Découvrir Nancy en 2 jours : mon itinéraire week-end

0

C’est votre première visite à Nancy ? Eh bien vous allez vous régaler. Surtout si, comme moi, vous aimez les beaux monuments et tester la gastronomie régionale. Pendant les deux jours de votre visite, vos sens vont être sollicités de toutes parts. Des belles places classées à l’Unesco aux rues pittoresques de la vieille ville. Des musées consacrés aux Beaux-Arts ou à l’Art Nouveau aux parcs aménagés avec soin. De la gastronomie locale généreuse aux gourmandises les plus exquises. Fin juin dernier, je suis revenu découvrir Nancy après plusieurs années d’absence. Et cette visite m’a enchanté. Cet article a pour but de vous partager mes idées et suggestions basées sur ma propre visite. Je vous livre un itinéraire de visite sur lequel vous pouvez vous inspirer pour explorer la Ville aux Portes d’Or.


Ce qu’il faut savoir pour découvrir Nancy en 2 jours

Arc Héré © French Moments

Au sommet de l’Arc de Triomphe de Nancy en juin dernier !

En juin dernier, j’ai passé trois jours inoubliables à Nancy. Le temps était au beau fixe. Parfait pour prendre des milliers de photos et collecter des tonnes d’infos ! Voyez-vous, je pensais déjà à vous, cher lecteur, avec l’intention d’écrire un article pour vous aider à découvrir Nancy.

Aussi j’espère que ces infos et photos vous seront une aide précieuse dans la préparation de votre visite (et si vous n’avez pas prévu de vous y rendre, découvrez Nancy dans le confort de votre salon 🙂 )

Découvrir Nancy : que voir et faire ?

Nancy est une ville de Province de taille moyenne. Similaire à Rennes, Dijon, Tours ou Nîmes.

Autant vous dire qu’en 2 jours bien remplis, vous aurez vu les sites incontournables, dont deux musées remarquables.

En écrivant cet article, j’ai supposé que votre voyage serait similaire au mien (avec une nuit en moins !) :

  • Arrivée à Nancy le matin (1er jour)
  • Nuitée dans un hôtel du centre-ville
  • Départ de Nancy en fin d’après-midi (2e jour)

Contrairement à Paris, vous n’avez pas besoin de chercher midi à quatorze heures pour comprendre comment se déplacer à Nancy. A partir du moment où votre hôtel est situé au centre de la ville, vos déplacements se feront à pied… mis à part l’exploration des quartiers Art Nouveau.

La Maison de Myon : la base de mon récent séjour à Nancy

A chaque fois que je me suis rendu à Nancy, j’ai choisi un hôtel Accor (Ibis styles, Novotel). En juin dernier, j’ai essayé un hébergement différent : une maison d’hôte.

La Maison de Myon est un havre de paix situé juste derrière la cathédrale dans une rue résidentielle tranquille. A 500 mètres à peine de la célèbre Place Stanislas.

En entrant dans la petite cour d’accueil, on est émerveillé par l’ambiance de la demeure. Cette ancienne maison de chanoines bordant la rue Mably fait écho au passé religieux du quartier de la cathédrale.

En 2006, la maison du 18e siècle et ses dépendances ont été transformées par son actuelle propriétaire, Martine Quénot, en maison d’hôte. Elle a su meubler et décorer la propriété avec un haut degré de raffinement.

Pour découvrir les chambres en photos, rendez-vous sur le site de la Maison de Myon. Vous comprendrez pourquoi je me suis senti si privilégié d’y passer deux nuits !

Maison de Myon
7 rue Mably, 54000 NANCY
Téléphone : 03 83 46 56 56 – 06 85 10 02 48
contact@maisondemyon.com
www.maisondemyon.com


Mon itinéraire pour découvrir Nancy en 2 jours

L’itinéraire que j’ai créé dans les rues de Nancy vous mènera au quartier 18e siècle, à la Ville-Vieille et dans les rues commerçantes de la Ville Neuve de Charles III. De plus, vous découvrirez plusieurs exemples de l’architecture Art Nouveau de la célèbre Ecole de Nancy.

  • 1er Jour. Distance à pied : 5 km (6km en incluant la sortie de soirée Place Stanislas). Les trois places de Nancy classées à l’Unesco, la vieille-ville et le parc de la Pépinière.
  • 2e Jour. Distance à pied 5,5 km. Place Stanislas, la Ville Neuve de Charles III, bâtiments Art Nouveau, Musée de l’Ecole de Nancy, Parc de Sainte-Marie.

1er Jour – L’ensemble 18e siècle et la Ville-Vieille

Zoomez sur la carte ci-dessous pour observer l’itinéraire plus en détail.

En supposant que vous arriverez à Nancy en milieu de matinée, vous voudrez certainement vous rendre à l’hôtel. Votre chambre ne sera peut-être pas prête. Toutefois, plusieurs hôtels proposent de garder vos affaires en attendant.

Une fois sorti de l’hôtel, votre première destination est la fabuleuse Place Stanislas.

A la découverte de l’ensemble du 18e siècle

Place Stanislas, Nancy © French Moments

L’entrée de la place Stanislas et ses grilles rehaussées d’or © French Moments

N’importe quelle visite à Nancy se doit de commencer par la Place Stanislas. Enfin, c’est mon avis ! Votre entrée sur la place royale entre les deux portes en fer forgé et dorées à la feuille d’or ne peut laisser insensible. Ces grilles ont donné à Nancy son glorieux surnom de “Ville aux Portes d’Or“. Elles font partie de ces images de cartes postales qui ont contribué au prestige de la ville.

Rendez-vous au pied de la statue de Stanislas au centre de la place. De là, la vue sur les sept pavillons de style classique est magnifique. On découvre au nord le sublime arc de triomphe puis au sud la longue façade de l’hôtel de ville.

C’est tout à droite du bâtiment que se trouve l’Office de Tourisme. Allez-y pour recueillir des infos pratiques sur Nancy. Vous pouvez y récupérer un plan de ville et des brochures de visite.

Votre regard se sera certainement porté sur les fontaines monumentales dressées aux coins de la place. Avec leurs portiques rococos rehaussés d’or, elles se nomment : fontaine de Neptune et fontaine d’Amphitrite.

L’extraordinaire collection du Musée des Beaux-Arts de Nancy

Pendant que vous y êtes, ne manquez pas le musée des Beaux-Arts qui a élu domicile sur la place. Il contient une collection extraordinaire pour un musée de province : peintures, sculptures, esquisses…

Pour beaucoup de visiteurs, le clou du spectacle est la collection Daum. Elle est située au sous-sol, près des vestiges d’un bastion Vauban.

Le musée est ouvert jusqu’à 18h tous les jours sauf le mardi. Le musée des Beaux-Arts : sur le blog – sur le site officiel.

Pause midi rue des Maréchaux

A l’issue de vote visite au musée, il sera peut-être temps de se trouver un bon restaurant. Vous avez de la chance, il y en a à foison non loin d’ici.

Voyez-vous le bel arc de triomphe en face de l’hôtel de ville ? Passez sous son arche. Vous vous trouverez sur une autre place historique : la place de la Carrière. Tournez immédiatement à gauche pour atteindre la petite Place de Vaudémont. Elle donne accès à la rue des Maréchaux. On la surnomme “la rue Gourmande“. De mauvaises langues affirmeront qu’elle officie surtout pour les touristes !

La rue des Maréchaux de Nancy © French Moments

La rue des Maréchaux de Nancy © French Moments

Ce sera à vous d’en juger. Pour ma part, le restaurant que je recommande est une institution ici à Nancy : La Gentilhommière, au 29 rue des Maréchaux.

La Gentilhommière
29 rue des Maréchaux, 54000 NANCY
Téléphone : 03 83 32 26 44
www.lagentilhommierenancy.fr
Ouvert tous les jours sauf le samedi à midi et le dimanche

Maintenant, levez la tête sur la façade de la maison. Vous y trouverez une plaque commémorative.

Lieu de naissance du père de Victor Hugo, rue des Maréchaux, Nancy © French Moments

Lieu de naissance du père de Victor Hugo, rue des Maréchaux, Nancy © French Moments

Elle indique que c’est dans cette maison que, le 15 novembre 1773 est né le général Joseph Léopold Sigisbert Hugo. Ni plus ni moins le père de Victor Hugo (celui-ci étant né le 26 février 1802 à Besançon).

La place de la Carrière et le palais du Gouvernement

Retournez sur vos pas jusqu’à la place de la Carrière. Cette place inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco remonte au 17e siècle. A une époque où elle accueillait des tournois, des joutes et d;autres activités équestres.

Un siècle plus tard, le roi Stanislas demanda à l’architecte Emmanuel Héré de réaménager la place. Elle est désormais bordée de chaque côté par des façades du 18e siècle. Et quatre rangées de tilleuls agrémentent le terre-plein central. Ses deux extrémités sont marquées par des grilles rococos en fer forgé, similaires à celles de la place Stanislas voisine.

La longue place mène au Palais du Gouvernement. De style classique, il fait écho à l’hôtel de ville situé tout au bout de la perspective partiellement masquée par l’arc de triomphe. Le Palais du Gouvernement était la résidence du Gouverneur de la Lorraine, d’où son nom.

Il est relié aux pavillons de la place par une belle colonnade ionique.

A droite du palais, la colonnade est percée pour permettre l’accès à la place St Epvre.

La Ville-Vieille : hôtels Renaissance et vestiges médiévaux

Place Saint-Epvre à Nancy © French Moments

Place Saint-Epvre à Nancy © French Moments

La place St. Epvre est dominée par le clocher de l’église éponyme. Il arrive qu’on lui attribue de façon erronée le titre de cathédrale de Nancy. Elle bénéficie toutefois du rang de basilique mineure depuis 1874.

Ne vous fiez pas aux apparences. L’édifice actuel fut construit au 19e siècle sur les fondations de l’église médiévale. D’illustres donateurs ont contribué au financement de sa construction, parmi lesquels : Napoléon III, l’empereur d’Autriche-Hongrie et Sissi !

Arpentez les rues de la vieille ville pour découvrir d’anciennes demeures Renaissance. Les plus belles sont l’hôtel d’Haussonville, l’hôtel des Loups et l’hôtel Ferraris.

Au bout de la Grande Rue, artère principal de la vieille ville, se dresse la Porte de la Craffe. Elle a fière allure cette puissante porte fortifiée ! Construite au 14e siècle et restaurée à maintes reprises, il s’agit du seul vestige d’importance datant du Moyen-Age à Nancy.

Porte de la Craffe © French Moments

La Porte de la Craffe © French Moments

Traversez-la et vous atteindrez une autre porte fortifiée : la Porte de la Citadelle.

La Porte de la Citadelle à Nancy © French Moments

La Porte de la Citadelle à Nancy © French Moments

Retournez sur vos pas à la Porte de la Craffe puis empruntez la Grande Rue. Vous y verrez de vieilles devantures de commerces et de sympathiques petits restaurants.

 Avant d’arriver au Palais ducal, arrêtez-vous à l’église des Cordeliers (15e siècle).Entrez à l’intérieur pour prendre connaissance d’une exposition intéressante sur l’histoire de Nancy.

L’église est la nécropole des ducs de Lorraine. C’est ici que reposent les ducs (et duchesses), qui sont les ancêtres de la Maison de Habsbourg-Lorraine.

Le Palais ducal et son portail ouvragé

Le prochain monument sur votre chemin est celui du Palais ducal. L’ancienne résidence des ducs de Lorraine accueille désormais un musée historique dédié à la Lorraine.

Le Musée lorrain est fermé pour rénovation jusqu’en 2023. Reportez-vous sur l’admirable portail gothico-Renaissance. La niche abrite la statue équestre du duc Antoine. Celui-ci a passé une partie de sa jeunesse à la cour du roi de France au château de Blois. D’ailleurs, ne lui trouvez-vous pas une certaine ressemblance avec le portail blésois ?

Atteignez la place Saint-Epvre et traversez l’hémicycle de la Place de la Carrière. Entrez dans le parc de la  Pépinière.

Calme et tranquillité à la Pép’

Créé au 18e siècle sous Stanislas, ce vaste parc urbain mérite une visite avec sa roseraie, l’élégant kiosque à musique Mozart et les allées ombragées du jardin à l’anglaise. Si vous visitez Nancy avec vos enfants, ne manquez pas la petite ferme.

Si vous avez une petite faim, dirigez-vous au stand des gaufres lorraines près des manèges pour enfants.

La place d’Alliance pour une alliance entre France et Autriche

Retrouvez la place Stanislas en franchissant le portique latéral de la fontaine d’Amphitrite. Si vous avez encore un peu de temps avant de dîner, voici deux autres sites majeurs du 18e siècle à Nancy.

Le premier est la place d’Alliance. Calme, intime, paisible. Et surtout à l’abri de la foule de touristes venus comme nous admirer la place Stanislas.

La place d'Alliance à Nancy © French Moments

La place d’Alliance à Nancy © French Moments

La plus petite des places classées au patrimoine mondial de l’Unesco est une réalisation du 18e siècle. Son centre est orné d’une jolie fontaine que l’on dit influencée par celle de la Piazza Navona à Rome.

Pour la petite histoire, la place d’Alliance célèbre l’alliance forgée entre la France et la Maison d’Autriche en 1756. Les ennemis héréditaires firent la paix, ouvrant la voie à un futur mariage princier entre le dauphin Louis (futur Louis XVI) et Marie-Antoinette de Habsbourg-Lorraine… mais ça, c’est une autre histoire !

La cathédrale de Nancy à l’imposante façade classique

Non loin de la place d’Alliance, la façade de la cathédrale de Nancy en impose. Edifiée à la première moitié du 18e siècle, elle prit le pas sur celle de Toul (qui est d’ailleurs une superbe réalisation de style gothique).

Si le sanctuaire est ouvert, jetez un coup d’œil à l’intérieur. Admirez le grand orgue, la coupole peinte et les belles grilles des chapelles latérales.

Si, comme moi, vous logez à la Maison de Myon, vous n’êtes qu’à 200 mètres de votre chambre. Vous apprécierez peut-être de vous y rendre pour vous rafraîchir avant de sortir dîner.

Vous êtes prêts pour la soirée ? C’est parti, direction la place Stanislas pour un moment inoubliable… Nancy by night, nous voici !

Un dîner mémorable sur la splendide place Stanislas

A la fin de ma première journée à Nancy, j’étais invité à dîner au Grand Café Foy. Ce vénérable restaurant bénéficie d’un emplacement idéal sur une des plus belles places d’Europe. Si vous visitez Nancy lors d’une belle journée, vous pourrez vous installer à la terrasse. Avec vue magnifique sur les bâtiments de style classique de la place.

Mon dîner était copieux et le service attentionné. Je n’avais plus qu’à attendre la tombée du jour… pour que la magie commence à opérer !

Le Grand Café Foy
1 Place Stanislas, 54000 NANCY
Téléphone : 03 83 32 15 97
www.grandcafefoy.com
Open 24/7 from 7.30am to 2am

La place Stanislas by night… enfin !

L’approche de la nuit me plaît beaucoup. J’adore les heures bleues, ces moments entre jour et nuit que les photographes attendent avec patience. Confortablement assis à la terrace du Grand Café Foy, on prend le temps d’admirer le spectacle de l’illumination progressive de la place Stanislas. Ce sont d’abord les élégants lampadaires qui s’allument, ensuite les fontaines rococos, puis les façades des édifices.

Bien sûr, si vous vous rendez à Nancy en hiver, ce moment viendra beaucoup plus vite (vers 17h au plus tôt). Alors que mon séjour avait lieu fin juin, j’ai attendu 22h15 pour admirer la tombée du jour. Le spectacle “Rendez-Vous place Stanislas” est le pompon ! De la mi-juin à la mi-septembre, le son et lumière retrace l’histoire de Nancy avec une explosion de couleurs et de motifs.

Si vous visitez Nancy en mi-saison, pourquoi ne pas assister à une représentation à l’Opéra national de Lorraine (entrée par la place Stanislas) Info sur les dates et horaires.

La soirée est belle ? J’aime poursuivre la visite de Nancy by night en flânant le long de la place de la Carrière et la Grande Rue en poussant jusqu’à la porte de la Craffe. Même la Pépinière vaut le détour la nuit pour son atmosphère si particulière.

Avec des étoiles plein les yeux, j’ai marché jusqu’à la Maison de Myon avec de grandes attentes pour mon lendemain !


2e Jour – La Ville-Neuve de Charles III et l’Art Nouveau

Zoomez sur la carte ci-dessous pour observer l’itinéraire plus en détail.

Une dernière visite à la place Stan’

De mon hôtel, la place Stan’ n’est distante que de 500 mètres. Je ne pouvais pas résister et j’y suis retourné une dernière fois. Peut-être que, comme moi, vous remarquerez certains détails qui m’avaient échappé la veille.

En entrant sur la place, observez de plus près les grilles rehaussées d’or. Voyez-vous les chiffres du roi Louis XV ? Les feuilles de chêne sur les pilastres qui symbolisent la force ? Puis ces blasons à la fleur de lys ? Mes préférés sont les coqs gaulois qui tiennent dans leur bec les réverbères.

Maintenant, rapprochez-vous de la fontaine de Neptune. A nouveau, vous remarquerez les symboles du roi de France : les fleurs-de-lys et la couronne au sommet du portique.

Ses signes symboles du royaume de France ne sont pas anodins. A l’époque de l’inauguration de la place Stanislas, Nancy et le duché de Lorraine étaient de facto indépendants. Mais tous savaient qu’à la mort de Stanislas, dernier duc de Lorraine, la province reviendrait alors à la France. Car le gendre de Stanislas n’était autre que … Louis XV.

La place Stanislas servait en quelque sorte de vitrine promotionnelle à la gloire du royaume de France. On préparait les esprits à l’inévitable. Ainsi, lorsque Stanislas s’éteint en 1766, les territoires du duché de Lorraine furent rattachés à la France.

Avant de quitter la place, avez-vous rendu visite à la boutique Daum ? Vous pourrez y admirer (voire acheter !) quelques unes des plus belles créations de crystal par la célèbre manufacture nancéienne.

La boutique Daum sur la Place Stanislas © French Moments

La boutique Daum sur la Place Stanislas © French Moments

Enfin, rejoignez la rue des Dominicains (vers l’Office de Tourisme). Retournez-vous pour admirer une dernière fois la place Stanislas avec ses deux grilles rehaussées d’or.

Place Stanislas, Nancy © French Moments

L’entrée de la place Stanislas et ses grilles rehaussées d’or © French Moments

A la découverte de l’Art Nouveau au centre-ville de Nancy

Au coin des rues des Dominicains et Gambetta se trouve la boutique Baccarat.

Baccarat Nancy © French Moments

La boutique Baccarat à Nancy © French Moments

Montez la rue Gambetta sur quelques mètres. Au numéro 21, voici la Maison des Sœurs Macarons. Une vieille institution qui confectionne des macarons aux amandes parmi les meilleurs en France. Je les ai goûtés, quel délice ! Et dire que la recette est tenue secrète depuis plus de 200 ans !

La boutique des Sœurs Macarons à Nancy © French Moments

La boutique des Sœurs Macarons à Nancy © French Moments

Revenez sur vos pas et prenez la rue des Dominicains. Vous entrez dans la vaste zone commerçante de Nancy qui s’entend jusqu’à la rue Saint-Dizier et la place Charles III.

Cette partie de la ville est connue sous le nom de Ville Neuve. Elle fut créée par le duc Charles III à partir de 1590. La Ville Vieille était devenue trop exiguë. On avait besoin d’espace. La Ville Neuve fut dotée d’un plan en damier avec des rues au tracé régulier. Comme à Saint-Etienne ou à Edimbourg.

Il existe une certain nombre de beaux édifices commerciaux Art Nouveau : banques, boutiques et administrations :

  • ancien magasin Goudchaux (4 rue des Dominicains)
  • Pharmacie du Point Central (35 rue Saint-Dizier)
  • ancien magasin Vaxelaire & Cie (13 rue Raugraff)
  • ancienne graineterie Génin (52 rue Saint-Jean)
  • ancienne banque Renauld (58 rue Saint-Jean)
  • Chambre du Commerce et de l’Industrie (Portail: 40 rue Henri Poincaré, Entrée: rue Stanislas)
  • Brasserie L’Excelsior (50 rue Henri Poincaré)
  • L’Est Républicain (5 bis avenue Foch)

Parmi ces constructions Art Nouveau, l’Excelsior est certainement le plus beau – et le plus accessible. Edifiée en 1910 en face de la gare, la Brasserie Excelsior est l’œuvre de Lucien Weissenburger et Alexandre Mienville. Installez-vous à l’intérieur pour prendre un café. Vous aurez tout le loisir d’admirer la fastueuse décoration. Vous reconnaitrez le travail de Louis Majorelle (mobilier en acajou de Cuba), les vitraux de Grüber, la mosaïque au sol de Pèlerin et les lustres de Daum.

L’Excelsior
50 rue Henri Poincaré, 54000 NANCY
Téléphone : 03 83 35 24 57
www.brasserie-excelsior-nancy.fr
Ouvert de 8h-24.30 du mardi au samedi, 8h-23h le dimanche et le lundi

Traversez la rue. En face de la brasserie, entrez dans la boutique Lefevre-Lemoine. Cette confiserie, fondée en 1840, est la plus ancienne de Lorraine. Vous y trouverez les spécialités gourmandes de la région, des chardons lorrains, et surtout les fameuses bergamottes de Nancy !

Lefèvre Lemoine Nancy

Le salon de thé de la confiserie Lefèvre-Lemoine © French Moments

Dirigez-vous à présent vers le marché central. Si vous avez encore quelques minutes avant le resto du midi, entrez dans l’église Saint-Sébastien.

Eglise Saint-Sébastien à Nancy © French Moments

La façade de l’église Saint-Sébastien à Nancy © French Moments

L’église baroque a été édifiée entre 1720 et 1731.

Repas au marché central

Le marché central de Nancy est un marché couvert réputé. C’est l’endroit idéal pour se familiariser avec la gastronomie régionale. Il rassemble sous un même toit :

  • 60 commerçants,
  • 16 maraîchers,
  • 15 jardiniers,
  • 2 fleuristes,
  • une boutique de livres d’occasion.

Le marché occupe ce site depuis quatre siècles. Le bâtiment lui, est beaucoup plus récent (1848 quand même !)

Aujourd’hui, c’est un endroit apprécié par les Nancéiens où règne une grande effervescence. Le marché central est ouvert de 7h à 19h du mardi au samedi.

A présent, vous devriez être affamé. Ca tombe bien car le marché central abrite un petit restaurant charmant : L’Impromptu.

Comme son nom l’indique, la cuisine est faite à l’impromptu, à partir des produits frais disponibles chaque jour au marché couvert. Voici une belle occasion de goûter à quelques plats lorrains revisités dans l’atmosphère vibrante du marché. Les tables sont disposées sous une verrière florentine et dans des lounges cosy.

J’ai trouvé le service vraiment sympathique et accueillant. A l’issue du repas, Carol Gérardin, la propriétaire, m’a gentiment expliqué l’histoire du marché central de Nancy.

(Si vous visitez Nancy le dimanche ou le lundi, sachez que le restaurant sera fermé. Vous pouvez vous reportez sur L’Excelsior mentionné ci-dessus)

L’Impromptu
Place Henri Mengin, 54000 NANCY
Téléphone : 03 83 30 02 56
reservations@limpromptu.com
www.limpromptu.com
Ouvert de 9h à 16h, fermé le dimanche et le lundi 

De l’Ecole de Nancy à la Bataille de Nancy (1477)

Au programme de cet après-midi, les fantastiques collections Art Nouveau de l’Ecole de Nancy. Je vous recommande de prendre le bus pour vous rendre au musée.

Celui-ci est situé près du Parc Sainte-Marie au Sud-Ouest de la gare.

Vous pouvez acheter votre titre de transport à l’Agence Stan sur la place de la République (lundi au samedi, de 7h à 19h) ou à un distributeur automatique d’un arrêt du tramway (ligne 1).

Prenez un bus de la ligne 7 de l’arrêt Saint-Sébastien jusqu’à Painlevé. De là, marchez environ 200 mètres le long de la rue du Sergent Blandan.

Le musée de l’Ecole de Nancy est abrité dans une villa construite en 1911-1912 pour Eugène Corbin, fondateur des Magasins Réunis. Corbin était également un grand collectionneur du réseau de l’Ecole de Nancy. A l’intérieur du musée, vous retrouverez les magnifiques œuvres d’Emille Gallé, de Louis Majorelle, de Jacques Grüber et d’Emile André. Ma pièce préférée du musée est la salle à manger Masson organisée avec des meubles signés Eugène Vallin.

Pour en savoir plus sur les horaires et tarifs d’entrée.

A la recherche de la maison alsacienne au Parc Sainte-Marie

Rejoindre le parc Sainte-Marie par le complexe de Nancy-Thermal construit en 1913.

Une fois dans le parc, partez à la recherche de la maison alsacienne.

Parc de Sainte-Marie, Nancy © French Moments

La maison alsacienne du Parc Sainte-Marie à Nancy © French Moments

La demeure à colombages provient du village alsacien de Zutzendorf. Elle fut remontée à Nancy lors de l’Exposition internationale de l’Est de la France en 1909. A cette époque, l’Alsace et la Moselle étaient annexées par l’Allemagne.

La place de la Croix de Bourgogne et la mort du Téméraire

Marchez en direction de la gare en passant par la place de la Croix de Bourgogne.

Elle doit son nom à la croix monumentale qui commémore la Bataille de Nancy en 1477. Jusqu’au 19e siècle, le site était couvert par l’étang Saint-Jean. C’est ici que Charles le Téméraire, duc de Bourgogne, trouva la mort le 5 janvier 1477 alors qu’il assiégeait Nancy.

Place de la Croix de Bourgogne, Nancy © French Moments

Le monument de la Bataille de Nancy sur la place de la Croix de Bourgogne © French Moments

Le monument actuel marque l’emplacement où le corps du Téméraire fut retrouvé, à moitié dévoré par les loups ! (du moins, c’est ce que rapporte la tradition)

Rejoignez le Viaduc Kennedy. La vue du pont donne sur l’hyper-centre de Nancy, profondément remanié dans les années 1970 avec la construction controversée d’immeubles de grande hauteur. Celle-ci donne à ce quartier d’affaires nancéien une physionomie qui n’a pas son pareil dans le Grand-Est.

Traversez le pont Foch pour rejoindre le quartier de la gare. Voici la fin de notre visite de Nancy.

J’espère que vous passerez un merveilleux moment à Nancy… et que vous aurez l’envie d’y revenir !

Et si vous voulez découvrir Nancy plus longtemps ?

Vous souhaitez séjourner à Nancy plus longtemps ? Voici quelques idées de visite / découverte :


Le Nancy City-Pass : un bon plan pour découvrir Nancy !

Nancy City Pass

Grâce au Nancy City Pass, vous ferez des économies lors de votre séjour à Nancy.

Le pass est valide pour 1, 2 ou 3 journées consécutives. Il vous permet de prendre le tramway et le bus dans l’ensemble du réseau de transport métropolitain STAN

Le pass vous donne libre accès aux musées et monuments de Nancy : musée de l’Ecole de Nancy, musée des Beaux-Arts, musée aquarium, jardin botanique du Montet, visites guidées organisées par l’Office de Tourisme…

Le Nancy City Pass vous permet aussi de bénéficier d’offres spéciales et de réductions de divers partenaires : le petit train touristique, VélOstan’lib, des boutiques membres des Vitrines de Nancy…

Le Nancy City Pass est en vente à l’Office de Tourisme de Nancy (plus d’infos).


Si vous trouvez que mes articles vous plaisent ou vous ont rendu service, n’hésitez pas à les partager sur Twitter ou Facebook. Cela me ferait super plaisir, et en plus cela me motive à continuer à en écrire davantage ! 🙂

Inspiré par cet article ? Epinglez-le sur Pinterest :

Découvrir Nancy en 2 jours le temps d'un weekend © French Moments

Je remercie Lorraine Tourisme et Nancy Tourisme pour l’invitation à séjourner dans leur charmante région en juin dernier. Ce séjour inoubliable a été l’occasion de prendre des centaines de photos et de glaner de précieuses informations qui, j’espère, vous aideront cher lecteur, à préparer votre séjour en Lorraine…. ou mieux encore, à vous donner envie de découvrir Nancy, la Ville aux Portes d’Or !


Share.

About Author

Pierre a grandi en Alsace, Lorraine et Allemagne avant de s’établir en Australie. Passionné de la France et de sa culture, il a fondé French Moments, une organisation initialement basée à Sydney qui promeut notre beau pays au public anglophone. En 2014, il est revenu s’installer en Île de France avec son épouse Rachel et sa petite fille Aimée. Professeur d’économie et de management en BTS, Pierre est également formateur de français en langue étrangère et guide touristique à Paris.

Leave A Reply

*