Où trouver les plus beaux châteaux-forts d’Alsace ?

35

Ce mois d’octobre, Alexandra Besson du blog Itinera-Magica propose aux participants du rendez-vous #EnFranceAussi de composer autour du thème “ruines…”. Ce RV est une belle initiative lancée par Sylvie du blog Le coin des Voyageurs qui permet à nos lecteurs de découvrir les multiples facettes de notre belle France. “Ruines…” : l’occasion rêvée pour vous faire découvrir les plus beaux châteaux-forts d’Alsace, la grande majorité étant en ruine. Amateurs du Moyen Âge, cet article est écrit pour vous ! Quand vous aurez fait la connaissance des 30 châteaux-forts d’Alsace, je vous invite à laisser un commentaire avec votre château préféré 🙂


Les [très-nombreux] châteaux-forts d’Alsace

Je connais deux régions où les châteaux-forts en ruine abondent : le Périgord et l’Alsace. La première a hérité de formidables forteresses érigées pendant la guerre de Cent Ans. La seconde doit ses châteaux construits sur les collines sous-vosgiennes à l’émiettement des pouvoirs des seigneurs alsaciens pendant le Moyen Âge. Un morcellement des territoires au sein du Saint-Empire romain germanique si important que l’on recense pas moins de 80 châteaux forts, dont 50 remarquables. Jugez plutôt par la carte ci-dessous, représentant le puzzle territorial de l’Alsace à la fin du Moyen Âge :

Carte Rhin Supérieur

Le Rhin Supérieur en 1500. Carte par C. Wilsdorf – Atlas historique d’Alsace – UHA – Société Savante d’Alsace – CRESAT, 2006 (BY-NC-SA)

De puissants châteaux pour d’influents seigneurs

À partir du 10e siècle, la haute noblesse alsacienne concrétisa son pouvoir dans la région par l’édification de puissants châteaux-forts. Pour les seigneurs avides d’étendre leur autorité, il était primordial de surveiller les voies de communication. Le château, lieu de pouvoir, de résidence et parfois centre administratif, était judicieusement construit sur une éminence rocheuse permettant cette surveillance dans la plaine et les vallées. Mais il s’agissait également de signaler la puissance des seigneurs sur leurs voisins par l’édification d’impressionnantes forteresses. Dans les Vosges du Nord, celles-ci se dressent sur un piton de grès rouge, dominant d’épaisses forêts de conifères. En partie troglodytiques, ces châteaux en ruine portent la couleur éclatante du grès rose des Vosges.

Fleckenstein Châteaux-forts d'Alsace

Les ruines du Fleckenstein dans les Vosges du Nord © French Moments

La majorité des châteaux-forts en Alsace sont en ruine depuis le 17e siècle. Ils ont en effet beaucoup souffert des ravages de la Guerre de Trente Ans (1618-1648). Encore aujourd’hui, les silhouettes des châteaux-forts d’Alsace font partie du paysage. On ne peut qu’être émerveillé devant ces sentinelles de pierre, témoins du passé médiéval de l’Alsace.


La liste des plus beaux châteaux-forts d’Alsace

Je ne pourrais pas référencer tous les châteaux-forts d’Alsace car il y en existerait pas moins de 80. J’ai donc sélectionné pour vous 30 ruines parmi les plus importantes ou les plus belles. Je vous laisse le soin de découvrir toutes les autres lors de votre séjour en Alsace !!

Itinéraires

  afficher les options

L’accès aux châteaux est variable : certains sont accessibles par la route, d’autres se méritent par une marche à pied (parfois raide).

Lutzelhardt

Obersteinbach, Bas-Rhin

Lutzelhardt Châteaux-forts d'Alsace

Lutzelhardt © Volkspark – licence [CC BY-SA 2.0] from Wikimedia Commons copy

Le château de Lutzelhardt fut édifié au milieu du 13e siècle pour défendre la seigneurie de Bitche. La forteresse se confond avec la roche gréseuse sur laquelle elle a été construite. Son donjon est de plan carré et le sommet est accessible par un escalier. Il est situé à deux pas de la frontière allemande.

  • Il faut monter à pied depuis la vallée pour y accéder.

Fleckenstein

Lembach, Bas-Rhin

Un des châteaux-forts les plus impressionnants d’Alsace, sinon de France. La forteresse s’accroche au promontoire rocheux sur lequel il a été bâti au 12e siècle en grès rose des Vosges.

  • Parking à proximité du château.
  • Le site officiel pour plus d’infos sur le château du Fleckenstein.

Hohenbourg

Wingen, Bas-Rhin

Châteaux-forts d'Alsace Hohenbourg

Le chateau du Hohenbourg © Jessie Emslie – licence [CC BY-SA 2.0] from Wikimedia Commons

Sa partie basse abrite un logis Renaissance dont une belle porte d’entrée, ainsi qu’une puissante barbacane en fer à cheval. Ce château-fort est en ruine depuis 1680. Il se situe à quelques pas de la frontière allemande.

  • Il faut monter à pied pour y accéder, toutefois il n’est pas très loin du château du Fleckenstein.

Wineck et Schœneck

Dambach-Neunhoffen, Bas-Rhin

Châteaux-forts d'Alsace Wineck

Le Wineck par Michael Münch (domaine public)

Le château du Wineck, édifié sur une crête rocheuse, date de 1300. Il fut démantelé à la fin du 17e siècle par Louis XIV. Le château du Schoeneck, datant de 1200, se situe à 600 mètres de distance à pied.

  • Il faut monter à pied pour y accéder !

Vieux-Windstein et Nouveau-Windstein

Windstein, Bas-Rhin

Châteaux-forts d'Alsace Windstein

Le Nouveau Windstein © Peter 111 – licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

Le Vieux-Windstein est un château en partie troglodytique datant de la fin du 12e siècle.

Le Nouveau-Windstein a été bâti un peu plus tard, en 1340. Tous deux furent démantelés en 1676.

  • Parking à proximité du château du Vieux-Windstein (à l’auberge “Aux Châteaux”). Pour rejoindre le Nouveau-Windstein, il faut marcher 800 m.

Lichtenberg

Lichtenberg, Bas-Rhin

Châteaux-forts d'Alsace Lichtenberg

Le chateau du Lichtenberg © Getüm – licence [CC BY-SA 2.0 de] from Wikimedia Commons

Cette formidable forteresse construite sur un promontoire rocheux date du début du 13e siècle. Il appartenait aux Lichtenberg, une des familles les plus influentes d’Alsace. Remanié à plusieurs reprises (notamment par Vauban) et restauré dans les années 1990, le château est devenu une attraction historique et culturelle importante dans la région.

  • Parking à proximité du château.
  • Le site officiel pour plus d’infos sur le château du Lichtenberg.

La Petite-Pierre

La Petite-Pierre, Bas-Rhin

Châteaux-forts d'Alsace La Petite Pierre

La Petite-Pierre © French Moments

Le château médiéval du 12e siècle fut remanié par Vauban en 1684 et intégré dans la forteresse la Petite Pierre. Il abrite le siège du Parc naturel régional des Vosges du Nord.

  • Parking à proximité du château.
  • Le site de l’Office de Tourisme de la Petite-Pierre.

Haut-Barr

Saverne, Bas-Rhin

Châteaux-forts d'Alsace Haut-Barr

Le chateau du Haut-Barr © R-bitzer – licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

Le Haut-Barr est un impressionnant château faisant corps avec les trois rochers qui l’entoure. Construit en 1170, il fut surnommé « l’œil de l’Alsace » par les Strasbourgeois qui en avaient la possession.

  • Parking à proximité du château.

Wangenbourg

Wangenbourg-Engenthal, Bas-Rhin

Châteaux-forts d'Alsace Wangenbourg

Le Wangenbourg © Denis Helfer – licence [CC BY-SA 2.5] from Wikimedia Commons

Le château du Wangenbourg se dresse fièrement sur un promontoire rocheux depuis le 13e siècle. On peut y découvrir l’enceinte pentagonale, la cour d’honneur et un donjon carré de 24 mètres de hauteur accessible par un escalier.

  • Parking à proximité du château (cimetière du village de Wangenbourg).

Spesbourg

Andlau, Bas-Rhin

Châteaux-forts d'Alsace Andlau

Andlau et le Spesbourg en arrière-plan © French Moments

Le château-fort en ruine de Spesbourg près d’Andlau a été édifié vers 1246 sur un éperon rocheux. Il se compose d’un donjon carré et de logis encadrés par un imposant mur-bouclier du 13e siècle.

  • Parking à l’auberge Hungerplatz puis petite ascension au château sur 400 mètres.

Haut-Andlau

Andlau,Bas-Rhin

Châteaux-forts d'Alsace Andlau

Le château du Haut-Andlau © French Moments

Reconnaissable grâce à ses deux tours cylindriques encadrant le logis de la forteresse, le château du Haut-Andlau a été construit vers le milieu du 13e siècle. Il est inhabité depuis 1796, lorsque son nouvel acquéreur le démantela pour vendre ses pierres. Ses ruines figurent aujourd’hui parmi les plus célèbres d’Alsace.

  • Il faut monter à pied depuis la vallée pour y accéder !

Bernstein

Dambach-la-Ville, Bas-Rhin

Châteaux-forts d'Alsace Bernstein

Le chateau du Bernstein © Dsch67 – licence [CC BY-SA 2.5] from Wikimedia Commons

Bâti sur un éperon rocheux où, d’après la légende, logeait une famille d’ours (d’où son nom : le rocher des ours !), le château du Bernstein domine la cité fortifiée de Dambach-la-Ville. La forteresse serait la plus ancienne d’Alsace, mentionnée pour la première fois en 1009. Le sommet du donjon est accessible par un escalier. Très belle vue panoramique sur la plaine d’Alsace et les sommets vosgiens.

  • Il faut monter à pied depuis Dambach-la-Ville pour y accéder !

Ortenbourg

Scherwiller, Bas-Rhin

Châteaux-forts d'Alsace Ortenbourg

L’Ortenbourg vu de Scherrwiller © French Moments

Le château de l’Ortenbourg est une imposante forteresse bien visible de la région de Sélestat. Son donjon pentagonal de 32 mètres de haut est complété par un logis seigneurial en ruine et un mur-bouclier séparé du reste de la colline par un fossé. Le château fut édifié au 12e siècle et mis à mal pendant la guerre de Trente Ans.

  • Il faut monter à pied depuis Scherwiller pour y accéder !

Kintzheim

Kintzheim, Bas-Rhin

Châteaux-forts d'Alsace Kintzheim

Le château de Kintzheim © French Moments

Le château a été construit à partir de 1250 par l’empereur Frédéric II de Hohenstaufen. Le donjon circulaire, les logis et une ancienne chapelle sont protégés par un mur-bouclier. Depuis 1968, le site du château abrite le parc animalier de la « Volerie des Aigles ».

  • Parking à proximité du château.
  • Le site officiel pour plus d’infos sur la volerie des aigles au château de Kintzheim.

Haut-Kœnigsbourg

Orschwiller, Bas-Rhin

Haut-Kœnigsbourg

Le château du Haut-Kœnigsbourg © French Moments

De tous les châteaux-forts d’Alsace, celui du Haut-Kœnigsbourg est certainement le plus célèbre. En tout cas, il est un des sites touristiques les plus visités de France. La première mention de la forteresse nichée à 750 m d’altitude date de 1147. Il fut très endommagé pendant la guerre de Trente Ans. De 1900 à 1908, il fut entièrement restauré par le Kaiser Guillaume II. Du château de grès rose, la vue sur la plaine d’Alsace, les Vosges et la Forêt-Noire y est sublime. Il est un des rares châteaux-forts d’Alsace à ne pas être en ruine !

  • Parking à proximité du château.
  • Le site officiel pour plus d’infos sur le château du Haut-Kœnigsbourg.

Saint-Ulrich, Girsberg et Haut-Ribeaupierre

Ribeauvillé, Haut-Rhin

Ribeauvillé Alsace

Les trois châteaux de Ribeauvillé. De gauche à droite : Saint-Ulrich, Girsberg et Haut-Ribeaupierre © French Moments

La petite cité de Ribeauvillé ne possède pas moins de trois châteaux, s’échelonnant sur les hauteurs. Ils sont tous liés à l’histoire de la dynastie locale, les Ribeaupierre :

Le château de Saint-Ulrich (ou Grand-Ribeaupierre). Son origine remonte au 11e siècle, mais il fut remanié au 14e siècle avant d’être abandonné au 16e siècle. Le sommet de son donjon carré est accessible par un escalier. Très jolie vue sur la ville historique de Ribeauvillé et la plaine d’Alsace.

Le château du Girsberg (ou Petit-Ribeaupierre). À l’écart du Saint-Ulrich, le Girsberg fut construit au 13e siècle pour abriter une nouvelle branche de la famille des Ribeaupierre. Ses ruines se dressent sur un escarpement abrupt.

Le château du Haut-Ribeaupierre (ou Altenkastel). Il fut édifié vers le milieu du 13e siècle. Le donjon circulaire et crénelé s’élève à 645 mètres d’altitude avec une vue magnifique sur toute la région.

  • Il faut monter à pied depuis Ribeauvillé pour accéder aux trois châteaux ! Le plus haut, celui du Haut-Ribeaupierre, demande du temps et de l’effort !

Schlossberg

Kaysersberg-Vignoble, Haut-Rhin

château de Kaysersberg

Château de Kaysersberg © French Moments

Le château de Kaysersberg fut construit dans la première moitié du 13e siècle pour dominer la route stratégique reliant l’Alsace à la Lorraine par le col vosgien du Bonhomme. Du sommet du donjon circulaire, belle vue sur Kaysersberg et ses alentours.

  • Il faut monter à pied depuis la ville pour y accéder !

Wineck

Katzenthal, Haut-Rhin

Châteaux-forts d'Alsace Wineck Katzenthal

Le village de Katzenthal et le château de Wineck © French Moments

(à ne pas confondre avec l’autre Wineck à Dambach-Neunhoffen dans le Bas-Rhin !) Le château de Wineck domine le village de Katzhental et son vignoble. Son donjon de plan carré est entouré d’un mur-bouclier. Édifié au milieu du 13e siècle par le comte de Ferrette. Le château abrite un petit musée archéologique avec une exposition d’objets découverts lors de fouilles.

  • Parking à proximité du château.

Pflixbourg

Wintzenheim, Haut-Rhin

Châteaux-forts d'Alsace Pflixbourg

Le donjon du Pflixbourg et la vallée de Munster © French Moments

Le château du Pflixbourg a été construit entre 1212 et 1219 pour surveiller l’entrée de la vallée de la Fecht qui conduit à Munster et au col de la Schlucht. La forteresse est dominée par une tour de 23 mètres de haut, un des premiers donjons circulaires d’Alsace.

  • On peut se garer à proximité le long de la route forestière dite des cinq châteaux. Pour accéder au château, continuer à pied sur environ 400 mètres.

Hohlandsbourg

Wintzenheim, Haut-Rhin

Prendre de la hauteur en Alsace

Le château du Hohlandsbourg © French Moments

Le Hohlandsbourg est un château-fort du 13e siècle qui a été restauré à partir des années 1990. Il figure aujourd’hui parmi les sites historiques et culturels majeurs d’Alsace. Ouvert aux visiteurs de Pâques au 11 novembre. Vue magnifique sur la région de Colmar et, par beau temps, les Alpes suisses.

  • Parking à proximité du château.
  • Le site officiel pour plus d’infos sur le château du Hohlandsbourg.

Wahlenbourg, Dagsbourg et Weckmund

Eguisheim et Husseren-les-Châteaux, Haut-Rhin

éguisheim haut-rhin alsace

Les trois châteaux d’Éguisheim et le village d’Husseren-les-châteaux © French Moments

Au-dessus des vignes d’Husseren-les-Châteaux se dressent les ruines des trois châteaux d’Eguisheim. Du sud au droite : le Weckmund, le Wahlenbourg et le Dagsbourg. Les deux derniers appartinrent successivement à la famille des Eguisheim-Dabo, puis aux évêques de Strasbourg. Le Weckmund fut possession des comtes de Ferrette. Les châteaux furent détruits en 1466 durant la guerre des Six Deniers.

  • Accès par la route forestière, dite des Cinq châteaux.

Engelbourg

Thann, Haut-Rhin

Châteaux-forts d'Alsace Thann

L’Engelbourg à Thann © French Moments

L’Engelbourg était une puissante forteresse édifiée au débouché de la vallée de la Thur, marquant le passage entre la Haute-Alsace et le duché de Lorraine par le col du Bussang. Ce château des anges ( son nom en allemand) fut habité par les comtes de Ferrette puis par les Habsbourg. fut détruit sur l’ordre du Grand-Condé au 17e siècle. En s’effondrant, une portion du donjon se coucha à l’horizontale, d’où son surnom d’œil de la sorcière.

  • Il faut monter à pied de la ville de Thann pour y accéder !

Ferrette

Ferrette, Haut-Rhin

Ferrette Sundgau Alsace

Ferrette et ses châteaux © French Moments

Les ruines du château des comtes de Ferrette dominent la petite cité de Ferrette. Le château fut édifié vers 1100 et se compose de deux ensembles : le château inférieur et ses tours rondes ouvertes et le château supérieur, le plus ancien des deux, où résidaient les comtes. Sa terrasse panoramique offre une belle vue sur le Sundgau et le Jura alsacien.

  • Il faut monter à pied de Ferrette pour y accéder !

Morimont

Oberlarg, Haut-Rhin

Châteaux-forts d'Alsace Morimont

Le château de Morimont © French Moments

Les belles ruines du Morimont donnent une idée de ce qu’était la forteresse au Moyen Âge. La première mention du château date de 1183. Il fut gravement endommagé par les Suédois et détruit par les Français pendant la guerre de Trente Ans. La Suisse est toute proche, à moins d’un kilomètre !

  • Accès à pied mais le parking n’est pas très loin !

Landskron

Leymen, Haut-Rhin

Châteaux-forts d'Alsace Landskron

Le Landskron © French Moments

Un premier château y fut construit à la fin du 13e siècle. Puis les Habsbourg le transformèrent au 16e siècle avant d’être restauré par Vauban un siècle plus tard. Le sommet du donjon est accessible par un escalier. Belle vue sur le Sundgau et la région bâloise. Ce château se situe à quelques pas de la frontière suisse.

  • Il faut monter à pied pour y accéder !

Pour en savoir plus sur les châteaux-forts d’Alsace

Il existe plusieurs sites internet qui renseignent sur les châteaux-forts d’Alsace :

  • L’Association des châteaux-forts d’Alsace est très complet. Cette association a été créée en février 2013 par des amoureux du patrimoine.
  • Alsace Tourisme propose une liste de châteaux-forts à visiter avec infos pratiques sur les horaires d’ouverture.
  • Site Canopé (Académie de Strasbourg) propose des explications ludiques sur les châteaux-forts d’Alsace, sous la direction de Marie-Georges Brun.
  • ADT (Agence Départementale du Tourisme) héberge une page sur la route des châteaux-forts d’Alsace.

Des livres et guides sur les châteaux-forts d’Alsace

Voici une petite liste de livres et de guides sur les châteaux-forts d’Alsace qui pourra vous aider à mieux comprendre les sites décrits (il s’agit de liens affiliés vers Amazon.fr. S’ils me permettent de recevoir une commission pour tout achat effectué à partir de ce blog, cela n’augmente en rien le prix final que vous allez payer 😉)

Châteaux forts d’Alsace hier et aujourd’hui de Guy Trendel (Auteur) et Christophe Carmona (Illustrations)

Balades autour des châteaux forts d’Alsace, guide réalisé par l’association “Châteaux forts d’Alsace” et le Club Vosgien.

Dictionnaire des châteaux-forts et fortifications d’Alsace de Jean-Michel Rudrauf et Nicolas Mengus

Château du Haut-Kœnigsbourg de Maryvonne Waechter


Si vous trouvez que mes articles vous plaisent ou vous ont rendu service, n’hésitez pas à les partager sur Twitter ou Facebook. Cela me ferait super plaisir, et en plus cela me motive à continuer à en écrire davantage ! 🙂

Découvrez les articles de ma participation à l’événement interblogueurs #EnFranceAussi. Cliquez sur le lien ici pour les lire !

Inspiré ? Voici des images à épingler sur Pinterest :

châteaux-forts en Alsace Haut-Kœnigsbourg

châteaux-forts en Alsace Kintzheim

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

châteaux-forts en Alsace Haut-Kœnigsbourg

châteaux-forts en Alsace Haut-Andlau

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Share.

About Author

Pierre a grandi en Alsace, Lorraine et Allemagne avant de s’établir en Australie. Passionné de la France et de sa culture, il a fondé French Moments, une organisation initialement basée à Sydney qui promeut notre beau pays au public anglophone. En 2014, il est revenu s’installer en Île de France avec son épouse Rachel et sa petite fille Aimée. Professeur d’économie et de management en BTS, Pierre est également formateur de français en langue étrangère et guide touristique à Paris.

35 commentaires

  1. Quel régal ton article ! Quel travail fabuleux de documentation !! Je connaissais quelques uns de ces châteaux (j’adore l’Alsace), mais je vois que La découverte est loin d’être achevée. Sublime travail, bravo !

  2. Quelle belle balade à travers l’Alsace ! Ces châteaux sont magnifiques. Sans grande surprise, mon préféré reste celui de Haut-Kœnigsbourg mais j’aime beaucoup aussi celui de Ferrette avec les jolies maisons à colombages voisines et leur toit enneigé, et les ruines de Winstein avec les jolies fenêtres ! Quand je lis tes articles, l’Alsace me manque 🙂

    • Merci Alexis, c’est vrai qu’on a souvent l’impression que le Haut-Kœnigsbourg domine tous les autres châteaux dans les guides. Et celui de Ferrette est souvent un des moins connus de tous ! A bientôt ! 🙂

  3. Je ne connais pas bien mais pour y être allé 2 fois déjà, j’adore l’Alsace ! Ton article me donne envie d’y retourner et d’aller visiter tous ces châteaux, pour certains que j’admirais de mon van en passant 🙂
    Merci ! Ça donne des idées !

  4. Pingback: #En France Aussi : ruines romantiques et gothiques - Itinera-magica.com

  5. Non mais impossible de faire un choix tant ils sont tous magnifique.s Quel boulot tu as réalisé là.
    Ah la la ce château du Haut-Barr et celui du Comte de Ferrette (la photo est superbe)
    Superbe article Pierre. Moi qui reste bêtement bloquée sur les châteaux d’Ecosse. La France n’a vraiment rien à lui envier.

    • Merci Sabrina, c’est vrai qu’on a de quoi faire !!! Ca devait être quelque chose ce Moyen Age quand toutes ces forteresses étaient debout… a bientôt ! 🙂

  6. Merci pour cette balade ! J’habite en Alsace depuis 2 ans et j’en suis ravie ! Fan de vieilles pierres, je visite un nouveau château dès que j’en ai la possibilité. 🙂

    • Merci beaucoup Sarah ! Si tu es fan de vieilles pierres alors l’Alsace ne te décevra pas en effet 🙂 Et encore, je n’ai pas répertorié tous les châteaux qui existent sur les sommets vosgiens, ça m’aurait pris des semaines… Encore merci et à bientôt.

  7. Lorsque j’habitais en Alsace, les randonnées vers ces différents châteaux étaient incontournables… Des photos sont d’ailleurs visibles sur mon site.
    Mes préférés sont sans conteste les trois châteaux dominant Ribeauvillé, en particulier le Saint-Ulrich.

    • Merci Stéphane pour le commentaire ! J’ai beaucoup aimé grimper aux 3 châteaux de Ribeauvillé et, à chaque fois, monter au sommet des donjons. Quelle belle vue on a sur la plaine n’est-ce-pas ? 🙂

  8. Je suis allée pour la première fois en Alsace cet été mais ayant privilégié la randonnée, je n’ai malheureusement pas eu le temps de visiter des châteaux… En tout cas j’étais bien loin de m’imaginer qu’il y en avait tant dans la région !!! J’avais juste prévu, si j’avais eu le temps, de visiter l’incontournable château du Haut-Koenigsbourg… Ton article hyper complet me permettra d’avoir d’autres idées pour un prochain séjour, car oui, j’aimerais vraiment beaucoup retourner en Alsace : j’ai adoré ! Merci pour cette mine d’informations !

    • Merci Sylvie, très honoré de ton commentaire ! Il est possible de randonner de châteaux en châteaux le long du piedmont des Vosges (et du vignoble). Le plus beau parcours part de Châtenois près de Sélestat et arrive à Turckheim non loin de Colmar. Mes parents l’ont fait et en garde un merveilleux souvenir ! 🙂

Leave A Reply


*