autres délices provençaux.

Fragonard à Èze © Georges Jansoone - licence [CC BY 3.0] from Wikimedia Commons

Fragonard à Èze © Georges Jansoone – licence [CC BY 3.0] from Wikimedia Commons

Vous pourrez faire une visite gratuite de l’usine Fragonard avec un guide formé par un parfumeur professionnel et qui connaît toute l’histoire du métier. Après avoir exploré les techniques de fabrication et l’histoire des précieux fluides, vous testerez votre odorat avec un jeu olfactif gratuit.

La parfumerie est située juste à la sortie du village historique (pas besoin de prendre la voiture pour s’y rendre si vous êtes déjà garé, vous pouvez simplement y aller à pied).

👉 Plus d’infos sur leur site web


Comment venir à Eze

Situé entre Nice et Monaco, le village d’Èze est facilement accessible bien que la circulation pendant les mois de juillet et août et les week-ends soit généralement très dense.

La gare d'Eze-sur-Mer. Photo: Tangopaso (Public Domain)

La gare d’Eze-sur-Mer. Photo: Tangopaso (Public Domain)

En voiture

Depuis Nice (11 km) ou Monaco (7 km), le village perché d’Èze est accessible par la route de la Moyenne Corniche (D6007). La sortie d’autoroute la plus proche sur l’A8 est la 57 (La Turbie).

Par le train

Il y a une gare à Èze-Bord-de-Mer sur la ligne TER Nice-Menton. Un bus assure la liaison avec le village perché.

Par avion

Nice, troisième aéroport de France après Paris CDG et Orly, n’est qu’à 18 km d’Èze.

Pot-pourri. Photo: @jessica.trigiani via Twenty20

Pot-pourri. Photo: @jessica.trigiani via Twenty20

Le village d'Eze sur son nid d'aigle © avu-edm - licence [CC BY 3.0] from Wikimedia Commons

Le village sur son nid d’aigle © avu-edm – licence [CC BY 3.0] from Wikimedia Commons


Epinglez sur Pinterest

Eze pour Pinterest © French MomentsEze pour Pinterest © French MomentsEze pour Pinterest © French Moments


 

Le Rendez-Vous #EnFranceAussi

Pour ce rendez-vous de l’événement #EnFranceAussi, le thème choisi par Pauline du blog Petites Evasions Grandes Aventures est “Sur le rivage”. Vous ne connaissez pas #EnFranceAussi ? Il s’agit d’un RV interblogueurs, initié par Sylvie du blog Le coin des Voyageurs, qui a pour objet de (re)-découvrir les beautés de la France.

Découvrez les articles de ma participation à l’événement interblogueurs #EnFranceAussi. Cliquez sur le lien ici pour les lire !

Avez-vous aimé lire cet article ? Si oui, partagez-le à vos proches et amis 🙂


 

Share.

About Author

Pierre a grandi en Alsace, en Lorraine et en Allemagne avant de s’établir en Australie. Passionné de la France et de sa culture, il a fondé French Moments, une organisation initialement basée à Sydney qui promeut notre beau pays au public anglophone. En 2014, il est revenu s’installer en Europe avec son épouse Rachel et sa petite fille Aimée. Professeur d’économie et de management en BTS, Pierre est également formateur de français en langue étrangère et guide touristique. Après avoir résidé quelques années en Ile de France et en Savoie, il promeut aujourd'hui la France depuis l'East Sussex en Angleterre.

26 commentaires

  1. Hugues Lepoutre on

    Pierre, bonjour,

    Oui, je connais ce village que j’ai visité il y a fort longtemps avec mes parents, lors de vacances passées sur la côte méditerranéenne. C’est là que mon père m’a fait découvrir avec un malin plaisir ce qu’est un coussin de belle-mère (au jardin botanique).

    Hugues

  2. Magnifique village dont je ne connaissait que le nom.
    A découvrir un jours lorsque j’aurai l’occasion de passer dans cette région.

  3. Je ne connaissait pas le village d Eze. C’est magnifique. Merci pour ce partage et toutes ces informations.

  4. Bonsoir Pierre , quel joli endroit , ça donne vraiment envie d’y aller .
    Je pense bien qu’il y a plein de monde en juillet -août .
    Bonne semaine à vous .
    Martine

  5. Village et jardin exotique magnifiques mais j’avoue que son côté trop touristique m’a quelque peu rebutée. Le chiffre de 20 habitants à l’année dans le vieux village ne me surprend pas, c’est vraiment l’impression que j’avais eue quand je l’ai visité. Le sentier de Nietzsche a l’air sympa !

    • Tout à fait, mieux vaut le visiter hors-saison – en tout cas c’est un conseil que je donne pour éviter d’explorer le village avec des hordes de touristes ! 🙂

  6. Quel bel endroit ! Ton article donne bien envie d’aller s’y balader en vrai … plutôt hors saison par contre parce que les calades pleines de monde ça doit être moins agréable quand même ! Merci pour cette balade 🙂

    • Avec plaisir Pauline ! Oui, mon conseil est effectivement d’éviter (si possible) les jours de grande affluence et l’été pour explorer les balades 🙂

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.