Découvrir la colline du Rebberg à Mulhouse

2

Il y a trois jours, j’ai effectué une balade sur la colline du Rebberg lors d’une belle journée ensoleillée. Je peux vous dire que j’ai été bluffé par ce coin de la ville que je connaissais peu. Mulhouse, ce n’est pas seulement la Place de la Réunion, Porte Jeune et les musées techniques. Le quartier que je vais vous décrire vaut également le détour. Pour ceux qui y séjournent, une balade sur la colline du Rebberg est un must. Voici le récit de ma découverte…


À propos de la colline du Rebberg

Colline du Rebberg

Villas contemporaines sur la colline du Rebberg (et le sommet de la Tour de l’Europe) © French Moments

La colline du Rebberg marque l’extrémité nord du Sundgau. Elle domine toute l’agglomération de Mulhouse qui s’étend en grande partie sur la plaine d’Alsace. Du coup, les points de vue sur la Cité du Bollwerk se multiplient. Mais surtout, c’est la végétation qui surprend : jardins de villas magnifiquement entretenus, vergers, forêts…

Son nom signifie « montagne du vignoble », de l’allemand Rebe (vigne) et Berg (montagne).

La colline a été urbanisée lors du développement de l’industrie textile à Mulhouse. Le quartier du Rebberg totalise plus de 8000 habitants, la plupart résidant dans des maisons de maître des 19e et 20e siècle ou dans de belles villas contemporaines aux jardins soignés.


L’itinéraire de la balade du Rebberg

Cette promenade peut prendre de 2 à 3 heures si vous prenez le temps d’admirer la vue sur le belvédère et de découvrir le parc Alfred Wallach. J’espère que cette carte vous aidera à suivre l’itinéraire. Zoomez-là pour mieux distinguer l’itinéraire. Et cliquez sur les numéros d’étapes pour plus d’infos :

Itinéraires

  afficher les options

Point de départ (1)

Vous pouvez garer la voiture sur le parking du stade Waldeck de Riedisheim (rue des Bois) ou le long des rues adjacentes.

Puis on longe la rue des Bois en contournant le stade jusqu’à l’orée du bois. Un sentier monte dans la forêt jusqu’à l’entrée du parc Alfred Wallach qui se trouve sur la droite.


 Le parc Alfred Wallach (2)

Parc Alfred Wallach

Jardins à la française, Parc Alfred Wallach © French Moments

Ce jardin classé « Parc remarquable » est l’unique jardin à la française de Mulhouse. On y découvre des parterres soignés, une roseraie, des allées régulières, des fontaines et des pelouses, le tout parsemé de statues.

Le parc a été légué en 1950 à la ville de Mulhouse par Alfred Wallach (1882-1961). C’était la première fois que je le découvrais et il m’a effectivement rappelé les beaux jardins de l’Île de France.


La forêt du Tannenwald (3)

Colline du Rebberg

Dans la Forêt du Tannenwald à Mulhouse © French Moments

Du parc Alfred Wallach, on rejoint l’émetteur du Belvédère en traversant la forêt du Tannenwald sur 1 km. Le Tannenwald, ce sont 300 hectares de bois qui comprennent 25 kilomètres de sentiers. On a presque de la peine à croire que l’on est aux portes de la ville ! Si comme moi, vous marchez vers midi, vous entendrez les cris des animaux du parc zoologique et botanique de Mulhouse tout proche. Ce zoo accueille 1200 animaux de 190 espèces différentes.


L’émetteur du Belvédère de TDF (4)

Juste avant l’arrivée au site de l’émetteur de TDF se trouve un ancien réservoir sur la droite (toujours en activité).

Colline du Rebberg

Ancien réservoir © French Moments

La tour métallique de l’émetteur du Belvédère de TDF se dresse fièrement au-dessus de la ville. D’une hauteur record de 194 m, il est visible de très loin et constitue un repère visuel du site de Mulhouse.

Colline du Rebberg

Emetteur du belvédère de TDF © French Moments


Le sentier du Sommet (5)

Colline du Rebberg

Sentier du sommet © French Moments

On traverse ensuite la rue de la Pépinière pour s’engager sur le sentier du Sommet. Il s’agit d’un petit parc public tout en longueur avec de beaux arbres. Dans cet écrin de verdure, on découvre soudainement la tour du Belvédère.

Colline du Rebberg

Tour du Belvédère © French Moments


La tour du Belvédère (6)

D’une hauteur de 20 m de hauteur, elle est accessible au public.

Colline du Rebberg

Tour du Belvédère © French Moments

La tour du Belvédère a été construite en 1898 et sa structure métallique ressemble vaguement à celle de la Tour Eiffel. Sa base se situe à 333 mètres d’altitude et son sommet culmine à 352 m, bien au-dessus de la cime des arbres environnants.

Colline du Rebberg

Pieds de la Tour du Belvédère © French Moments

Si l’on est bien plus courageux que moi, on y découvre une vue à couper le souffle – j’ai d’ailleurs demandé à Marie-Christine de prendre ce cliché pour moi… car elle était bien plus vaillante et ne souffrait pas de vertige.

Tout en haut, une table d’orientation aide à identifier les principaux sites :

  • côté Mulhouse-Ville : le centre de Mulhouse avec le Temple Saint-Étienne et la Tour de l’Europe, la Plaine d’Alsace, les Vosges, les villes de Thann, Cernay, Guebwiller, Rouffach et Colmar, le massif forestier de la Hardt et la Forêt-Noire en Allemagne.
  • côté sud : les collines du Sundgau, le Jura et par temps clair la chaîne des Alpes suisses.
Colline du Rebberg

Vue sur Mulhouse de la colline du Rebberg © French Moments

La situation stratégique de la tour en a fait un site d’observation d’exception pour l’artillerie allemande pendant les deux guerres mondiales.


Le mémorial des anciens de Tambov (7)

Au pied de la tour se trouve le mémorial des anciens de Tambov.

Colline du Rebberg

Mémorial des Anciens de Tambow © French Moments

Une plaque commémorative est dédiée « à la mémoire de 17 000 incorporés de force alsaciens-mosellans, morts pour la France de 1943 à 1945 derrière les barbelés du camp de Tambow et d’autres camps de prisonniers en Russie ». Observez combien la statue du prisonnier est poignante de réalisme.

Colline du Rebberg

Mémorial des Anciens de Tambow © French Moments

Sur la droite pousse un arbre de la Liberté planté le 6 mai 1998.


Les rues résidentielles de la colline du Rebberg

La tour du Belvédère se situe au milieu du sentier du Sommet (8).

Colline du Rebberg

Sentier du sommet en direction de la rue de la Métairie © French Moments

Au bout du chemin, on traverse la rue de la Métairie que l’on suit sur une trentaine de mètres avant de prendre un petit chemin à droite (9).

Colline du Rebberg

Chemin menant à la rue Auguste Boehringer © French Moments

Celui-ci débouche sur la rue Auguste Boehringer. Tourner à gauche puis à nouveau à droite. Puis longer la rue Robert Breitwieser (10).

Colline du Rebberg

Rue Robert Breitwieser © French Moments


Le vignoble du Rebberg (11)

A l’intersection avec la rue des Carrières se trouve le fameux vignoble du Rebberg.

Colline du Rebberg

Vignoble du Rebberg © French Moments

Ce vignoble a été créé en 1990 par la mairie de Mulhouse sur un terrain de près de 4 hectares. Ses 2200 plants de Pinot-Auxerrois et de Tokay-Pinot-Gris produisent un vin de cérémonies : le Clos du Klettenberg. Il comprend aussi plusieurs rangées de cépages autrefois cultivés en Alsace comme le Knipperlé, le Trollinger, le Jaounet, le Saint-Jacques ou la Grand Riesling. Observez les poteaux en bois : ce mode de culture ainsi que le désherbage manuel respecte la tradition ancestrale. Ce petit bout de vignoble semble rendre hommage au passé viticole de Mulhouse. En effet, du Moyen-Âge au 18e siècle, les pentes du Rebberg étaient recouvertes de vignes, avant que les villas et maisons bourgeoises ne les remplacent.


Le verger-conservatoire (13)

Tout au bout du chemin qui longe la rue des Carrières (12) se trouve un magnifique verger.

Colline du Rebberg

Sentier parallèle à la rue des carrières © French Moments

Il s’agit du verger-conservatoire des variétés anciennes de pommes.

Colline du Rebberg

Verger conservatoire du Rebberg © French Moments

Près de 50 variétés y mûrissent sur 33 ares aux noms évocateurs : la Berlepsch rouge, la Bohnapfel, la Brettacher sämling, la Docteur oldenburg ou la Maunzenspiel. Quant à la Christkindel (pomme de noël), la tradition veut qu’elle soit offerte aux enfants comme friandise à noël… On peut imaginer le beau spectacle au printemps lorsque ces pommiers sont en fleurs.


Retour au parking du stade Waldeck

Retour au belvédère par la rue de Gascogne (14).

Colline du Rebberg

Rue de Gascogne © French Moments

Puis à droite en montant la rue de la Métairie (15)…

Colline du Rebberg

Rue de la Metairie © French Moments

… et enfin à gauche rue du Belvédère (16). On admire de fort jolies villas, modernes pour la plupart. Les bâtisses sont entourées de jardins soignés et arborés.

Colline du Rebberg

Rue du Belvédère © French Moments

Du belvédère, nous reprenons le même chemin pour retrouver le parking du stade Waldeck.

Et nous voici au terme d’une belle balade de 6 km sur les hauteurs de Mulhouse.


Vous aussi, vous avez découvert la colline du Rebberg à Mulhouse ? Laissez-nous vos impressions dans la boîte de commentaires ci-dessous !

Share.

About Author

Pierre a grandi en Alsace, Lorraine et Allemagne avant de s’établir en Australie. Passionné de la France et de sa culture, il a fondé French Moments, une organisation initialement basée à Sydney qui promeut notre beau pays au public anglophone. En 2014, il est revenu s’installer en Île de France avec son épouse Rachel et sa petite fille Aimée. Professeur d’économie et de management en BTS, Pierre est également formateur de français en langue étrangère et guide touristique à Paris.

2 commentaires

  1. Très belle balade, merci ! À quand une promenade mettant également en valeur l’architecture et l’histoire du Rebberg ? (Maison Schlumberger, periode anglo-normande, maisons de maître par exemple rue Stoeber). Encore merci.

    • Bonjour John,
      Merci beaucoup pour le commentaire ! Oui, c’est vrai qu’il faudrait refaire une balade sur les pentes du Rebberg pour y découvrir toutes les belles demeures du 19e/20e siècles. La promenade que j’ai décrite se limite effectivement à la crête de la colline. A bientôt et bonne journée !

Leave A Reply


*