Alsace insolite - Riquewihr © French Moments
  • Home
  • Blog
  • L’Alsace insolite : 10 sites à découvrir
Pierre

DERNIÈRE MISE À JOUR : 3 février 2024

Ah, l'Alsace ! Terre de choucroute, de maisons à colombages et de vignobles à perte de vue. Mais attendez, il y a tellement plus à découvrir dans cette région charmante et un brin mystérieuse ! Oubliez les guides touristiques classiques, aujourd'hui, on plonge dans l'inhabituel, l'extraordinaire, l'insolite ! Vous pensiez connaître l'Alsace ? Attachez vos ceintures (ou vos bretelles alsaciennes), car je vous emmène dans un voyage de l'Alsace insolite à travers 10 sites étonnants, du cœur battant de Strasbourg aux recoins les plus surprenants de Wissembourg, Mont Sainte-Odile, et bien d'autres encore.

L'Alsace : de surprises en surprises !

L'Alsace, ce n'est pas seulement une région où les maisons semblent tout droit sorties d'un livre de contes et où le vin coule à flots.

Non, c'est bien plus que ça !

L'Alsace, c'est comme un grand jeu de piste, truffé de surprises et de mystères, où chaque détour révèle une nouvelle énigme à résoudre.

Imaginez-vous déambulant dans les ruelles pavées, où chaque pas résonne comme l'écho d'une légende oubliée.

Vous pensez venir pour une simple dégustation de vins ? Attendez de découvrir les récits épiques et les traditions ancestrales qui donnent à chaque cépage son caractère unique.

Mais l'Alsace, ce n'est pas seulement son passé ; c'est aussi un présent vibrant de vie et de couleurs. Les commerces régionaux regorgent de surprises, avec des étals débordant de spécialités locales, où le munster, le pain d'épices et les tartes flambées rivalisent de saveurs. 

Entre les châteaux qui dominent fièrement les collines et les forêts mystérieuses où, selon les rumeurs, des créatures légendaires se cachent, une chose est sûre : vous ne cesserez jamais d'être étonné.

L'Alsace n'est pas une simple destination, c'est une aventure où chaque découverte est une nouvelle page d'un livre de contes.

Les 10 sites de l'Alsace insolite

Vous l'imaginez bien : l'Alsace insolite regorge de recoins par centaines, chacun avec son charme unique.

La tâche de n'en choisir que 10 a été un véritable casse-tête ! J'ai dû, à contrecœur, laisser de côté certains joyaux.

Mais c'est ici que je fais appel à vous : si vous connaissez d'autres merveilles cachées de notre belle région, je vous invite à les écrire dans notre section commentaires en bas de cet article. Vos suggestions sont plus qu'appréciées - elles sont une invitation à continuer l'exploration de cette terre de mystères et de légendes !

1. Le mesureur de ventre à Strasbourg

Mesureur de Ventre de Strasbourg © French Moments

Le Test du Mesureur de Ventre de Strasbourg © French Moments

Connaissez-vous le 'büchmesser' ? C'est un mot alsacien qui cache une tradition locale assez rigolote. Imaginez un pilier spécial à Strasbourg, qui servait de 'mesureur de ventre' pour les ouvriers de la cathédrale. Rendez-vous place de la cathédrale pour le voir !

Regardez bien ce pilier. Il passerait inaperçu. Les Strasbourgeois (qui le connaissent !) l'appellent le 'büchmesser'.

L'idée, c'était que les maçons de la cathédrale devaient passer entre ce pilier et le mur pour prouver qu'ils étaient assez minces pour se faufiler dans les petits espaces de la cathédrale.

J'ai essayé moi aussi, et ouf, je suis passé, mais de justesse ! Bon, de toute façon, avec mon vertige, grimper sur les échafaudages de cette cathédrale n'aurait pas été ma tasse de thé 

2. L'homme à la balustrade de la cathédrale de Strasbourg

Strasbourg Buste Homme Accoudé © Claude Truong-Ngoc - licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

L'homme à la balustrade © Claude Truong-Ngoc - licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

La cathédrale de Strasbourg remonte à près de mille ans. De ce long passé ont surgi de nombreuses légendes, plus ou moins farfelues.

Une d'entre elles fait état d'un lac souterrain caché sous le sanctuaire. Une autre évoque une curieuse vengeance...

Pour mieux comprendre, rendez-vous dans le transept sud de la cathédrale pour admirer le majestueux Pilier des Anges. Orné de 12 statues et s'élevant à 18 mètres, la colonne sculptée joue un rôle crucial en soutenant la voûte du transept.

Près d'elle, en hauteur, se trouve une curieuse sculpture : l'Homme à la Balustrade. L'homme de pierre, accoudé et le regard fixé sur ce pilier, est enveloppé d'une légende fascinante.

La sculpture, située au-dessus de la chapelle Saint André, représente un homme scrutant attentivement le Pilier des Anges. Selon la légende, durant la construction de la cathédrale, un passant aurait critiqué le maître d'œuvre, Erwin de Steinbach, arguant que le pilier était trop frêle pour porter le poids de la voûte. Agacé par ces doutes, Erwin aurait alors immortalisé ce sceptique dans la pierre, le condamnant à guetter éternellement un éventuel effondrement du pilier.

Cependant, un détail historique ajoute une couche d'ironie à cette histoire : la statue aurait été sculptée au 15e siècle, bien après l'achèvement du transept sud et de son fameux Pilier des Anges, datant de 1200 et œuvre d'artisans venus d'Île-de-France. Ainsi, deux siècles séparent la réalisation de la statue de celle du pilier qu'elle contemple, perpétuant son attente silencieuse à travers les âges

3. La maison égyptienne à Strasbourg

Maison égyptienne 10 rue Rapp © French Moments

Maison égyptienne 10 rue Rapp © French Moments

À Strasbourg, au 10 rue Rapp, se dresse une maison pas comme les autres : la maison égyptienne, construite en 1905. C'est un mélange étonnant de style Art nouveau et d'inspirations orientales.

Imaginez : des motifs sculptés qui jouent avec les courbes de l'Art nouveau sur le bas de la maison, et des balustrades en fer forgé qui donnent un air sophistiqué aux balcons.

Mais le clou du spectacle, c'est la grande fresque colorée qui court du bas jusqu'au haut de la façade. Elle montre deux figures égyptiennes majestueuses, entourées de plantes, comme si elles sortaient tout droit d'un jardin luxuriant. Les colonnes autour de la fresque ne sont pas en reste, avec leurs motifs géométriques et leurs couleurs vives.

Et cette maison, si originale et colorée, se trouve juste à côté des quartiers plus sérieux de la ville.

Quand la Neustadt a été construite par les autorités allemandes, ils voulaient non seulement des bâtiments officiels pour la nouvelle capitale, mais aussi des maisons résidentielles. Du coup, ils ont laissé libre cours à l'imagination pour les styles des maisons.

Résultat : la maison égyptienne, un joyau d'originalité et de fantaisie, au milieu de tout ce sérieux !

4. La Maison du sel à Wissembourg

Alsace insolite : Maison du Sel à Wissembourg © French Moments

Alsace insolite : la maison du Sel à Wissembourg © French Moments

La Maison du Sel à Wissembourg, c'est un peu comme un caméléon de l'histoire : elle a tout vu, tout fait ! Avec sa toiture unique à quatre niveaux, elle ne passe pas inaperçue.

On pense qu'elle date de 1448, si on en croit une vieille inscription sur sa façade.

À l'origine, c'était un hôpital, avec une énorme salle pour les malades, haute de plus de cinq mètres. Imaginez la taille des piliers pour soutenir tout ça !

Mais l'originalité de la bâtisse ne s'arrête pas là. Plus tard, elle est devenue un dépôt de sel, puis un abattoir. C'est un peu comme si elle avait eu plusieurs vies.

Au 18e siècle, elle a même eu droit à un relooking, mais ils ont enlevé son petit clocher qui abritait la 'Spitalglocke' (l'horloge de l'hôpital).

Aujourd'hui, c'est une maison privée, alors on ne peut pas y entrer pour visiter. Mais rien que de la voir de l'extérieur, c'est déjà un voyage dans le temps !

5. Le mur païen au mont Sainte-Odile

Mur Païen du Mont Sainte Odile © Dietrich Krieger - licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

Mur Païen du Mont Sainte Odile © Dietrich Krieger - licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

Au sommet du mont Sainte-Odile, vous trouverez une curiosité qui intrigue depuis des siècles : le mur païen. Ce n'est pas un simple tas de pierres, mais une véritable œuvre d'art ancestrale, s'étirant sur 10 kilomètres et atteignant parfois 1,60 mètre de haut. C'est comme un collier géant enroulé autour de la montagne !

L'origine de ce mur est un vrai casse-tête historique. Certains disent qu'il remonte à l'époque romaine, quand les légionnaires traînaient dans le coin. D'autres pensent qu'il servait de fortification pour protéger un ancien lieu sacré ou peut-être de simple clôture pour délimiter un territoire. Mais en réalité, personne n'en est sûr à 100%.

Ce qui fascine vraiment, c'est la façon dont il a été construit : de gros blocs de grès empilés avec une précision étonnante, sans un gramme de mortier pour les tenir ensemble.

De nos jours, le mur païen est devenu un spot incontournable pour les randonneurs et les amoureux de la nature. On s'y promène, on touche les pierres lissées par le temps, et on laisse vagabonder son imagination. Était-ce une forteresse ? Un sanctuaire ? La frontière d'un ancien royaume oublié ? Le mystère plane toujours.

6. L'effronté de Bergheim

Alsace insolite : le Lack'mi de Bergheim © French Moments

Alsace insolite : le Lack'mi de Bergheim © French Moments

Bienvenue à Bergheim, où l'entrée du village a de quoi surprendre ! Et pour cause, un drôle de bonhomme, le 'Lack’mi', vous y accueille depuis le 16e siècle... en vous montrant son postérieur !

C'est un peu l'histoire locale. Depuis 1361, Bergheim était un refuge pour ceux qui avaient commis des petits délits. Entre 1530 et 1667, pas moins de 744 personnes ont trouvé asile ici. En 1534, un habitant reconnaissant de Rodern, tout content d'avoir été protégé, a construit près de la porte du village un monument assez insolite : un personnage qui défie ses poursuivants en leur montrant son derrière !

Le 'Lak’mi' est devenu célèbre dans toute la région pour son impertinence. Mais hop, en 1852, le monument original a disparu. À la place, un bas-relief a été installé sur la porte. C'est celui que vous pouvez voir aujourd'hui, toujours aussi culotté... ou plutôt déculotté !

► Découvrez Bergheim sur le blog

7. Le pont fortifié de Kaysersberg

pont fortifié de Kaysersberg

Vue sur le pont fortifié de Kaysersberg au printemps © French Moments

Le pont fortifié de Kaysersberg, c'est un peu la star des ponts en Alsace. Avec ses créneaux et son petit oratoire, il a du style ! Il relie la vieille ville à la partie haute et traverse la rivière Weiss, qui serpente sur 24 kilomètres depuis les Vosges.

Au début, c'était juste un pont en bois. Mais en 1514, hop, on passe au niveau supérieur avec un pont en pierre, bien solide et bien défendu. Pourquoi ? Pour empêcher les ennemis de remonter la rivière. Du coup, on a ajouté des meurtrières et des ouvertures pour tirer des flèches et des boulets de canon.

Au milieu du pont, se trouve une petite chapelle avec une statue colorée de la Vierge à l'Enfant du 18e siècle. C'était aussi le coin 'punition' : on y enfermait ceux qui faisaient des bêtises pour qu'ils soient un peu ridiculisés devant tout le monde.

Et pour la petite touche historique, sur la chapelle, on trouve les armoiries du Saint-Empire et de la ville. Enfin, côté amont, il y a une statuette de saint Jean Népomucène, le saint patron des gens qui travaillent sur l'eau et... des ponts

8. Le clocher tors de Niedermorschwihr

Alsace insolite : Niedermorschwihr, Alsace © French Moments

Alsace insolite : zoom sur le clocher tors de l'église de Niedermorschwihr © French Moments

En arrivant à Niedermorschwihr depuis la route de Turckheim, on découvre un village de conte de fées. Imaginez : des maisons à colombages, des vignes à l'infini et un soleil généreux. Mais ce qui attire vraiment les regards, c'est l'église et son clocher pas comme les autres.

Le clocher de l'église de Niedermorschwihr, haut de 42 mètres, a une particularité étonnante : il est vrillé ! On l'appelle un 'clocher tors'. Et ce n'est pas une blague : il penche vraiment de 45º vers la gauche.

Construit au 16e siècle, le clocher a survécu alors que l'église a été reconstruite au 18e siècle. On raconte que faute d'argent, on n'a pas pu refaire le clocher. Et c'est tant mieux, parce que ce clocher tordu est devenu la fierté du village.

L'église, un monument historique, abrite aussi un orgue de 1726, une vraie merveille des ateliers Silbermann. Et pour la petite anecdote sympa, Niedermorschwihr est jumelé avec Sérignac-sur-Garonne. L'église là-bas a aussi un clocher tors. C'est un petit monde de clochers tordus !

9. L'Œil de la Sorcière à Thann

Alsace insolite : Thann Château de l'Engelsbourg © French Moments

Le château de l'Engelsbourg © French Moments

Le château de l'Engelbourg, c'est une vieille forteresse du 13e siècle, perchée sur une colline pour surveiller la vallée de la Thur.

À l'époque des comtes de Ferrette, il était très important pour garder un œil sur les alentours. Mais quand l'Alsace est devenue française après les traités de Westphalie, le château a perdu son rôle de gardien des Vosges.

Du coup, Louis XIV, en mode 'grand ménage', a ordonné de démolir le château en 1673. Mathias Poncet de la Rivière, l'intendant, a fait venir des mineurs pour s'en occuper. Ils ont tellement bien travaillé que la grosse tour s'est soulevée et cassée en morceaux. L'un de ces morceaux a créé ce qu'on appelle aujourd'hui 'l'Œil de la Sorcière'.

Le château avait une forme ovale, 150 mètres de long, 70 de large, tout ça à 445 mètres d'altitude. Avec ses murs épais et son donjon du 13e siècle, c'était une forteresse de premier plan. Aujourd'hui, il reste juste des ruines spectaculaires. D'ailleurs, au 19e siècle, elles ont inspiré de nombreux artistes pour leurs gravures romantiques.

► Découvrez Thann sur le blog

10. Le Klapperstein : la punition publique à Mulhouse

Alsace insolite : Klapperstein de Mulhouse © French Moments

Alsace insolite : gare au Klapperstein de Mulhouse © French Moments

À Mulhouse, il y avait une drôle de tradition pour punir les bavards : le Klapperstein, ou la 'pierre des bavards'.

Si vous racontiez des mensonges, vous deviez faire le tour de la ville, monté sur un âne, avec cette lourde pierre de 12 kg autour du cou. Ainsi, les tribunaux montraient à tout le monde que les ragots n'étaient pas appréciés ici ! C'était un peu comme un 'gare à toi' pour ceux qui aimaient trop parler.

Le Klapperstein, c'était la version mulhousienne d'une punition beaucoup plus sévère du Moyen Âge : la lapidation. Heureusement, à Mulhouse, on préférait accrocher une pierre autour du cou plutôt que de jeter des pierres. Ce supplice a continué jusqu'à ce que Mulhouse rejoigne la France en 1798.

Aujourd'hui, on ne punit plus personne avec le Klapperstein, mais on peut voir l'original au musée historique de la ville. Il y a aussi une copie accrochée à l'hôtel de ville. Elle représente une tête avec des yeux grands ouverts et une langue tirée.

Et pour ceux qui aiment les dictons, en voici un sur le Klapperstein : 'Je suis la pierre des bavards, bien connue des mauvaises langues. Celui qui aime se disputer portera cette pierre en ville.' A Mulhouse, c'était la façon de dire : 'Attention à ce que vous dites !

► Découvrez Mulhouse sur le blog

Autour de Mulhouse © French Moments

Vue sur Mulhouse et ses environs © French Moments

L'Alsace insolite sur EnFranceAussi !

Cet article sur l'Alsace insolite fait partie du rendez-vous interblogueurs #EnFranceAussi, une belle initiative de Sylvie du blog Le coin des Voyageurs. Ce mois-ci, le thème choisi par Anne du blog Travel Marmotte est "Insolite". Découvrez les articles de ma participation à l'événement en cliquant sur le lien ici !

A propos de l'auteur

Pierre a grandi en Alsace, en Lorraine et en Allemagne avant de s’établir en Australie. Passionné de la France et de sa culture, il a fondé French Moments, une organisation initialement basée à Sydney qui promeut notre beau pays au public anglophone. En 2014, il est revenu s’installer en Europe avec son épouse Rachel et sa petite fille Aimée. Professeur d’économie et de management en BTS, Pierre est également formateur de français en langue étrangère et guide touristique. Après avoir résidé quelques années en Ile de France et en Savoie, il promeut aujourd'hui la France depuis l'East Sussex en Angleterre.

Articles similaires

Laissez un commentaire !

  • incroyable ses lieux insolites
    ce qui me tracasse c’est de ne pas savoir pour le mur Paien du mont St Odile
    merci

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}


    Transparence : Certains articles et pages du blog peuvent contenir des liens affiliés ou sponsorisés. Si vous planifiez un voyage, l’utilisation de ces liens nous aide à faire fonctionner le site et l’absence de publicité. Il n’y a aucun coût supplémentaire pour vous. Tout ce que vous avez à faire est de cliquer sur le lien et toute réservation que vous faites est automatiquement suivie. Nous vous remercions de votre soutien !

    Evadez-vous dans l’EST de la France avec chaque email ! Deux fois par semaine, découvrez des détails captivants, des guides de voyage, des trésors culturels et des offres exclusives. Votre voyage dans l'EST commence dès votre inscription !

    INSCRIVEZ-VOUS A LA NEWSLETTER ET RECEVEZ L'EBOOK

    ALSACE & LORRAINE : 120 idées de destinations

    >