Les 10 plus hautes cathédrales et églises d’Alsace

0

En parcourant l’Alsace, ses villes et villages, on découvre de magnifiques édifices religieux dont les clochers et flèches s’élancent gracieusement vers le ciel. Si vous êtes curieux comme moi, peut-être vous êtes-vous demandé quelles sont les plus hautes cathédrales et églises d’Alsace ? J’ai fait quelques recherches pour vous… et voici le fruit de ce petit travail de classement. Et, au passage, on en profitera pour découvrir ces beaux sanctuaires !


Ce qu’il faut savoir sur le classement des églises d’Alsace

Avant de vous donner la liste des 10 plus hautes cathédrales et églises d’Alsace, je voulais vous faire part de ma démarche.

La hauteur de plusieurs églises n’est pas disponible sur internet… et, pour être honnête, elle est inconnue même des offices de tourisme ou des services municipaux… Aussi, mon classement – aussi minutieux soit-il – a été établi sur des données malheureusement incomplètes.

De plus, pour ne pas faciliter le travail, les sources d’information répertoriaient parfois des données contradictoires. J’ai donc choisi la source qui me semblait la plus pertinente pour prendre une décision.

Mais c’est là que je demande votre aide !

Si vous avez connaissance de la hauteur exacte et vérifiée d’un édifice ou de l’absence d’une église ayant sa place dans ce classement, écrivez- moi un commentaire ci-dessous !

Cela permettrait de rendre ce classement encore plus pertinent. Je compte sur vous 😉

Ammerschwihr, Alsace © French Moments

Le clocher de l’église d’Ammerschwihr © French Moments


Le Top 10 des plus hautes cathédrales et églises d’Alsace

Le résultat du classement n’est pas vraiment une surprise.

Quelle est la plus haute église d’Alsace ?

Strasbourg : l'église la plus haute d'Alsace © French Moments

L’église la plus haute d’Alsace © French Moments

Beaucoup d’entre vous l’auront deviné avant même d’avoir pris connaissance du classement… Ce monument est d’ailleurs le seul du classement à dépasser la barre des 100 mètres.

Il est aussi intéressant de constater dans ce top 10 la présence d’églises protestantes, fait unique en France. A ce propos, une chose m’a étonné. La seconde place revient, non pas à une église catholique, mais à un temple protestant…

Allez, maintenant, place au classement.


1. Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg – 142 m

La palme du Top 10 des plus hautes cathédrales et églises d’Alsace revient (naturellement !) à la cathédrale de Strasbourg.

place Gutenberg Strasbourg

La cathédrale de Strasbourg vue de la place Gutenberg © French Moments

La silhouette de cette cathédrale se voit de loin. Des hauteurs d’Obernai au château du Haut-Barr près de Saverne. Et pour cause : l’unique clocher de la cathédrale s’élève à 142 m.

Château du Haut-Barr, Strasbourg © French Moments

La flèche de la cathédrale de Strasbourg vue du Haut-Barr © French Moments

Plus haut monument de la ville, la cathédrale Notre-Dame sert de repère dans le paysage strasbourgeois. Du haut de la plateforme panoramique, à 66 m de hauteur, on jouit d’une vue sans pareille sur les toits de la ville.

Place de la Cathédrale de Strasbourg

La place vue de la terrasse panoramique de la cathédrale © French Moments

Elle passe pour la deuxième cathédrale la plus haute de France, après celle de Rouen (151 m) qui lui a ravi la première place en 1876.

Car, de sa construction en 1439 au 19e siècle, il s’agissait de la plus haute construction humaine au monde. Rien que ça !

Place de la Cathédrale de Strasbourg

La façade de la cathédrale de Strasbourg © French Moments


2. Temple Saint-Etienne à Mulhouse – 97 m

C’est la grande surprise du classement !

La flèche de l’église protestante domine la ville de Mulhouse du haut de ses 97 mètres. Celle-ci n’est dépassée que de 3 petits mètres par la Tour de l’Europe, inaugurée en 1973.

Place de la Réunion, Mulhouse © French Moments

Le Temple réformé Saint-Étienne © French Moments

Malgré ses airs de cathédrale gothique, le Temple Saint-Etienne de Mulhouse est une construction relativement récente. L’ancien temple protestant et son bulbe baroque de 1707 furent détruit en 1858 pour laisser place à un édifice de style néo-gothique.

Achevé en 1866 (et deux ans plus tard pour la flèche), il s’agit de l’édifice religieux le plus haut du Haut-Rhin et du temple protestant le plus haut de France.

Place de la Réunion à Mulhouse © French Moments

Place de la Réunion à Mulhouse © French Moments

Pendant le marché de Noël, on peut en admirer les détails du haut de la grande roue dressée sur la place de la Réunion.

Marché de Noël de Mulhouse © French Moments

Vue sur le Temple Saint-Etienne de Mulhouse à bord de la grande roue © French Moments


3. Collégiale Saint-Thiébaut de Thann – 78 m

La collégiale de Thann révèle un élégant clocher effilé qui fait la fierté de la petite ville historique.

Thann vu du Rangen en hiver © French Moments

Thann vu du Rangen en hiver © French Moments

Celui-ci remonte au Moyen-âge et reste l’un des plus beaux exemples d’art gothique flamboyant en France.

Le chantier de cette petite cathédrale démarra en 1332 mais la flèche ne fut terminée qu’au début du 16e siècle.

La collégiale Saint-Thiébaut de Thann © French Moments

La collégiale Saint-Thiébaut de Thann © French Moments

Un dicton local affirme que si le clocher de la cathédrale de Strasbourg est le plus haut, celui de Fribourg le plus gros, alors celui de Thann est le plus beau !


4. Temple protestant Saint-Paul à Strasbourg – 76 m

Avec ses flèches effilées, le temple Saint-Paul a été bâti sur la pointe sud de l’île Sainte Hélène comme une sorte de réponse à la cathédrale de Strasbourg. Même si la hauteur des flèches (76 m) correspond à la moitié de  la flèche de la cathédrale.

Strasbourg rivière Ill

L’église protestante Saint-Paul à Strasbourg dresse ses deux tours au-dessus de la rivière Ill © French Moments

Les deux flèches jumelles de l’église néo-gothique ont été construites sous l’annexion allemande entre 1892 et 1897. L’édifice ressemble à son modèle, la Elisabethkirche de Marbourg (Hesse, Allemagne) dont les tours s’élèvent à 80 mètres.

Les architectes ont souhaité placer Saint-Paul le long de l’Axe impérial du nouveau quartier impérial allemand, la Neustadt, aujourd’hui classée au patrimoine mondial de l’Unesco.


5. Saint-André à Meistratzheim – 75 m

Pour trouver une des plus hautes églises d’Alsace, il faut aller dans le village de Meistratzheim, à deux pas d’Obernai. Ses quelques 1400 habitants peuvent s’enorgueillir d’une place honorable au classement.

Meistratzheim et son clocher © Bernard Chenal - licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons

Meistratzheim et son clocher © Bernard Chenal – licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons

Pensez donc, d’une hauteur de 75 mètres, l’église Saint-André figure au top :

  • il s’agit du plus haut clocher catholique du Bas-Rhin après celui de la cathédrale de Strasbourg
  • l’église possède le plus haut clocher de village en Alsace
  • enfin, il semble que ce soit le plus haut clocher à charpente en bois de toute l’Alsace.
Le clocher de l'église Saint-André à Meistratzheim © Ralph Hammann - licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons

Le clocher de l’église Saint-André à Meistratzheim © Ralph Hammann – licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons

L’église a été reconstruite de 1913 à 1919. De l’ancienne église, seuls ont été conservés le clocher carré et le chœur du 18e siècle.


6. Saint-Maurice à Mutzig – 72 m

Il domine la petite ville de Mutzig à l’entrée de la vallée de la Bruche : l’imposant clocher de l’église Saint-Maurice s’élance à une hauteur de 72 mètres.

L'église Saint Maurice à Mutzig © Ralph Hammann - licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons

L’église Saint Maurice à Mutzig © Ralph Hammann – licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons

Il s’agit du plus haut clocher de la Vallée de la Bruche, de construction assez récente (1879-1880) dans le style néo-gothique.


7. Collégiale Saint-Martin à Colmar – 71 m

La tour de la collégiale Saint-Martin de Colmar s’élève à 71 mètres.

La collégiale Saint-Martin de Colmar © French Moments

La collégiale Saint-Martin de Colmar © French Moments

L’église fait partie des plus beaux sanctuaires gothiques d’Alsace. Sa construction a débuté en 1235 pour s’achever au 14e siècle. Toutefois, un violent incendie détruisit le sommet de la tour sud qui fut remplacé « temporairement » par un lanternon à bulbe. Mais le temporaire dure toujours…

Curiosités de Colmar

Détail du sommet du clocher de la Collégiale © French Moments

Pour en savoir plus sur 10 curiosités de Colmar !


7 ex-aequo. Abbatiale Saints-Pierre-et-Paul à Wissembourg – 71 m

L’église abbatiale Saints-Pierre-et-Paul de Wissembourg passe pour la deuxième plus grande église d’Alsace après la cathédrale de Strasbourg.

La tour de la croisée du transept de l'abbatiale de Wissembourg © French Moments

La tour de la croisée du transept de l’abbatiale de Wissembourg © French Moments

Elle est aussi l’une des plus haute avec sa flèche qui culmine à 71 mètres. Celle-ci se dresse fièrement sur la tour octogonale de croisée depuis sa reconstruction en 1883. Observez à son sommet une petite couronne dorée. Elle évoque le surnom de la cité au Moyen-Age : « Kronweissenburg » c’est-à-dire « Wissembourg la Couronne ».

Car l’ancienne abbaye bénédictine de Wissembourg, puissante et riche, exerçait une forte influence religieuse, politique et économique.

Wissembourg © French Moments

Le quartier romantique du Schlupf à Wissembourg © French Moments

L’église abbatiale est de style gothique mais présente également des éléments romans. C’est le cas de la tour-clocher occidentale construite vers 1074. Ce clocher roman est un des mieux conservés d’Alsace. Il est le seul vestige de la précédente église ottonienne.


9. Saint-Michel à Reichshoffen – 69 m

L’église catholique Saint-Michel de Reichshoffen fut édifiée de 1772 à 1774 pour le gros œuvre.

Le clocher, quant à lui, nécessita dix ans de travaux. 

L'église Saint-Michel de Reichshoffen © Ji-Elle - licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

L’église Saint-Michel de Reichshoffen © Ji-Elle – licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

Il semble que sa hauteur soit sujette à débat. L’article dédié à l’église sur wikipedia affiche 72 mètres lorsque ce site donne des informations contradictoires, reléguant la hauteur précise à 68,8 mètres ! C’est ce dernier que j’ai choisi de suivre…


10. Notre-Dame de l’Assomption à Rouffach – 68 m

La flèche de l’église Notre-Dame de l’Assomption à Rouffach atteint une hauteur de 68 mètres. Elle est posée sur la tour octogonale de croisée du transept.

Eglise de Rouffach © French Moments

La façade gothique de l’église de Rouffach © French Moments

L’église est un des plus beaux sanctuaires gothiques d’Alsace, dont la construction a débuté au 11e siècle.

Notre-Dame de Rouffach a été bâtie avec le grès jaune et rose des Vosges en styles roman et gothique.

On découvre ses belles proportions de la route nationale 83 ou depuis les hauteurs du château d’Isenbourg.

Rouffach Haut-Rhin Alsace © French Moments

Vue générale de Rouffach © French Moments


10. ex-aequo. Saint-Etienne (catholique) à Mulhouse – 68 m

Il existe deux églises Saint-Etienne à Mulhouse, toutes deux édifiées au 19e siècle. L’une est un temple protestant (le 2e plus haut clocher d’Alsace), l’autre est une église catholique.

L’église catholique Saint-Étienne se situe sud du centre historique de Mulhouse.

Lors de son inauguration en 1860, il s’agissait de la première église catholique édifiée dans la ville protestante de Mulhouse depuis la Réforme… 

Carte Postale de l'église Saint-Etienne à Mulhouse datant de 1908

Carte Postale de l’église Saint-Etienne à Mulhouse datant de 1908

Elle est de style néo-gothique et son clocher s’élève à une hauteur de 68 mètres, soit bien plus bas que sa voisine protestante.


Et la liste des églises d’Alsace continue…

Sans être exhaustive, voici d’autres hauteurs d’églises alsaciennes.

Saint-Etienne à Cernay – 64 m

L’église Saint-Etienne de Cernay est reconnaissable à sa flèche élancée recouverte de cuivre verdi. Il s’agit d’une reconstruction datant de 1925, l’ancien édifice ayant été détruit pendant la Première guerre mondiale.

Saint-Pierre le Jeune à Strasbourg – 61 m

L’église protestante luthérienne Saint-Pierre-le-Jeune est l’une des plus remarquables de Strasbourg. Sa partie la plus ancienne date du 7e siècle et son cloître remonte au 11e siècle. C’est une des seules églises d’Alsace qui a conservé intact son jubé.

Sa flèche recouverte de cuivre verdi s’élève à 61 mètres.

Saint-Pierre-le-Jeune Strasbourg

L’église Saint-Pierre-le-Jeune © French Moments

Saint-Georges à Sélestat – 60 m

Le clocher de l’église Saint-Georges de Sélestat atteint une hauteur de 60 mètres. La tour occidentale, de style gothique flamboyant, a été achevée en 1490. Une flèche lui aurait donné une dimension bien plus grandiose mais il semble qu’on se soit contenté d’un octogone à pinacles sur colonnettes.

église Saint-Georges de Sélestat © French Moments

L’église Saint-Georges de Sélestat © French Moments

Saints-Pierre-et-Paul à Obernai – 56 m

Inaugurée en 1872, l’église Saints-Pierre-et-Paul d’Obernai est une des plus vastes églises d’Alsace. Le sanctuaire actuel remplace un édifice gothique du 15e siècle, lui-même édifié à l’emplacement d’une église romane datant du  12e siècle.

Les flèches jumelles dominant la façade de l’église s’élèvent à 56 mètres de hauteur.

Obernai © French Moments

Vue générale d’Obernai, un des plus beaux détours de France en Alsace © French Moments

Saint-Etienne à Dambach-la-Ville – Affaire à suivre !

Je n’ai pas (encore) trouvé de hauteur pour la flèche de l’église Saint-Etienne de Dambach-la-Ville.

Eglise Saint-Etienne de Dambach-la-Ville © French Moments

Eglise Saint-Etienne de Dambach-la-Ville © French Moments

Une source sur les DNA fait référence à une hauteur de “plus de 70 m”… si c’était le cas, le classement des plus hautes églises d’Alsace serait dès lors chamboulé. Affaire à suivre donc !


Un petit mot sur les églises d’Alsace

L’Alsace est riche d’un patrimoine architectural religieux remarquable.

Deux courants architecturaux ont donné à la région des symboles de foi : l’art roman et l’art gothique.

A ceux-ci, on peut ajouter l’art baroque (à Ebersmunster) et l’art classique (à Guebwiller).

Les églises d’Alsace romanes

C’est surtout au 12e siècle que l’Alsace a connu un épanouissement de l’art roman… en retard d’un siècle sur le reste de la France actuelle.

Ce retard a permis à l’Alsace d’assimiler diverses influences romanes venues de France, d’Allemagne et d’Italie.

Tours et clochers romans

Les tours et les clochers qui dominent les églises d’Alsace de style roman sont situés dans des endroits bien précis du sanctuaire. Ainsi, la croisée du transept est surmontée d’une belle tour généralement octogonale. On l’appelle “tour lanterne”, comme en Normandie.

Eglise Sainte-Foy, Sélestat © French Moments

L’église Sainte-Foy de Sélestat © French Moments

La façade ouest est souvent précédée d’un porche dominé par un clocher important. Parfois, cette tour est surmontée de flèches, érigées au 19e siècle, imitant ainsi les clochers rhénans des cathédrales de Spire, Worms ou encore Mayence.

Autres éléments caractéristiques

L’extrémité orientale de l’église se termine par une abside à chevet semi-circulaire.

Enfin, les murs latéraux, les pignons, l’abside et la façade sont ornés d’arcatures et de bandes verticales empruntées à l’école lombarde.

L’architecture intérieure est généralement très sobre. Quant à la décoration, également sobre, elle se concentre sur le portail.

Marmoutier © French Moments

L’église romane de Marmoutier © French Moments

La Route romane d’Alsace

Les responsables du tourisme en Alsace ont eu la brillante idée de tracer une route touristique reliant une vingtaine de sites romans d’exception : la Route romane. Elle sillonne la région du nord au sud, de Wissembourg à Feldbach dans le Sundgau.

Sundgau Feldbach Alsace © French Moments

L’église romane de Feldbach © French Moments

Les plus beaux exemples des églises d’Alsace de style roman : Wissembourg, Altenstadt, Neuwiller, Haguenau, Strasbourg, Marmoutier, Rosheim, Andlau, Sélestat, Sigolsheim, Kaysersberg, Gueberschwihr, Murbach, Guebwiller, Ottmarsheim, Feldbach.

Le style gothique dans les églises d’Alsace

L’art gothique a grandement contribué à la richesse touristique dans la région. Il suffit de mentionner la cathédrale Notre-Dame de Strasbourg pour s’en faire une idée !

La façade de la cathédrale de Strasbourg © French Moments

La rosace de la cathédrale de Strasbourg © French Moments

L’art gothique a atteint en Alsace une perfection rarement égalée. Les édifices religieux édifiés entre le 13e et le 15e siècles sont foison : le cloître d’Unterlinden et la collégiale Saint-Martin à Colmar, l’église abbatiale de Wissembourg, l’église Saint-Georges à Sélestat, l’église Notre-Dame de Rouffach…

Le cloître d'Unterlinden à Colmar © French Moments

Le cloître d’Unterlinden à Colmar © French Moments

A la fin du 15e siècle, l’art gothique devient flamboyant. Un des plus beaux exemples de ce style est à découvrir à Thann.

Thann Saint-Thiébaut © French Moments

La façade de la Collégiale Saint-Thiébaut de Thann © French Moments

Et mis à part le Roman et le Gothique ?

Curieusement, l’art de la Renaissance n’a laissé aucune trace dans la construction d’édifices religieux en Alsace. En réalité, alors que la Renaissance battait son plein dans l’Europe du 16e siècle, l’Alsace était restée fidèle aux traditions gothiques, tout comme à Ammerschwihr ou à Molsheim.

L'église de Jésuites à Molsheim © French Moments

L’église de Jésuites à Molsheim © French Moments

Une fois devenue française, l’Alsace bâtit des églises selon le goût de l’époque. Ainsi, l’église Notre-Dame à Guebwiller (18e s.) est d’un classicisme surprenant, à la fois sobre et sévère.

Eglise Notre-Dame de Guebwiller © Ralph Hammann - licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons

Eglise Notre-Dame de Guebwiller © Ralph Hammann – licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons

Petite exception (mais qui vaut le coup d’œil !) : l’église abbatiale d’Ebersmunster. Construite vers 1727, il s’agit du seul exemple de style rococo autrichien en Alsace.

Abbatiale Ebersmunster

Vue d’ensemble de l’église d’Ebersmunster © French Moments

Les églises d’Alsace au 19e siècle

Plusieurs églises que l’on croirait tout droit sorties du Moyen-Age sont en fait des constructions beaucoup plus récentes, notamment du 19e siècle.

C’est le cas de l’église Saints-Pierre-et-Paul d’Obernai, du temple Saint-Etienne de Mulhouse ou du temple Saint-Paul à Strasbourg.

Le Temple Saint-Etienne de Mulhouse pendant le marché de Noël © French Moments

Le Temple Saint-Etienne de Mulhouse pendant le marché de Noël © French Moments

D’autres églises ont connu des ajouts, voire des embellissements qui ne dataient pas de l’époque. Par exemple les tours de façade de l’église romane Sainte-Foy à Sélestat, le clocher des églises romanes de Gueberschwihr et de Sigolsheim.

Les églises d’Alsace de l’après-guerre

Le 20e siècle a légué quelques exemples d’églises contemporaines.

Fort heureusement, les deux dernières guerres mondiales n’ont pas touché les chefs d’œuvre d’art religieux en Alsace. Sauf dans la région de Colmar où les combats acharnés de l’hiver 1944-45 ont détruit de nombreux villages et leurs églises.

églises d'Alsace - Sigolsheim en ruine en 1944

L’église de Sigolsheim dévastée en décembre 1944

Les églises ont été reconstruites pour la majorité dans un style moderne. Ce fut le cas de l’église Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Bennwihr, mais également les églises catholique et protestante de Illhaeusern et Ostheim.

églises d'Alsace - Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Bennwihr © Rauenstein - licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

Eglise Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Bennwihr © Rauenstein – licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

Achevée en 1968, l’église Notre-Dame-de-l’Annonciation aux Trois-Epis, est un rare exemple d’architecture moderne de l’après-guerre en Alsace. Construite en béton brut par les architectes Pierre Keller et Pierre Dumas, elle fut flanquée en 1991 d’une flèche formée de trois piliers symbolisant les trois épis, site d’un important pèlerinage.

églises d'Alsace - Notre-Dame de l'Annonciation des Trois-Epis © I, Cham - licence [CC BY 2.5] from Wikimedia Commons

Notre-Dame de l’Annonciation des Trois-Epis © I, Cham – licence [CC BY 2.5] from Wikimedia Commons

La palme de l’originalité revient à l’église de la Porte Ouverte Chrétienne à Mulhouse. Les cultes de l’église protestante évangélique ont lieu dans un ancien supermarché reconvertit en auditorium de quelques 2000 places en 1995 et 2015.

Église de la Porte Ouverte Chrétienne de Mulhouse © 2015 Église de la Porte Ouverte Chrétienne - licence [CC BY 4.0] from Wikimedia Commons

Église de la Porte Ouverte Chrétienne de Mulhouse © 2015 Église de la Porte Ouverte Chrétienne – licence [CC BY 4.0] from Wikimedia Commons

Pour en savoir plus, les sites officiels des paroisses alsaciennes :

BONUS ! BON A SAVOIR…

Sur la rive gauche du Rhin, entre Strasbourg et Cologne, la plus haute église est la Gedächtniskirche à Spire (Speyer) dont la flèche gothique atteint 100 mètres. Une église surprenante à découvrir sur le blog.


Vous connaissez d’autres églises qui devraient faire partie du classement des plus hautes églises d’Alsace ? Ou vous souhaitez ajouter quelques précisions ? Vos commentaires sont les bienvenus !


Share.

About Author

Pierre a grandi en Alsace, en Lorraine et en Allemagne avant de s’établir en Australie. Passionné de la France et de sa culture, il a fondé French Moments, une organisation initialement basée à Sydney qui promeut notre beau pays au public anglophone. En 2014, il est revenu s’installer en Europe avec son épouse Rachel et sa petite fille Aimée. Professeur d’économie et de management en BTS, Pierre est également formateur de français en langue étrangère et guide touristique. Après avoir résidé quelques années en Ile de France et en Savoie, il promeut aujourd'hui la France depuis l'East Sussex en Angleterre.

Leave A Reply

*