Comment choisir votre sapin de Noël ?

2

C’est peut-être la première fois que vous allez au village des sapins acheter votre sapin de Noël. Ou bien vous n’êtes pas trop sûr à l’idée de sélectionner celui qui émerveillera votre famille. Vous hésitez peut-être entre un arbre naturel et un artificiel. Cet article riche en conseils vous aidera à choisir votre sapin de Noël en tout connaissance de cause !


Choisir votre sapin de Noël : naturel ou artificiel ?

Choisir votre sapin de Noël

Forêt de sapins © French Moments

Est-il préférable d’acheter un sapin naturel ou artificiel ? Laissez-moi d’abord tordre le coup à une idée reçue. Celle qui prétend que choisir un sapin de Noël naturel coupé contribue à la déforestation, processus réduisant la qualité de l’air. Et qu’il est donc préférable d’acheter un sapin artificiel pour sauver un sapin naturel de la coupe. Ce pauvre petit sapin qui aurait pu vivre plusieurs années et que l’on jettera sur la voie publique au lendemain du Nouvel An. On en a les larmes aux yeux…

Le sapin de Noël naturel, c’est d’abord un choix écologique.

Contrairement à la pratique des habitants de Sélestat au 16e siècle, on ne coupe plus les sapins dans la forêt. Dans le Morvan, en Franche-Comté ou en Bretagne, il existe des plantations spécialement aménagées qui font pousser des milliers de sapins.

En 2008, une étude sérieuse réalisée par le groupe canadien Ellipsos a analysé le cycle de vie des sapins de Noël. Elle a révélé qu’un sapin de Noël artificiel devrait être utilisé pendant au moins 20 ans afin d’avoir aussi peu d’impact sur l’environnement que le sapin naturel. Encore plus troublant : l’étude complète l’analyse en affirmant qu’un sapin de Noël naturel émet environ 3 kg de gaz à effet de serre tandis qu’un sapin artificiel en génère environ 8 kg par année. Pas étonnant lorsqu’on sait qu’un sapin artificiel est souvent composé de matériaux franchement pas très sains pour la planète : du plastique, de l’aluminium… sans compter le carburant nécessaire à son acheminent depuis l’Asie où il est fabriqué.

Le sapin de Noël naturel est un choix éco-responsable !

Puis, c’est un choix éthique car sa cultivation contribue à générer des emplois locaux. Il soutient l’économie locale (pensez à ces exploitations dans le Morvan). D’après le site Conso Globe, il est plus facile de choisir votre sapin de Noël naturel français qu’un sapin artificiel français. Acheter un sapin naturel français contribue au développement économique de certaines régions.


Sélectionner la variété de votre sapin de Noël

Pour Noël, de plus en plus de familles françaises souhaitent dresser un sapin naturel dans leur salon. Elles achèteront leurs sapins au supermarché, au marché de Noël ou dans un emplacement mis à la disposition par la Mairie. Le vendeur peut vous aider à élaguer votre arbre. Ceci vous facilitera grandement la tâche quand vous le dresserez chez vous.

Parmi les meilleures ventes de sapins de Noël naturels en France, Il existe au moins trois variétés de conifères : épicéa, sapin Nordmann et sapin nobilis.

Choisir votre sapin de Noël

© French Moments

Épicéa (Picea abies)

28% des ventes totales en France.

Les aiguilles légèrement piquantes de l’épicéa sont placées tout autour des branches (comme une brosse à cheveux). Il a une forme assez équilibrée avec des branches qui se redressent vers la pointe.
Exposées à la chaleur de nos maisons, les aiguilles ne tiennent pas plus de deux semaines. Il est donc recommandé d’acheter un épicéa pas trop tôt avant Noël (entre le 15 et le 24 décembre). Par contre, ce conifère offre une forte odeur de pin qui est particulièrement appréciée à Noël.

Choisir votre sapin de Noël

© French Moments

Sapin de Nordmann (Abies nordmanniana)

67% des ventes totales en France.

Le pin Nordmann, de couleur vert profond, est une des plus importantes variétés de sapins cultivées pour Noël. Ses aiguilles sont douces au toucher. Exposé à la chaleur de nos maisons, il ne perdra pas rapidement ses aiguilles. Si vous l’achetez début décembre, ses aiguilles devraient pouvoir tenir au moins jusqu’au Nouvel An, voire l’Épiphanie. Cependant, il ne produit qu’une faible odeur de résine. A noter : même si elles sont souples, ses branches supportent mieux les boules de Noël que l’épicéa. Bon à savoir si vos ornements sont lourds.

Choisir votre sapin de Noël

© French Moments

Nobilis ou sapin noble (Abies procera)

Originaire du nord-ouest de l’Amérique du Nord, le nobilis est apprécié pour ses belles formes. Coupé, il dure plus longtemps que les autres variétés de sapins de Noël. Ses branches contiennent des aiguilles de couleur bleu-vert. Elles sont douces au toucher avec un bon maintien d’humidité. Contrairement au Nordmann, il répand une agréable odeur de pin dans les intérieurs. ce pin de qualité est aussi généralement plus cher que l’épicéa et le Nordmann. Cet arbre n’est pas noble pour rien !

Autres variétés de sapin de Noël vendues en France

Parmi les autres variétés de sapins de Noël vendues en France, on trouve les sapins Pungens (Picea Pungens), les sapins Omorika (Picea Omorika) et les sapins Grandis (Abies Grandis).

Il existe aussi les sapins blancs que vous pouvez vous procurer chez le fleuriste. Également appelés sapins floqués, leur aspect moutonneux est composé d’un mélange de textiles broyés et de colle.


Quels sont les critères de sélection de votre sapin de Noël ?

Choisir votre sapin de Noël

Choisir votre sapin de Noël et demander l’élagage © French Moments

J’ai recensé plusieurs critères pour bien choisir votre sapin de Noël.

La forme de votre sapin

Un conseil, ne l’achetez pas déjà emballé dans un filet. Demandez à le voir sans le filet ou choisissez parmi ceux qui sont déployés, bien touffus et qui ont fière allure. Sans chercher à obtenir le sapin à la coupe parfaite, essayez de dénicher celui qui ne semble pas avoir trop de trous disgrâcieux et qui présente une bonne répartition des branches tout au long du tronc.

La couleur de votre sapin

Selon la variété que vous aurez choisie, la couleur virera du vert profond au bleu-vert. Choisissez un sapin qui a des couleurs franches, signe de bonne santé de l’arbre.

La taille de votre sapin

C’est du bon sens et pourtant… devant le choix offert dans un village de sapins, on peut flasher sur un beau sapin de grande envergure. Une fois ramené chez vous, il prendra un quart de votre salon (sinon plus) ! Pensez à l’espace où vous le dresserez chez vous avant de vous décider. Et ne visez pas trop grand si vous devez le transporter dans une voiture de taille modeste.

La fraîcheur de votre sapin

Comment savoir si votre sapin est « frais » ? Si vous achetez un épicéa le 20 décembre et qu’il trainait chez le commerçant depuis début décembre, vous n’aurez plus d’aiguilles d’ici à Noël. Il existe pour le savoir une astuce tout simple : glissez votre main le long d’une branche. Si vous jugez que trop d’aiguilles tombent au sol, choisissez-en un autre qui ne commence pas à sécher !


Comment entretenir son Sapin de Noël ?

Choisir votre sapin de Noël

Forêt de sapins © French Moments

Et pour terminer, quelques conseils sur l’entretien de votre sapin de Noël :

  • N’achetez pas votre sapin (surtout un épicéa) trop tôt.
  • Laissez votre sapin sur le balcon (si vous en avez un !), au jardin ou sur la terrasse jusqu’au moment où vous le rentrerez pour le décorer.
  • N’hésitez pas à vaporiser régulièrement les branches du sapin avant de le décorer. Vous pouvez continuer à le vaporiser une fois décoré, à condition qu’il ne contienne pas de guirlandes électriques.
  • Le top du top est d’insérer le pied du sapin dans un support métallique contenant une réserve d’eau (mais encore une fois, veillez aux branchements électriques !)
  • Evitez de dresser votre sapin dans un endroit proche d’une source de chaleur (radiateur, cheminée, appareils électroniques comme la TV, accès à la cuisine…)

J’espère que cet article vous aura aidé à choisir votre sapin de Noël. Si vous avez d’autres conseils, n’hésitez pas à nous en faire part en commentant ci-dessous !


  • LE SAPIN DE NOËL : tous les articles

  • Share.

    About Author

    Pierre a grandi en Alsace, Lorraine et Allemagne avant de s’établir en Australie. Passionné de la France et de sa culture, il a fondé French Moments, une organisation initialement basée à Sydney qui promeut notre beau pays au public anglophone. En 2014, il est revenu s’installer en Île de France avec son épouse Rachel et sa petite fille Aimée. Professeur d’économie et de management en BTS, Pierre est également formateur de français en langue étrangère et guide touristique à Paris.

    2 commentaires

    1. Merci pour cet article très intéressant !
      Je ne connaissais pas grand chose aux différents sapins et grâce à ton article j’ai une petite idée du prochain type de sapin que je vais choisir 🙂
      Et merci de rappeler aux gens que le sapin naturel et bien plus écologique que le sapin artificiel !
      Bonne continuation 🙂

      • Merci Laura pour ton commentaire ! Tu as raison – avec la petite recherche que j’ai menée, je suis maintenant convaincu que le sapin naturel est bien plus respectueux de l’environnement 🙂
        L’année dernière nous avions choisi un nobilis vers le 20 décembre… cette année, nous l’achèterons beaucoup plus tôt car ses épines ne tombent pas rapidement et la senteur du sapin n’était pas assez forte (car l’arbre était trop ‘frais’). A bientôt et bon 1er weekend de l’Avent !

    Leave A Reply


    *