Le centenaire de l’armistice de 1918 à Granier

0

Cent ans. Cela fait cent ans que la Première guerre mondiale s’est achevée grâce à l’armistice de 1918, signé près de Compiègne le 11 novembre. Ce jour historique – le 11 novembre 2018 – a été l’occasion pour la population française de se souvenir des tragiques événements du conflit. De Paris aux petits villages de France, les commémorations de l’armistice ont aussi été l’occasion de célébrer la paix que nous bénéficions aujourd’hui. Nous n’aurions manqué pour rien au monde ce rendez-vous historique. Pour moi qui vient du Nord-Est, la Grande Guerre revêt une signification particulière. Fidèle à ses tradition, notre petit village des Alpes de Tarentaise avait lui aussi planifié une cérémonie… dont voici le déroulement !


Le centenaire de l’armistice de 1918

Signature de l'armistice de 1918 à Rethondes

La signature de l’armistice de 1918 dans le wagon-salon de Foch (clairière de Rethondes)

L’armistice de 1918 a été signé le 11 novembre 1918 à 5h15 dans la fameuse clairière de Rethondes près de Compiègne. Les représentants allemands, français et britanniques se sont rassemblés dans un wagon-restaurant aménagé pour l’occasion. L’application du cessez-le-feu devint effective le même jour à 11 heures du matin. La paix fut accueillie par des volées de cloches des églises dans toute la France.

Le Traité de Paix sera signé le 28 juin 1919 à Versailles.

On estime à environ 10 millions le nombre de morts pendant la Première guerre mondiale, ainsi que 8 millions d’invalides.


La commémoration de l’armistice de 1918 à Granier

A Paris, la commémoration grandiose organisée sur les Champs-Élysées et l’Arc de Triomphe s’est déroulée sous la pluie. Ici, dans le village de Granier en Tarentaise, un soleil radieux a brillé toute la journée.

Les cloches ont sonné à la volée à 11h

Armistice de 1918 à Granier © French Moments

Le monument aux morts de Granier le 11 novembre 2018 © French Moments

Le premier rendez-vous de l’armistice de 1918 dans le village était à 11h du matin. Pendant 11 minutes, les cloches de l’église Saint-Barthélémy ont sonné à la volée. Elles ont été rejointes par les cloches des églises voisines de Tarentaise et de toute la France.

Un moment fort et émouvant qui a rassemblé des habitants de Granier et de La Thuile autour du monument aux morts.

A Granier, le monument aux morts est situé sur la place de la mairie, juste à côté de l’église. A l’ombre d’un  beau tilleul, la vue est magnifique sur le Mont Pourri et les sommets enneigés de la Vanoise.

La commémoration de l’armistice à Granier

Le prochain rendez-vous de cette journée de commémoration était le rassemblement marquant le centenaire de l’armistice de 1918. A 16h, les villageois se sont rassemblés autour des élus de Granier dont Madame Corine Maironi-Gonthier, maire d’Aime-la-Plagne, et Monsieur Christian Duc, maire délégué de Granier.

Souvenir et recueillement à Granier

Après avoir annoncé le programme de la cérémonie commémorative, le maire délégué de Granier a adressé à la population un message du Président de la République.

Puis le maire a énuméré la liste des 14 soldats de Granier morts au combat dont les noms sont inscrits sur le monument aux morts.

Ce moment poignant a été suivi d’une minute de silence. Un moment de souvenir rempli d’émotion.

La participation de l’école du village

Ce dimanche, l’école de Granier était elle aussi présente et a participé à la cérémonie. Son directeur avait travaillé avec les enfants à un recueil de témoignages de soldats de Granier morts au combat et de chants, dont la Marseillaise.

Les plaques de souvenirs des poilus de Granier

Des plaques de souvenirs des poilus de Granier ont été dévoilées. On y découvre deux photos de soldats prises devant la mairie du village. La première au début de la guerre et la seconde au retour des soldats granierains au village.

La plantation de l’arbre du souvenir

Puis, un arbre du souvenir a été planté en hommage aux soldats de Granier morts pour la France. Il s’agit d’un chêne  offert par l’ONF, originaire de Verdun et acquis dans une pépinière de Nancy. Il est dominé par le tilleul planté en 1920 dont on fêtera le 100 anniversaire dans deux ans.

La commémoration de l’armistice de 1918 à Granier s’est terminée par le verre de l’amitié servi à l’auberge.


Votre séjour sur le versant du soleil à Granier : en savoir plus

Mes articles sur le blog de French Moments. Ils sont rédigés en anglais mais si vous ne comprenez pas la langue de Shakespeare, vous pouvez toujours regarder les photos 🙂 :

D’autres sites et blogs intéressants pour découvrir la région :


Si vous trouvez que mes articles vous plaisent ou vous ont rendu service, n’hésitez pas à les partager sur Twitter ou Facebook. Cela me ferait super plaisir, et en plus cela me motive à continuer à en écrire davantage ! 🙂

Inspiré à la lecture de cet article sur l’armistice de 1918 à Granier ? Quelques épingles pour Pinterest :

Armistice de 1918 à Granier © French Moments


 

Share.

About Author

Pierre a grandi en Alsace, Lorraine et Allemagne avant de s’établir en Australie. Passionné de la France et de sa culture, il a fondé French Moments, une organisation initialement basée à Sydney qui promeut notre beau pays au public anglophone. En 2014, il est revenu s’installer en Île de France avec son épouse Rachel et sa petite fille Aimée. Professeur d’économie et de management en BTS, Pierre est également formateur de français en langue étrangère et guide touristique à Paris.

Leave A Reply

*