Découvrir l’église Saint-Georges de Sélestat

0

Si Sélestat était le siège d’un évêché, l’église Saint-Georges de Sélestat serait indéniablement sa cathédrale ! Mais bon, elle n’est pas à plaindre car le sanctuaire a quand même reçu le titre privilégié de ‘basilique’. Car ce petit joyau d’art gothique en Alsace mérite que l’on s’y intéresse. Ne restez surtout pas dehors à l’admirer : pénétrez à l’intérieur pour découvrir l’élégance de l’art gothique ainsi que ses fort jolis vitraux. 


La brève histoire de l’église Saint-Georges de Sélestat

Sélestat

Place du marché aux choux © French Moments

La première mention d’un sanctuaire construit sur le site date du 8e siècle. Il s’agissait alors d’une chapelle baptismale qui se trouvait à l’emplacement actuel du chœur.

Située à quelques mètres de l’église romane Sainte-Foy, la basilique Saint-Georges a été érigée de 1220 à 1490. De style gothique, l’imposante structure de l’église révélait le pouvoir et la richesse des Bourgeois.

Ce n’est que depuis 1500 que l’église est connue sous le vocable de Saint-Georges (vous savez, le chevalier terrassant le dragon).

L’église est classée au titre des monuments historiques depuis 1848. Elle fut grandement restaurée de 1847 à 1865.


Petit coup d’œil sur l’extérieur

église Saint-Georges de Sélestat

L’église Saint-Georges © French Moments

L’imposant clocher est surmonté d’un octogone orné de pinacles. Datant du 14e siècle, il s’élève à 65 mètres.

La structure de l’église respecte la croix latine avec une nef et deux bas-côtés (achevés en 1235), un transept et un chœur (datant du 15e siècle).

Si vous prenez un peu de recul, vous remarquerez que la nef est couverte de tuiles, la tour de croisée de cuivre et le chœur de tuiles vernissées.

La basilique a conservé de beaux portails romans (13e siècle), gothiques (14e siècle) et néo-gothiques (restauration du 19e siècle).

église Saint-Georges de Sélestat

Portail principal de l’église Saint-Georges (gothique du 14e s avec tympan ajouté au 19e s) © French Moments

église Saint-Georges de Sélestat

Portail nord de l’église Saint-Georges (style roman du 13e siècle) © French Moments


Une fois à l’intérieur de l’église

église Saint-Georges de Sélestat

La nef de l’église Saint-Georges de Sélestat © French Moments

On entre dans l’église par un narthex, ce qui n’est pas très courant dans la plupart des églises gothiques. La rosace représente la Décapole.

Dans la nef, observez les deux chaires à prêcher :

  • une est de style Baroque et fut exécutée en grès gris par Jérôme (Hieronimus) Kruch en 1619. Elle tranche franchement avec le reste de l’édifice, de style gothique.
  • l’autre, en bois, fut installée en 1733.
église Saint-Georges de Sélestat

Chaire à prêcher baroque, église Saint-Georges de Sélestat © French Moments

Quant au chœur, il présente sept baies de vitraux remarquables créés de 1430 à 1460. Le chœur est l’emplacement d’une ancienne chapelle carolingienne du 8e siècle. De passage à Sélestat à Noël de l’an 775, Charlemagne lui-même vint s’y recueillir. Si vous avez la possibilité de vous approcher des stalles, admirez les petites figurines sculptées en chêne sur les accordoirs.

église Saint-Georges de Sélestat

Vitraux de l’église Saint-Georges de Sélestat © French Moments

église Saint-Georges de Sélestat

Vitraux du chœur de l’église Saint-Georges de Sélestat © French Moments


Vous aussi avez visité Sélestat ? Laissez-nous vos impressions en laissant un commentaire !


  • SÉLESTAT : tous les articles

  • Share.

    About Author

    Pierre a grandi en Alsace, Lorraine et Allemagne avant de s’établir en Australie. Passionné de la France et de sa culture, il a fondé French Moments, une organisation initialement basée à Sydney qui promeut notre beau pays au public anglophone. En 2014, il est revenu s’installer en Île de France avec son épouse Rachel et sa petite fille Aimée. Professeur d’économie et de management en BTS, Pierre est également formateur de français en langue étrangère et guide touristique à Paris.

    Leave A Reply


    *